Réflexions sur l’importance de la scolarisation des filles dans les pays francophones

|Source: Jeune Afrique|
Des élèves écrivant sur leurs ardoises dans une école au Benin. Crédit: GPE/Chantal Rigaud

Les 18 et 19 juin dernier, N’Djamena a abrité la conférence internationale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) sur l’éducation des filles et la formation des femmes.

Plus de 400 participants venus d’une trentaine de pays francophones ont ainsi pû échanger sur les stratégies à mettre en place, afin de réduire les inégalités entre les sexes en matière d’éducation, frein majeur au développement de nombreux pays en développement.

Le PME était présent à cette rencontre.

Lire l'article complet sur Jeune Afrique

Des élèves écrivant sur leurs ardoises dans une école au Benin. Crédit: GPE/Chantal Rigaud
Éducation des filles
Afrique sub-saharienne: Tchad

Dernières actualités

Alexandra, 16 ans, et sa soeur Yohannan 10 ans, à leur maison à Cabarete en République Dominicaine. Crédit: Fran Afonso/ Girls Not Brides
14 octobre 2019
Alice Albright et Mabel van Oranje nous rappellent que 12 millions de filles sont mariées trop jeunes chaque année, et que 130 millions de filles ne sont pas scolarisées. Il faut assurer à toutes les...
Des élèves du Daara Serigne Mansour Sy à Tivaouane au Sénégal. Crédit: PME/Chantal Rigaud
21 août 2019
Serigne Mbaye Thiam, vice-Président du Conseil d'administration du PME, estime que de bons progrès ont été accomplis avec le soutien d'acteurs mondiaux tels que le Partenariat mondial pour l'...
Un élève lisant à haute à l'école de la Couronne Nord 1 à Niamey au Niger. Crédit: PME/Kelley Lynch
15 août 2019
Le Niger prépare un nouveau plan de transition de l’éducation qui devrait couvrir la période 2020-2022 et sera soumis prochainement au Secrétariat du PME.