Le Président de la République du Ghana, S.E. Nana Akufo-Addo, nommé Ambassadeur du GPE pour le financement de l'éducation
Président Nana Akufo-Addo
Président Nana Akufo-Addo
Credit:
Compte Twitter officiel du Président Nana Akufo-Addo

Le GPE est ravi d'accueillir S.E. Nana Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, comme ambassadeur pour le financement national de l'éducation, appelant à une augmentation des investissements et une amélioration de l'efficacité et de l'équité des financements nationaux de l'éducation.

Dans ce rôle, le Président Akufo-Addo fera la promotion de la Déclaration des chefs d'État sur le financement national de l’éducation, adoptée en juillet 2021 et approuvée par 20 chefs d'État à ce jour. Les engagements pris par les chefs d’État à travers cette Déclaration représentent 200 milliards de dollars sur cinq ans, destinés à assurer l’apprentissage effectif des filles et des garçons.

S.E. Uhuru Kenyatta, ancien Président de la République du Kenya, a été à l'origine de cette Déclaration dans son rôle de coprésident du Sommet mondial sur l'éducation organisé par le GPE en juillet 2021.

Dans la Déclaration, les chefs d'État des pays partenaires du GPE s'engagent à allouer au moins 20 % de leurs budgets nationaux par an à l'éducation et à promouvoir l'équité, l'efficacité, l'amélioration des résultats d'apprentissage et un soutien accru aux enseignants.

Le financement national est la source de financement la plus importante et la plus durable de l'éducation, représentant environ 60 % des ressources de l'éducation dans les pays à faible revenu. Un leadership diversifié et innovant, tel que le nouveau rôle du Président Akufo-Addo, est essentiel pour faire face à la crise de l'éducation, aggravée par la pandémie de COVID-19 et son impact sur les économies et les finances publiques à travers le monde.

À l'échelle mondiale, les pays ne dépensent pas suffisamment pour l'éducation et ce qu'ils dépensent ne l'est pas équitablement, ce qui entraîne de mauvaises expériences d'apprentissage pour les enfants les plus marginalisés.

Le Président Akufo-Addo plaidera auprès des gouvernements des pays partenaires du GPE pour promouvoir le volume, l'équité et l'efficacité des ressources nationales de l'éducation.

« Dans le contexte actuel de crises récurrentes, il est crucial de donner la priorité à l'éducation et d'allouer des ressources suffisantes au secteur. L'avenir de nos nations en dépend. C'est pourquoi j'ai salué la demande du Partenariat mondial pour l'éducation de défendre l'appel à allouer au moins 20 % des budgets nationaux à l'éducation », a déclaré le Président Akufo-Addo.

Comme le note le Secrétaire général des Nations Unies dans l’énoncé de sa vision (en anglais) lors du Sommet sur la Transformation de l'éducation : « Une éducation de qualité est l'investissement le plus important qu'un pays puisse faire pour son avenir et sa population. Investir dans l'éducation, c'est investir dans les individus et dans notre avenir collectif. C'est un impératif moral, politique et économique. En des termes simples : ne pas financer l'éducation coûte beaucoup plus cher que de la financer. »

Le Ghana est un partenaire du GPE depuis 2004 et le pays a régulièrement alloué plus de 20 % de ses ressources nationales au secteur de l'éducation au cours des dernières années. Le nouveau rôle du Président Akufo-Addo comme Ambassadeur du GPE a été annoncé lors du Sommet des Nations Unies sur la Transformation de l'éducation.

Le GPE soutient actuellement 82 pays et occupe une position unique pour aider les pays à faible revenu à offrir 12 ans d'éducation de qualité à chaque enfant, en accordant une attention particulière aux plus vulnérables.

Président Nana Akufo-Addo
Président Nana Akufo-Addo
Credit:
Compte Twitter officiel du Président Nana Akufo-Addo
Gouvernance
Afrique sub-saharienne: Ghana

Dernières actualités

20 décembre 2022
Message de fin d'année de Charles North
Le directeur général adjoint du GPE, partage ses réflexions en cette fin d'une année 2022 difficile pour l'éducation qui a vu l'aggravation de la crise de l'apprentissage dans le monde. L'approche du GPE...