Opinion : l'expérience de la Chine en matière d'éducation offre de précieuses leçons

|Source: China Daily|
Des élèves du Daara Serigne Mansour Sy à Tivaouane au Sénégal. Crédit: PME/Chantal Rigaud

Dans un récent article, Serigne Mbaye Thiam, vice-Président du Conseil d'administration du PME, estime qu'à travers le monde, de bons progrès ont été accomplis en matière d'éducation grâce aux efforts d'acteurs tels que le Partenariat mondial pour l'éducation, et grâce aux connaissances et à l'expérience de pays comme la Chine.

Toutefois, dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique, les progrès ont été inégaux. Plus de la moitié des 63 millions d'enfants en âge d'aller à l'école primaire mais non scolarisés vivent en Afrique subsaharienne. La population africaine va doubler d’ici 2050 et des efforts collectifs et concertés sont nécessaires pour empêcher une augmentation du nombre d’enfants non scolarisés. Le modèle chinois est un exemple à partir duquel l'Afrique devrait apprendre le plus possible.

Lire la version française de cet article ci-dessous.

**********

L'expérience de la Chine en matière d'éducation offre de précieuses leçons

Par Serigne Mbaye Thiam - Publié en anglais sur China Daily Global

La population de l'Afrique va doubler d'ici 2050 et des efforts collectifs et concertés sont nécessaires pour empêcher l'augmentation du nombre d'enfants non scolarisés.

En septembre 2018, le Président sénégalais Macky Sall s'est associé au Président chinois Xi Jinping lors de l’édition 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), afin de soutenir l'adoption de la Déclaration de Pékin pour une communauté sino-africaine encore plus forte et à l’avenir commun. Le Sénégal était fier de coprésider le FOCAC avec la Chine, pays qui démontre depuis plusieurs années, sa capacité à agir avec un dynamisme croissant en tant que véritable partenaire de développement du continent africain.

La forte croissance économique du Sénégal et son système politique stable en font une destination très attrayante pour les investissements chinois. Le pays a une vision positive du rôle de la Chine en Afrique et se félicite de l'implication de la Chine non seulement dans le financement des infrastructures, mais également dans des domaines aussi divers que le tourisme, la coopération médicale et le soutien à l'industrie manufacturière sénégalaise.

Le Sénégal a été le premier pays d'Afrique de l'Ouest à officialiser sa coopération avec la Chine dans le cadre de l'Initiative sur les nouvelles routes de la soie (également appelée La Ceinture et la Route), en signant un accord lors de la visite du Président Xi l'année dernière.

L’éducation est reconnue dans le monde entier comme un bien universel essentiel à la prospérité économique et sociale des nations. Aujourd’hui, l’importance de l’éducation est inscrite dans les objectifs de développement durable adoptés par la communauté internationale. L'ODD 4, qui vise à assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et à offrir des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie, est au cœur de tous les autres ODD.

Des progrès considérables ont été réalisés avec le soutien d'acteurs mondiaux tels que le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) et grâce aux connaissances et à l'expérience de pays comme la Chine. Toutefois, dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique, où les attentes sont extrêmement élevées, les progrès ont été inégaux. Plus de la moitié des 63 millions d'enfants non scolarisés en âge de fréquenter l'école primaire vivent en Afrique subsaharienne.

La population africaine va doubler d’ici 2050. À défaut d’un effort collectif concerté pour y remédier, le nombre d’enfants non scolarisés devrait augmenter. L'éducation est particulièrement importante pour les pays tels que le Sénégal, qui doivent relever le défi de doter une population sans cesse croissante, constituée à majorité de jeunes, des compétences nécessaires pour rester compétitifs dans une économie mondialisée. Les investissements dans l’éducation servent à développer notre capital humain et contribuent à la croissance de nos économies.

Le PME a été créé pour améliorer l'éducation des enfants dans les pays les plus pauvres du monde, en renforçant les systèmes éducatifs de ces pays. Il réunit des pays donateurs, des pays en développement, des organisations internationales, des organisations de la société civile, des enseignants, des entités du secteur privé et des fondations philanthropiques. Plus de 60 % des fonds du PME sont utilisés pour soutenir l'éducation dans les pays touchés par la fragilité et les conflits, dont la majorité se trouvent en Afrique.

Le Sénégal s'est engagé depuis de nombreuses années à fournir une éducation de qualité aux enfants et aux jeunes. Le soutien sans faille que nous avons reçu du PME au cours des 13 dernières années a renforcé nos propres efforts et aidé le Sénégal à réaliser de réels progrès transformationnels. Par conséquent, le nombre d'élèves ayant réussi l'examen national de fin du cycle primaire a fortement augmenté, passant de 41 % en 2013 à 52 % en 2018. Le taux d'achèvement du primaire a également augmenté.

Au niveau international, le Sénégal est un partisan actif de l'éducation des enfants. En février 2018, le Président Macky Sall a annoncé la promesse d'un engagement du Sénégal d’un montant de deux millions de dollars lors de la conférence de financement du PME. C’était la plus grande des promesses de contributions faites par les pays en développement.

Les étudiants chinois obtiennent d'excellents résultats dans des évaluations internationales telles que le PISA et les universités du pays sont bien classées dans le World University Rankings. Le gouvernement chinois est bien conscient du fait qu'investir dans l'éducation est la clé de la croissance économique et de la prospérité.

Pour l'Afrique, le modèle chinois est un exemple à partir duquel nous devrions apprendre le plus possible. Examinons de plus près des initiatives telles que Les nouvelles routes de la soie, le FOCAC et l’action des nombreuses fondations philanthropiques chinoises déjà impliquées dans la promotion de l’éducation au niveau international. En effet, Jack Ma (fondateur et Président du Groupe Ali Baba) a rejoint Julia Gillard, ancienne Première Ministre d’Australie et Présidente du Conseil d’administration du PME, à la Commission internationale sur le financement des opportunités en matière d’éducation dans le monde, qui permet de financer l’augmentation des investissements dans le PME.

L'initiative sur les nouvelles routes de la soie attribue une importance stratégique au capital humain dans le cadre de la vision de la Chine en matière de commerce mondial et de connexions d'infrastructures. De nombreux pays concernés par cette initiative sont également des pays en développement partenaires du PME. Le FOCAC a généré des engagements en matière d'éducation et de capital humain, et l'éducation et le développement devraient être des thèmes clés du FOCAC 2021 qui se tiendra à Dakar.

L'année dernière, le Sénégal était fier de co-organiser, avec la France, la conférence de financement du PME. Dans son allocution, l'ambassadeur de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a souligné que la Chine elle-même était encore un pays en développement et avait donc compris l'importance stratégique de l'éducation. Au PME, nous nous félicitons de l’opportunité de continuer à renforcer notre partenariat avec la Chine afin que, tous ensemble, nous puissions chercher à faire en sorte que tous les enfants à travers le monde aient un accès égal à une éducation de qualité.

 

Des élèves du Daara Serigne Mansour Sy à Tivaouane au Sénégal. Crédit: PME/Chantal Rigaud
ODD 4

Dernières actualités

Alexandra, 16 ans, et sa soeur Yohannan 10 ans, à leur maison à Cabarete en République Dominicaine. Crédit: Fran Afonso/ Girls Not Brides
14 octobre 2019
Alice Albright et Mabel van Oranje nous rappellent que 12 millions de filles sont mariées trop jeunes chaque année, et que 130 millions de filles ne sont pas scolarisées. Il faut assurer à toutes les...
Un élève lisant à haute à l'école de la Couronne Nord 1 à Niamey au Niger. Crédit: PME/Kelley Lynch
15 août 2019
Le Niger prépare un nouveau plan de transition de l’éducation qui devrait couvrir la période 2020-2022 et sera soumis prochainement au Secrétariat du PME.
Après l'école, Côte d'Ivoire. Crédit: GPE/Carine Durand
05 août 2019
Avec l’Unicef et le GPE comme partenaires, la Côte d'Ivoire a lancé un projet qui formera 220 éducateurs et 220 assistants communautaires avec l'objectif d'implanter le préscolaire dans six régions...