Jeunes leaders

Nous vous convions ici à la rencontre de jeunes militants qui se mobilisent pour soutenir l'éducation dans le monde.

Les jeunes leaders du GPE sont de jeunes militants de l'éducation basés dans les pays partenaires du GPE en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

A travers leurs actions, ils sensibilisent sur les difficultés d'accès à l'éducation et entendent susciter plus d'ambition de la part des dirigeants de ce monde en matière de financement de l'éducation et du développement.

Ils soutiennent la campagne de financement du GPE qui vise à transformer les systèmes éducatifs dans leurs pays et dans le reste du monde.

Canada

  • Maryam et Nivaal Rehman
    Maryam et Nivaal Rehman
Maryam et Nivaal Rehman

Maryam et Nivaal Rehman

Âgées de 19 ans, Maryam et Nivaal Rehman sont des activistes, journalistes et cinéastes. Elles sont jumelles, pakistano-canadiennes et vivent près de Toronto, au Canada. Elles ont commencé à militer à l'âge de 8 ans dans leur village au Pakistan, en encourageant les filles à aller à l'école. Parmi leurs réalisations les plus notables figurent la création du site The World with MNR, leurs entretiens avec la lauréate du prix Nobel de la paix Malala Yousafzai, le Premier ministre Justin Trudeau, la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva et la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde.

Elles ont participé, en tant que cinéastes, au projet Dream Big Princess de Disney en 2018, et ont réalisé un documentaire sur l'éducation des filles au Pakistan en 2019. Elles ont reçu plusieurs prix, dont celui du Gouverneur général pour l'entraide (aujourd'hui Médaille du souverain pour les bénévoles). Elles considèrent l'éducation comme essentielle pour autonomiser les jeunes femmes et créer des bases solides pour des sociétés prospères.

Contenus liés à Maryam et Nivaal

Comores

  • Armel Azihar Sly-Vania
    Armel Azihar Sly-Vania
Armel Azihar Sly-Vania

Armel Azihar Sly-Vania

Armel est une jeune militante, défenseuse du droit à l'éducation, de l'égalité des genres et des droits sexuels et reproductifs. Elle a travaillé avec l'ONG IMARA Comores qui intervient dans des domaines aussi variés que les STEM, les Arts et le leadership. Elle est consultante média pour cette organisation et responsable du programme STEM qui forme les jeunes à la programmation informatique entre autres. Armel pense qu'il est important de transformer l'éducation, car nous devons préparer les enfants et les jeunes à être des citoyens créatifs et compétitifs à l'échelle internationale.

Contenus liés à Armel

Danemark

  • Jonatan Balle
    Jonatan Balle
  • Jacob Blasius
    Jacob Blasius
  • Amyrrha Estolloso
    Amyrrha Estolloso
  • Zoé Elkær Nicot
    Zoé Elkær Nicot
Jonathan Balle

Jonathan Balle

Jonathan est un jeune étudiant et militant danois de 24 ans qui promeut le leadership centré sur les jeunes et aspire à autonomiser les jeunes avec des solutions mise en œuvre par ces derniers. Il a, entre autres, été ambassadeur des objectifs mondiaux au Danemark, faisant avancer l'agenda des objectifs de développement durable dans la société civile et la vie publique avec The World's Best News et le Conseil danois de la jeunesse. Jonatan est basé à Copenhague et poursuit actuellement une licence en sciences politiques. Il estime que l'accès à une éducation de qualité est un droit pour tous les enfants et les jeunes, et pense que l'un des défis les plus importants de cette décennie est d'assurer une éducation de qualité pour tous.

Jacob Blasius

Jacob Blasius

Jacob, 24 ans, est étudiant et responsable du volet international de l'Union nationale des étudiants du Danemark. Il cherche à lier le local au global en mettant les jeunes au centre de la prise de décision. Jacob pense que l'éducation est plus efficace lorsqu'elle est co-créée par les enseignants et les élèves eux-mêmes.

Amyrrha Estolloso

Amyrrha Estolloso

Amyrrha est une militante âgée de 26 ans qui croit au pouvoir transformateur de l'éducation. Elle a travaillé comme professeur d'anglais au secondaire dans son pays d'origine, les Philippines, pendant 2 ans - après l’obtention de sa Licence et de sa maîtrise en sciences de l’éducation. En tant que jeune leader étudiante, elle a défendu le droit à l'alphabétisation des jeunes et à l'autonomisation des femmes – et a reçu le prix Young Women in Public Affairs de l’ONG Zonta International. Elle a également été nommée pour le prix Jose Rizal de l’étudiante modèle aux Philippines, décerné en l'honneur de leur héroïne nationale qui a plaidé pour l'éducation des jeunes comme facteur de changement.

Sa motivation à être jeune leader du GPE découle du fait qu’elle souhaite contribuer à donner plus d’échos à l'appel au financement de l'éducation et à combler les écarts entre les pays - notamment ceux du Sud - en matière d’éducation.

Elle est titulaire d'un deuxième Master en politiques publiques de l'Institut d'études politiques de Paris, Sciences Po Paris, où elle s'est spécialisée en politique et innovation sociales. Elle a mis à profit sa passion pour le plaidoyer et le changement social à travers des expériences de travail significatives dans les domaines de l'éducation et des droits humains notamment au siège de l'UNESCO à Paris. Elle a également travaillé dans une organisation internationale à but non lucratif à La Haye, aux Pays-Bas, œuvrant pour un meilleur accès de tous à une alimentation de qualité.

Elle est actuellement basée à UN City à Copenhague, au Danemark.

Zoé Elkær Nicot

Zoé Elkær Nicot

Zoé est une étudiante en droit de l'Université de Copenhague âgée de 23 ans et passionnée par les droits humains. En 2021, elle a obtenu une Licence en études européennes, avec spécialisation en droit de l'UE, à l'Université d'Amsterdam. Elle est co-fondatrice de l'European Debate Initiative (EDI) et lauréate du Prix du citoyen européen 2021. De plus, elle est déléguée jeunesse danoise de l'UE dans le cadre du 9e cycle du dialogue jeunesse de l'UE, ainsi que déléguée jeunesse au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe. Elle est également présidente du Forum pour la coopération internationale des jeunes ; membre du Conseil consultatif des jeunes de l’ONG Plan International Danemark ; et ambassadrice de la démocratie au sein de l'ONG Democracy in Europe. Elle est membre de l’initiative Million Peacemaker. Elle travaille comme assistante politique au Parlement danois. En 2022, elle a été nommée « Global Changer » par la Global Change Initiative.

Commission européenne

  • Karen Kuntze
    Karen Kuntze
Karen Kuntze

Karen Kuntze

Karen est une jeune militante de 19 ans qui passe actuellement une année sabbatique à Bruxelles, après avoir obtenu son diplôme d'un lycée en Allemagne en 2021.

En raison des inégalités dont elle a elle-même été victime en tant que fille de parents non universitaires, elle a choisi de représenter ses camarades au sein du comité d'école de Bavière, en Allemagne, où elle s'est entretenue avec les responsables du secteur de l'éducation bavarois. Elle a également rejoint le nouveau Conseil de la jeunesse du ministère allemand du Développement et de la Coopération économique où elle s’occupe des questions d'éducation, de travail des enfants.

Elle estime que ni votre sexe ni votre origine sociale ne doivent déterminer votre avenir et que, par conséquent, une éducation de qualité doit être accessible à tous.

France

  • Inas El Aidi
    Inas El Aidi
  • Ranja Diab
    Ranja Diab
  • Mariama Diallo
    Mariama Diallo
  • Lilia Touil
    Lilia Touil
Inas El Aidi

Inas El Aidi

Inas est âgée de 19 ans et vient du Maroc. Elle est étudiante en économie et sociologie du genre à Sciences Po, en France. Elle a démarré son engagement dans le plaidoyer depuis ses années de lycée au Maroc, où elle a organisé une collecte de fournitures scolaires et des séances de soutien scolaire en faveur des élèves nécessiteux des zones rurales. Elle a également fait du bénévolat dans des centres sociaux pour personnes âgées et pour enfants trisomiques. Depuis son arrivée en France, elle a décidé de s'engager à plus grande échelle et est actuellement co-présidente de l'antenne UNICEF de son campus universitaire et porte-parole de la lutte contre l'extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique, en tant que jeune ambassadrice de l’ONG ONE France. Elle croit fermement que l'éducation devrait être un bien public, un droit et une institution qui garantit l'égalité des chances en permettant à chaque enfant d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour atteindre ses objectifs, où qu'il se trouve.

Ranja Diab

Ranja Diab

Ranja est une jeune allemande de 26 ans basée à Paris, diplômée en droit et en gestion des organisations humanitaires. En dispose de nombreuses compétences et a mené diverses actions bénévoles en matière de mobilisation communautaire et d'éducation des jeunes. Elle participe également au programme "Plan Des Jeunes" de l’ONG Plan International France, qui consiste en un groupe restreint de jeunes défenseurs des droits des enfants et de l'égalité des genres dans le monde.

Ranja est très engagée dans la promotion de l'égalité des genres et de l'accès à l'éducation pour tous. Elle croit fermement qu'une éducation de qualité est le moyen le plus efficace de briser le cercle vicieux de la pauvreté et d'assurer un meilleur avenir à soi-même et aux générations futures.

Mariama Diallo

Mariama Diallo

Mariama est originaire de Guinée et étudie les institutions internationales, les ONG et les stratégies de développement en France.

Elle est bénévole pour l’ONG Plan International France depuis 2017 et travaille à promouvoir et soutenir les activités de l'ONG en matière de défense des droits de l'enfant et d'égalité des genres dans les pays en développement. De ce fait, elle a participé à des activités de plaidoyer, des ateliers de sensibilisation et des missions d'animation de réseaux lors de réunions et forums de haut niveau avec des décideurs politiques et des membres de la société civile. Elle s'est engagée à sensibiliser les jeunes aux questions liées à l'égalité des genres, à l'accès à l'éducation et aux droits de l'enfant, grâce à des outils pédagogiques qui mènent à une pensée critique axée sur les solutions.

Mariama pense qu'être une jeune leader du GPE est une excellente occasion pour elle de soutenir la transformation de l'éducation dans le monde. Elle s'engage à continuer à soutenir l'éducation pour tous, même après son mandat, car c'est une cause commune.

Lilia Touil

Lilia Touil

Lilia est âgée de 21 ans et est étudiante en droit à l'Université de Paris. Elle étudie actuellement une maîtrise en droit international et européen et a pour ambition de d’être une avocate internationale militant contre les injustices.

Elle est passionnée par les droits humains et a travaillé avec l’ONG ONE dans la lutte contre l'extrême pauvreté et les maladies évitables. Concrètement, depuis trois ans, elle fait partie de la task force de l'ONG ONE qui travaille au renouvellement du partenariat Europe-Afrique - qui lui tient à cœur en tant que jeune femme issue de ces deux continents.

Elle souhaite consacrer une plus grande part de son engagement aux questions d'éducation car elle est issue d'un milieu défavorisé et sait ce que c’est de ne pas avoir accès aux mêmes sphères socioculturelles que ses pairs. Elle est reconnaissante des opportunités dont elle a pu bénéficier grâce à l’éducation qu’elle a pu acquérir en travaillant dur.

Elle croit que l'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde et que l'accès à l'éducation change des vies. Elle mobilise donc ses pairs et les dirigeants mondiaux pour que tous les enfants puissent bénéficier de ce droit fondamental.

Allemagne

  • Ruszlan Biwoino
    Ruszlan Biwoino
  • Sunniva Ferri
    Sunniva Ferri
  • Van Anh Nguyen
    Van Anh Nguyen
  • Felize Weckner
    Felize Weckner
Ruszlan Biwoino

Ruszlan Biwoino

Ruszlan, 21 ans, est étudiant en économie. Au lycée, il s'est intéressé aux droits des enfants et se consacre depuis aux problèmes des jeunes. À l'UNICEF, Ruszlan a conçu des projets de sensibilisation via les médias sociaux telles que la campagne #jumpforgirls pour attirer l'attention sur les mutilations génitales féminines et a fait campagne pour la Convention relative aux droits de l'enfant. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé comme volontaire dans le secteur de l'éducation en Inde pour approfondir ses connaissances sur la politique de développement. Il représente actuellement la jeunesse allemande en sa qualité de délégué jeunesse à l'ONU. Ruszlan croit fermement que l'éducation a le potentiel non seulement de donner à chacun les clés de sa réussite individuelle, mais aussi de créer des communautés résilientes et prospères.

Sunniva Ferri

Sunniva Ferri

Sunniva a des origines allemandes, italiennes et norvégiennes et se considère comme une citoyenne du monde. Âgée de 24 ans, elle étudie actuellement l'entrepreneuriat durable à l'Université de Groningue et est basée aux Pays-Bas.

Sunniva milite pour de l'égalité des genres en mettant l'accent sur la créativité, la connexion et la collaboration. Elle s'intéresse particulièrement à l'art en tant qu'outil pour créer un changement transformationnel dans le secteur de l'éducation.

Alors qu'elle travaillait pour une multinationale, elle a conçu et mis en œuvre la première campagne mondiale de santé mentale visant à briser la stigmatisation entourant la santé et les maladies mentales en milieu professionnel. En plus d'utiliser ses propres plateformes en ligne pour sensibiliser sur des sujets liés à la durabilité, elle vise à faire passer son activisme au niveau supérieur avec le GPE. Sunniva croit vraiment en un avenir durable dans lequel les filles et les femmes assument leur rôle de guides, de leaders et de pionnières dans chaque domaine de notre société.

Van Anh Nguyen

Van Anh Nguyen

Van est un étudiant allemand d'origine vietnamienne âgé de 20 ans. En tant qu’ambassadeur de l’ONG ONE, il s'est efforcé de convaincre le parlement allemand de défendre l'égalité et la justice sociales.

Pendant ses années dans une école pour enfants à besoins spéciaux, Van a constaté que, quels que soient nos antécédents ou notre condition physique, nous sommes tous confrontés à un certain nombre de défis similaires en matière d'apprentissage, qu’il s’agisse de problèmes de concentration ou du manque de motivation.

Il croit que l'apprentissage n'est pas seulement la plus grande opportunité de s'améliorer, mais aussi un rappel de notre similitude en tant qu'humains. Il veut participer à la création et au développement d'occasions d'apprendre et de se connecter.

Felize Weckner

Felize Weckner

À 22 ans, Felize suit des études pour devenir sage-femme à l'Université de Tübingen. Ses études mettent un accent particulier sur le lien entre l'éducation et la santé. Avant de devenir jeune leader pour le GPE, elle a acquis une expérience pratique dans divers domaines liés aux droits humains, notamment en tant que volontaire en Égypte et comme membre du conseil étudiant [de son université]. Elle est passionnée par l'égalité des genres et croit fermement que tout groupe de personnes, aussi petit soit-il, peut contribuer à changer le monde en bien.

Ghana

  • Asimawu Tahiru
    Asimawu Tahiru
Asimawu Tahiru

Asimawu Tahiru

Asimawu est âgée de 24 ans et originaire du nord du Ghana où elle réside. Elle étudie l'éducation de base à l'Université des études de développement et dispose de connaissances approfondies et d'une expérience de travail dans le social, notamment dans l'accompagnement des jeunes et l'éducation à la santé reproductive, le renforcement des capacités et le reporting. Elle est également passionnée par l'entrepreneuriat social et a créé Asmi Ultimate Care, une initiative qui forme les individus à la production de savons et de détergents. Elle a bénéficié du soutien de l'association CAMFED pour poursuivre ses études secondaires et universitaires, et est également membre de l'association, où elle transmet son savoir et partage son expérience avec les filles et jeunes femmes de sa communauté. Elle croit que l'éducation peut faire tomber toutes les barrières et est à la base de tout progrès et de toute croissance, tant au niveau individuel que sociétal. Tout est possible car tout s'apprend.

Contenus liés à Asimawu

Honduras

  • Diana Ayala
    Diana Ayala
Diana Ayala

Diana Ayala

Diana Ayala est âgée de 27 ans et vit au Honduras. Elle y dirige le groupe de jeunes CEAAL et fait partie du GCE & CLADE via Foro Dakar Honduras. Elle participe régulièrement à des actions de plaidoyer auprès des gouvernements locaux et des OSC pour soutenir la réalisation de l'ODD 4 et la mise en œuvre du plan sectoriel de l'éducation du Honduras qui prévoit de faciliter l'accès, améliorer la qualité et assurer la gratuité de l'éducation pour tous.

Contenus liés à Diana

Japon

  • Miyo Hataoka
    Miyo Hataoka
  • Tomoe Nakano
    Tomoe Nakano
  • Masafumi Watabe
    Masafumi Watabe
Miyo Hataoka

Miyo Hataoka

Miyo est une étudiante en architecture. Elle est née et a grandi à Hiroshima. Ses grands-parents sont hibakusha et elle a pu, grâce à diverses opportunités apprendre, réfléchir et discuter des questions de paix. Elle a suivi des cours "d’éducation à la paix" comme la plupart des habitants d'Hiroshima. Elle pense que l'éducation, notamment l'éducation à la paix, est nécessaire pour réaliser un monde pacifique.

À travers son militantisme, elle a découvert que l’absence d’infrastructures adéquates rend non seulement impossible de vivre confortablement, mais empêche également les enfants d'aller à l'école. Elle a donc décidé d'étudier l'architecture.

De plus, Miyo appartient au groupe de jeunes de Plan International Japon, où elle défend et propose des solutions pour promouvoir l'égalité des genres dans le pays.

Tomoe Nakano

Tomoe Nakano

Tomoe est une jeune activiste japonaise âgée de 26 ans. Elle est devenue bénévole dans le secteur de l'éducation après ses études au Ghana et au Royaume-Uni pendant lesquelles elle a réalisé l'importance de l'éducation pour tous. Elle a également participé au Forum des jeunes Japon-Chine-Corée pour le modèle des Nations Unies en tant que représentante du Japon.

Son expérience en matière de mobilisation des jeunes l'a amenée à poursuivre sa maîtrise en économie de l'éducation et du développement international afin d'acquérir des connaissances sur l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes. Ce faisant, elle s'est passionnée pour l'éducation de qualité et le développement de la petite enfance.

Elle est actuellement membre du programme japonais d'études à l'étranger en partenariat public-privé où elle sensibilise à l'importance de l'éducation dans les communautés ainsi que le gouvernement japonais.

Elle croit fermement que l'accès à une éducation de qualité est un droit humain et fondamental pour le bien-être de chaque individu.

Masafumi Watabe

Masafumi Watabe


Masafumi Watabe, est un jeune leader de 20 ans, étudiant en droit. En juillet dernier, il a assisté au forum GGG+ qui s'est tenu à Tokyo et au cours duquel il a prononcé un discours sur l'importance de l'éducation, devant des ministres et autres membres du gouvernement japonais. Il aspire à faire du plaidoyer auprès du gouvernement japonais et à sensibiliser à l'importance de l'éducation.

Contenus liés à Masafumi

Kenya

  • Angel Mbuthia
    Angel Mbuthia
  • Selina Nkoile
    Selina Nkoile
  • Cynthia Nyongesa
    Cynthia Nyongesa
  • Anthony Were
    Anthony Were
Angel Mbuthia

Angel Mbuthia

Angel Mbuthia est une jeune militante kenyane âgée de 26 ans, passionnée par les questions de leadership et de gouvernance. Elle est Secrétaire en charge du genre et des relations internationales au sein de l'Union des étudiants africains et ambassadrice de la Campagne 100 millions. Elle préside également le Comité consultatif des jeunes du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) et a mené diverses campagnes de plaidoyer pour une éducation de qualité à tous les niveaux d'apprentissage, tant au niveau national qu'international. Angel croit fermement que l'éducation est toujours le passeport pour l'avenir.

Contenus liés à Angel

Selina Nkoile

Selina Nkoile

Selina Nkoile, est âgée de 27 ans et vit à Narok au Kenya. En 2017, elle a fondé Nashipai, une organisation qui met en œuvre des interventions de base pour offrir aux filles Maasai des opportunités d'éducation et de réussite. Selina est ambassadrice de l'ONG ONE, militante au sein de l'ONG NAYA Kenya et membre du Youth End FGM Network Kenya. Elle croit que la transformation du système éducatif fournira une base solide pour des opportunités et un apprentissage tout au long de la vie.

Contenus liés à Selina

Cynthia Nyongesa

Cynthia Nyongesa

Cynthia Nyongesa, 25 ans, est originaire du Kenya. Elle a fondé la plateforme numérique Cynthia Untamed qui met en avant les parcours de jeunes acteurs du changement en Afrique. Elle utilise la plateforme pour collecter des fonds pour l'achat de livres qu'elle distribue aux élèves dans le besoin. Ses débuts en tant que militante remonte à son expérience de mentor bénévole dans le cadre du programme Wings to Fly, une initiative mise en œuvre par Equity Group et la Mastercard Foundation. Elle est l'ambassadrice jeunesse du programme Generation Unlimited au Kenya. À ce titre, elle conseille le Global Leadership Council et le Bureau de son président au Kenya sur les questions d'éducation et de formation et les possibilités de création d'opportunités pour les jeunes. Elle est convaincue que transformer le système éducatif dotera les apprenants des compétences nécessaires pour travailler et réfléchir de manière innovante.

Contenus liés à Cynthia

Anthony Were

Anthony Were

Anthony Were est coordinateur de projet d'éducation inclusive à l'ONG Humanité et Inclusion. Enseignant qualifié jouissant de plus de 4 ans d'expérience, il a travaillé dans des écoles spécialisées pour enfants malentendants. Dans le cadre de son travail, il soutient les enseignants et les apprenants des écoles inclusives du camp de réfugiés de Kakuma au Kenya.

Contenus liés à Anthony

Népal

  • Shradha Koirala
    Shradha Koirala
Shradha Koirala

Shradha Koirala

Âgée de 29 ans, Shradha est la coordonnatrice principale du programme de la Campagne nationale pour l'éducation au Népal. À ce titre, elle dirige les campagnes menées par les jeunes aux niveaux national et local et est également impliquée dans le groupe de recherche et d'action des jeunes pour le changement. Ses activités l'amènent à faire du lobbying et à plaider régulièrement auprès des gouvernements locaux et provinciaux, et au niveau fédéral pour garantir le droit à l'éducation de tous les enfants et jeunes. Elle a mené plusieurs travaux de recherche sur le financement de l'éducation, le suivi budgétaire, la préparation des rapports des OSC, la mobilisation des jeunes et les requêtes visant à garantir des opportunités d'apprentissage équitables et de qualité, etc. En tant que responsable jeunesse de l'organisation, elle croit que la transformation de l'éducation est possible à travers et par les jeunes, car ils sont les véritables agents du changement.

Contenus liés à Shradha

Nigéria

  • Iyunoluwa Ademola-Popoola
    Iyunoluwa Ademola-Popoola
  • Mukhtar Halilu
    Mukhtar Halilu
  • Maryjacob Okwuosa
    Maryjacob Okwuosa
Iyunoluwa Ademola-Popoola

Iyunoluwa Ademola-Popoola

Iyunoluwa Ademola-Popoola est âgée de 22 ans et vit à Ilorin, dans l'État de Kwara, au Nigeria. Elle est diplômée de l'université d'Ibadan et travaille comme bénévole pour l'ONG OneAfricanChild dans le cadre d'un programme d'apprentissage créatif. OneAfricanChild est une ONG qui soutient la créativité, l'éducation et l'innovation chez les jeunes Africains. Iyunoluwa pense que le système éducatif nigérian doit être transformé car, il n'est pas assez inclusif.

Contenus liés à Iyunoluwa

Mukhtar Halilu

Mukhtar Halilu

Mukhtar Halilu est âgé de 25 ans et vit à Abuja au Nigeria. Il milite pour le développement social et est un des ambassadeurs de l'initiative FollowTheMoney, mise en œuvre dans plus de 10 pays africains. Il est spécialisé dans les questions pratiques liées au financement de l'éducation, au plaidoyer et au développement de politiques éducatives qui tiennent compte des réalités des communautés rurales de base et les communautés défavorisées. Mukhtar croit que l'éducation est essentielle au développement de toute nation.

Contenus liés à Mukhtar

Maryjacob Okwuosa

Maryjacob Okwuosa

Maryjacob Okwuosa est un jeune nigérianne âgé de 25 ans. Elle coordonne Activista, une plate-forme qui vise à renforcer les capacités des jeunes à exiger une éducation de qualité et accessible à tous au Nigéria. Elle est également la fondatrice et directrice générale de Whisper to Humanity, une organisation féministe dirigée par des jeunes, qui forme les enseignants et les élèves à la création d'espaces favorables à l'apprentissage de tous. Elle représente également Whispers to Humanity au sein de Transform Education, un réseau d'organisations jeunes de l'UNGEI.

Contenus liés à Maryjacob

Norvège

  • Lorin Abdullah
    Lorin Abdullah
  • Martine Billing
    Martine Billing
  • Kamilla Engebretsen
    Kamilla Engebretsen
  • Johanne Fearnley
    Johanne Fearnley
Lorin Abdullah

Lorin Abdullah

Lorin est une travailleuse sociale âgée de 24 ans et jeune militante passionnée par les droits humains et l'éducation pour tous, en particulier pour les filles. Depuis l'âge de 16 ans, elle travaille comme bénévole et militante pour diverses organisations, dont la Croix-Rouge, Norges frivilligsentraler et UNGKURD. Elle pense que l'éducation est la clé du succès dans un monde où un avenir meilleur repose sur la connaissance.

Martine Billing

Martine Billing

Âgée de 23 ans, Martine Billing est originaire de Horten, en Norvège. Elle est titulaire d'une Maîtrise en politique comparée et a passé un an au Pérou dans le cadre d'un programme d'échange d'étudiants. En tant que vice-présidente élue du Fonds norvégien d'assistance internationale aux étudiants et universitaires, elle travaille à temps plein sur des sujets liés à la liberté académique et aux droits des étudiants. Depuis l'âge de 15 ans, elle fait du bénévolat pour diverses organisations travaillant sur des questions internationales. Elle est passionnée par l'accès à une éducation de qualité pour tous et estime que l'éducation est la clé pour résoudre les défis de demain.

Kamilla Engebretsen

Kamilla Engebretsen

Kamilla est une étudiante de 19 ans qui, en tant que représentante des jeunes au conseil d'administration de Plan International Norvège, vit sa passion pour l'égalité des genres et l'éducation en situation de crise. Elle a également travaillé avec Save the Children Youth et est actuellement conseillère junior en santé et droits sexuels et reproductifs à Plan Norvège. Elle croit fermement que l'éducation est essentielle pour assurer un développement juste et équitable pour tous, en particulier pour les filles.

Johanne Fearnley

Johanne Fearnley

Johanne est âgée de 19 ans et coordinatrice de projet à Save the Children Norvège, où elle travaille au renforcement de la participation citoyenne des jeunes au niveau local. Grâce à sa position au sein du conseil d'administration central de Press - Save the Children Youth, elle a soutenu la conception et la planification du Sommet mondial des jeunes handicapés 2022 qui visaient à rappeler aux participants à tenir leurs engagements en ce qui concerne la mise en œuvre des droits des jeunes handicapés. En tant que vice-présidente de l'organisation faîtière des organisations de jeunesse d'Oslo, elle a un profond intérêt à travailler pour le droit des jeunes à participer aux principales organisations de prise de décision. Elle crée également des plateformes qui améliorent la capacité et l'opportunité des jeunes à être à l’origine de changements sur des sujets qui les affectent partout. Travaillant à la fois sur les droits des réfugiés et des étudiants, elle a développé une passion pour la défense des systèmes éducatifs solides et de qualité pour tous les enfants - ce qui, selon elle, est la clé pour garantir tant d'autres droits pour les enfants.

Philippines

  • Ken Paolo
    Ken Paolo
Ken Paolo

Ken Paolo

Ken est un leader étudiant de 21 ans, militant et défenseur d'une éducation de qualité et accessible, de la social-démocratie et de la bonne gouvernance basé à Bacolod City, dans le Negros Occidental, aux Philippines. Il est président de l'Alliance nationale des conseils étudiants des Philippines (SCAP), la plus grande formation de conseils étudiants, d'organisations, de partis politiques et de dirigeants du pays, qui organisent et forment les étudiants à être des pionniers dans la défense des réformes clés dans le secteur de l'éducation. Sous sa direction, la SCAP s'est concentrée sur la campagne pour la réouverture en toute sécurité des écoles, l'accessibilité des services de santé mentale, l'augmentation du budget de l'éducation et l'adoption du projet de loi sur les droits et le bien-être des étudiants pour faire face à la crise de l'éducation dans le pays.

Qatar

  • Shaikha Khalid Al-Shaibi
    Shaikha Khalid Al-Shaibi
Shaikha Khalid Al-Shaibi

Shaikha Khalid Al-Shaibi

Shaikha est une militante qatarie qui travaille avec le Fonds qatarie de développement. Elle est titulaire d’une Licence en sciences et communications de l'Université Northwestern du Qatar et a récemment obtenu un diplôme de maîtrise en gestion de projet de l'Université de Portsmouth. Elle s'intéresse aux études sur le développement, à l'apprentissage de nouvelles cultures et à la résolution des problèmes avec les groupes les plus vulnérables qui en ont un besoin massif. Elle a récemment rejoint le Fonds qatarie de développement et a organisé plusieurs discussions sur des sujets portant sur des enjeux internationaux tels que le changement climatique et l'éducation de qualité.

Sierra Leone

  • Josephine Kamara
    Josephine Kamara
  • Fatu Sewanatu Mansaray
    Fatu Sewanatu Mansaray
Josephine Kamara

Josephine Kamara

Âgée de 28 ans, Josephine milite pour les droits des filles et est originaire de Sierra Leone. Depuis 2018, elle dirige des programmes de mobilisation et de lutte pour les droits des écolières enceintes et l'accès à l'éducation en Sierra Leone. Elle a été aux premières loges du mouvement qui a poussé la Coalition pour l'éducation des filles, une alliance de 30 organisations ayant utilisé avec succès différentes stratégies, notamment l'engagement stratégique et la mobilisation populaire, pour faire lever la loi interdisant aux filles enceintes d'aller à l'école, et faire adopter une nouvelle politique d'inclusion dans l'éducation en Sierra Leone. Elle a mobilisé des militants, encouragé des filles et des victimes à s'exprimer, mobilisé des partenaires de développement, des parlementaires et des chefs religieux, entre autres. Elle a souvent été le visage et la voix de la résistance contre cette interdiction dans les médias nationaux et internationaux. Josephine est actuellement responsable principale du plaidoyer à l'ONG Purposeful, boursière du programme Mandela Washington Fellowship 2021 et ambassadrice mondiale du programme Together for Girls 2015 qui vise à mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles. Elle est convaincue que des filles bien éduquées peuvent changer l'Afrique.

Contenus liés à Josephine

Fatu Sewanatu Mansaray

Fatu Sewanatu Mansaray

Fatu Sewanatu Mansaray est une jeune sierra léonaise de 20 ans qui vit à Freetown. Elle milite pour inciter les dirigeants du monde et les gouvernements locaux à investir dans l'éducation pour tous. Fatu fait partie du réseau des jeunes de l'ONG Plan International qui font du plaidoyer pour apporter des changements au sein de leurs communautés. Elle siège également au Comité de direction de Transform Education, un réseau d'organisations de jeunes de l'UNGEI. Elle pense que la transformation de l'éducation contribuera à résoudre de nombreux problèmes auxquels son pays fait face, notamment celui des grossesses précoces.

Contenus liés à Fatu

Royaume-Uni

  • Ayesha Farah
    Ayesha Farah
  • Zubair Junjunia
    Zubair Junjunia
  • Michelle Kafe
    Michelle Kafe
  • Oluwafeyisikemi (Sikemi) Okunrinboye
    Oluwafeyisikemi (Sikemi) Okunrinboye
Ayesha Farah

Ayesha Farah

Ayesha est une jeune britannico-Somalienne de 28 ans, fervente défenseuse de l'éducation dans monde, convaincue que le changement est possible grâce au pouvoir de la participation des jeunes dans la prise des décisions. Elle est actuellement chargée de campagne pour Send My Friend to School, la principale coalition de la société civile britannique qui réclame une éducation de qualité pour tous les enfants à travers le monde. Titulaire d'une maîtrise en politique publique, elle était auparavant vice-présidente de la Somali Youth Organization, mentor parlementaire pour le Three Faiths Forum et a été sélectionnée pour un programme des Nations Unies à New York. Membre du groupe de travail des jeunes du G7 en 2021, Ayesha milite ardemment pour la priorisation de l'éducation dans les pays donateurs. Elle est fière de son héritage somalien et est résolument engagée à être un agent de changement pour sa communauté.

Contenus liés à Ayesha

Zubair Junjunia

Zubair Junjunia

Zubair est militant pour le droit à l'éducation, entrepreneur social et fondateur de ZNotes - une plateforme d'apprentissage en ligne qu'il a lancée à l’âge de 16 ans et qui a déjà été utilisée par plus de 3,5 millions d'étudiants à travers le monde. Il est récipiendaire du Diana Legacy Award - la "plus haute distinction qu'un jeune puisse recevoir pour ses efforts sociaux et humanitaires". Zubair est ambassadeur de One Young World, membre du conseil consultatif de DEFI à l'Université de Cambridge et de la Fondation EY. En tant que défenseur des ODD, il a été publié et s'est exprimé sur des plateformes internationales, notamment à la 74e Assemblée générale des Nations Unies, au Forum régional de l'innovation de l'UIT et dans le cadre de TEDx Talks. Zubair croit que l'éducation est un droit, pas un privilège et qu'une population instruite avec une attitude de changement est nécessaire pour la survie de notre planète. Fort de son expérience avec ZNotes, il propose et souhaite mettre en œuvre un modèle d'apprentissage basé sur les pairs et dirigé par la communauté pour permettre aux stratégies de réforme de l'éducation menées par le gouvernement de garantir une éducation de qualité équitable accessible à tous, en particulier dans les systèmes éducatifs globalement sous-financés. Titulaire d'une maîtrise en mathématiques de l'UCL, Zubair est marathonien, triathlète et patineur artistique.

Contenu lié à Zubair

Michelle Kafe

Michelle Kafe

Michelle est une étudiante en droit de 19 ans qui vit à Londres. Ayant grandi en Afrique du Sud, elle a été témoin des effets dévastateurs de la pauvreté et du manque d'accès à une éducation adéquate. C'est donc devenu une mission pour elle de continuer à plaider pour l'adoption de lois qui peuvent faire avancer les choses. Pour accomplir sa mission, Michelle a commencé à collecter des fonds pour des organisations caritatives, à publier des pétitions à envoyer au Parlement et à améliorer ses capacités de prise de parole en public en engageant des conversations avec des militants à travers le monde dont Nane Annan lors de d'un événement consacré à Kofi Annan et organisé par l'Association des Nations Unies. Les parents ghanéens de Michelle lui ont toujours inculqué l'importance de l'éducation et, par conséquent, elle a appris à apprécier grandement les opportunités qui lui ont été offertes. Elle espère que davantage de filles auront également cette opportunité. Michelle est actuellement ambassadrice de la jeunesse à l’ONG ONE, où elle s'engage auprès des décideurs politiques sur des questions telles que l'équité en matière de vaccins et la reconstitution des ressources du Fonds mondial. Elle est également membre du groupe de travail UA-UE sur la jeunesse, où elle participe à la rédaction d'une lettre ouverte aux ministres précédant le sommet UA-UE 2022 et donne des conseils sur l'inclusion des jeunes et la santé.

Oluwafeyisikemi (Sikemi) Okunrinboye

Oluwafeyisikemi (Sikemi) Okunrinboye

Âgée de 20 ans, Sikemi est étudiante en droit à l'Université de Kent. Elle est née et a grandi à Lagos, au Nigeria et a toujours été passionnée par l'égalité. Cependant, étant lycéenne au moment des enlèvements de Chibok en 2014, elle s'est passionnée davantage pour les mécanismes de protection des enfants au sein des systèmes éducatifs. Ayant vu l'impact de la COVID-19 au Royaume-Uni, Sikemi s'inquiète de la façon dont elle affecte les pays du Sud, mais surtout de la manière disproportionnée dont elle affecte les filles. Sikemi est ambassadrice de l'ONG ONE, leader de la jeunesse du GPE au Royaume-Uni et membre du groupe consultatif sur le changement inclusif pour CoppaFeel. Elle s'investit pleinement à utiliser ses compétences pour inciter au changement.

Vietnam

  • Anh Duong
    Anh Duong
Anh Duong

Anh Duong

Anh Duong est une enseignante et jeune militante pour l'égalité des genres et les droits des filles, originaire du Vietnam. Elle est membre du réseau Champions of Change et conseillère jeunesse à l'ONG Plan International avec laquelle elle travaille à amplifier la voix des jeunes et des filles. Elle estime que transformer des systèmes éducatifs est essentiel pour parvenir à un monde équitable et libre pour tous.

Contenus liés à Anh

Zambie

  • Clement Kaponda
    Clement Kaponda
Clement Kaponda

Clement Kaponda

Clement est passionné par le changement climatique et l'éducation. Il est co-fondateur d'Alliance for World Change (AWC), une organisation à but non lucratif dirigée par des jeunes formée pour défendre le plaidoyer sur le changement climatique axé sur les groupes marginalisés en Zambie. À travers AWC, il a initié divers projets, dont la formation de « Twikatane Clubs » (clubs de l’unité). Les membres de ces clubs reçoivent une formation de l'AWC sur l'éducation de base au changement climatique et sensibilisent ensuite les autres élèves et leurs communautés à l'importance de promouvoir des comportements qui atténuent le changement climatique, tels que la plantation d'arbres et la protection de l'environnement. Clément est actuellement dans sa dernière année de maîtrise en sciences de la paix, du leadership et de la résolution des conflits à l'Université de Zambie.

Zimbabwe

  • Ashlegh Pfunye
    Ashlegh Pfunye
Ashlegh Pfunye

Ashlegh Pfunye

Ashlegh Pfunye âgé de 24 ans, est un jeune zimbabwéen qui milite pour la justice sociale et croit fermement au pouvoir d'une éducation de qualité pour tous. Il a été secrétaire général de l'Union nationale des étudiants du Zimbabwe (ZINASU). À l'avant-garde du plaidoyer pour l'égalité des chances d'accès à l'éducation, Ashlegh a dirigé des campagnes, des manifestations et des initiatives pacifiques en vue de rendre l'éducation gratuite pour tous au Zimbabwe.

Contenu lié à Ashlegh