Le fonds à effet multiplicateur du GPE

Des financements innovants pour catalyser un financement plus important et meilleur pour l'éducation.

Le fonds à effet multiplicateur du GPE est un instrument de financement innovant de 300 millions de dollars qui fournit une incitation et des ressources financières pour catalyser des investissements plus nombreux et de meilleure qualité dans l'éducation.

Approuvé par le Conseil du GPE en juin 2017 et élargi en juin 2018, le fonds à effet multiplicateur du GPE permet aux pays partenaires d'investir des ressources supplémentaires dans l'éducation, augmentant ainsi le soutien total à ce secteur sensible.

Un pays peut y accéder en mobilisant au moins 3 dollars provenant d’un nouveau financement externe pour chaque dollar du fonds à effet multiplicateur.

Voir la fiche d’information sur le fonds à effet multiplicateur du GPE

Comment fonctionne-t-il ?

Conformément à l’approche du GPE basée sur les besoins pour le financement du secteur de l’éducation, les allocations sont calculées en fonction du nombre total d’élèves inscrits en primaire et dans le premier cycle du secondaire.

Le fonds à effet multiplicateur du GPE peut fonctionner avec d’autres sources de financement externe. Il peut être investi comme un financement ou utilisé pour réduire le taux d’intérêt sur les prêts concessionnels, par exemple des banques multilatérales de développement ou des bailleurs de fonds bilatéraux. Il peut également fonctionner avec d’autres sources non traditionnelles de financement du développement, y compris les capitaux privés.

Le fonds à effet multiplicateur du GPE maintient les coûts de transaction à un faible niveau : il n’y a aucune demande supplémentaire pour y accéder pour les pays éligibles aux financements du GPE.

Comment fonctionne le fonds à effet multiplicateur du GPE ?

Quels sont les pays éligibles?

En juin 2018, le Conseil d'administration a approuvé les pays suivants comme éligibles jusqu'à concurrence des allocations maximale par pays du fonds à effet multiplicateur du GPE.

Allocation maximale par pays du fonds à effet multiplicateur du GPE Pays
Jusqu'à 25 millions de dollars
  • Bangladesh
  • Congo, RD
  • Égypte
  • Éthiopie
  • Inde
  • Indonésie
  • Nigéria
  • Ouganda
  • Pakistan
  • Philippines
  • Viet Nam
Jusqu'à 15 millions de dollars
  • Afghanistan
  • Cameroun
  • Côte d'Ivoire
  • Ghana
  • Kenya
  • Maroc
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Népal
  • Soudan
  • Yémen
Jusqu'à 10 millions de dollars
  • Bolivie
  • Cambodge
  • Cisjordanie et Gaza
  • Congo, Rép.
  • El Salvador
  • Guatemala
  • Honduras
  • RDP Laos
  • Nicaragua
  • Ouzbékistan
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Sri Lanka
  • Syrie
  • Tadjikistan
  • Tunisie
  • Ukraine
  • Zambie
  • Zimbabwe
Jusqu'à 5 millions de dollars
  • Arménie
  • Djibouti
  • Gambie
  • Guinée-Bissau
  • Guyana
  • Kirghize, Rép./li>
  • Lesotho
  • Mauritanie
  • Moldova
  • Mongolie
  • Swaziland
  • Timor-Leste
Jusqu'à 1 million de dollars
  • Boutan
  • Cabo Verde
  • Comores
  • Dominique
  • Grenade
  • Iles Marshall
  • Kiribati
  • Maldives
  • Micronésie
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Iles Salomon
  • Ste. Lucie
  • St. Vincent-et-les-Grenadines
  • Tonga
  • Tuvalu
  • Vanuatu

Obtenir un financement du fonds à effet multiplicateur

L'obtention d'une allocation nationale maximale du fonds à effet multiplicateur du GPE n'est pas automatique et dépend de la satisfaction de plusieurs critères, tels que l'obtention d'un soutien externe nouveau et supplémentaire pour le plan sectoriel de l'éducation. Chaque dollar du fonds à effet multiplicateur, jusqu'à concurrence du plafond d'allocation d'un pays, devrait catalyser au moins 3 dollars de nouveaux financements externes.

Les pays éligibles à un financement du fonds à effet multiplicateur peuvent sécuriser une allocation maximale par pays en soumettant un formulaire de manifestation d'intérêt pour une allocation du fonds à effet multiplicateur. Pour plus de détails et de plus amples informations, veuillez consulter les Directives pour postuler à un financement du fonds à effet multiplicateur ou contacter le Secrétariat ou le responsable pays concerné.