L'éducation aux Fidji

L'éducation est une grande priorité pour le pays et le gouvernement a réalisé des investissements importants au cours de la dernière décennie pour la rendre plus accessible et inclusive.

Le ministère fidjien de l'Éducation, du Patrimoine et des Arts (MEHA) élabore un nouveau plan stratégique qui reflétera les priorités du Plan national de développement 2036, conformément aux objectifs régionaux et mondiaux en matière d'éducation et inclura les voix et les aspirations de tous les Fidjiens.

Le pays compte 737 écoles primaires, 175 établissements d'enseignement secondaire, près de 900 centres d'éducation préscolaire et 17 écoles spécialisées.

Le plus grand défi du pays réside dans le développement de systèmes cohérents et interconnectés couvrant tous les domaines de l'éducation, ce qui conduira à la création d'une main-d'œuvre plus qualifiée et adaptable, aboutissant à une société fondée sur la connaissance.

Le Plan stratégique 2019-2023 du MEHA couvre deux objectifs principaux : atteindre les objectifs du Plan national de développement et engager des réformes sectorielles dans l'éducation. Il aborde également les six principes et les quatre domaines clés du Cadre régional de l'éducation pour les pays du Pacifique (PacREF).

Stratégie régionale : PacREF

En 2018, les ministres de l'Éducation du Secrétariat du Forum des îles du Pacifique, dont font partie les îles Samoa, ont adopté le Cadre régional pour l'éducation des pays du Pacifique (PacREF, du sigle en anglais) intitulé : « Vers l'Éducation 2030 », qui couvre la période 2018-2030. Le PacREF décrit un programme régional d'éducation transformateur et durable, aligné sur les programmes mis en œuvre à l’échelle mondiale tels que les objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 4, et l’Éducation 2030 : Déclaration d'Incheon et cadre d'action pour la mise en œuvre de l’objectif de développement durable.

Alors que les États du Pacifique intègrent les aspects du PacREF qu’ils jugent pertinents pour eux dans leurs politiques, programmes et pratiques nationales en matière d'éducation, le Cadre fournit également un moyen d'identifier et de comprendre les similitudes et les différences entre pays de la région. Il offre des mécanismes d’organisation pour la planification sectorielle, l’élaboration de rapports et la collaboration, entre les Etats et donne aux partenaires de développement une idée des priorités de la région en termes de ressources.

Le cadre de 12 ans promeut l'accès équitable à une éducation de qualité pour tous les Etats insulaires du Pacifique, afin de permettre à ces pays de faire face de manière efficace aux défis de développement auxquels la région du Pacifique est confrontée. Le cadre encourage également l'inclusion et les opportunités d'égal accès à l'enseignement et à la formation au niveau de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur ; et de la formation professionnelle. Il accorde une attention particulière à la qualité de l'éducation et à l'importance pour les Etats de la région de travailler en coopération au niveau régional et même au-delà.

Le PacREF identifie 4 domaines clés à même de maximiser les gains en termes de résultats d'apprentissage et de bien-être des élèves :

  1. La qualité et la pertinence : en fournissant à tous les apprenants un environnement sûr et favorable dans lequel ils se voient offrir des opportunités d'apprentissage de qualité qui soient significatives, utiles, inclusives et tournées vers l'avenir.
  2. Le parcours d'apprentissage : en assurant à tous les apprenants un accès égal à des parcours et des modalités d'apprentissage multiples et transparents qui leur permettront de réaliser leur plein potentiel.
  3. Les résultats et le bien-être des élèves : en s’assurant que tous les apprenants acquièrent les connaissances, les compétences, les valeurs et les attributs qui leur permettront de contribuer au bien-être de leur famille et de leur communauté ; et à l'édification de leur nation.
  4. La profession enseignante : en soutenant et en responsabilisant les enseignants en leur assurant des opportunités de développement professionnel continu, de compréhension partagée et de responsabilité.

Le PacREF est divisé en trois phases de 4 ans chacune, afin de faciliter un examen approfondi du programme par les ministres de l'éducation.

Infos et derniers blogs

Grants

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire
Renforcement des capacités du système 2022-2023 587 879 0 UNICEF
  Total 587 879 0  
Dernière mise à jour : 27 septembre 2022

As part of its investment in civil society advocacy and social accountability efforts, GPE’s Education Out Loud fund is supporting the Réseau ivoirien pour la promotion de l’éducation pour tous (RIP-EPT) for the 2019-2021 period.

This builds on 11 years of Civil Society Education Fund (CSEF) support to national education coalitions for their engagement in education sector policy dialogue.

GPE had provided the Réseau ivoirien pour la promotion de l’éducation pour tous (RIP-EPT) with a grant from the CSEF to support its engagement in education sector policy dialogue and citizens’ voice in education quality, equity, and financing and sector reform.

Dernière mise à jour 14 juin 2022