Des élèves travaillant dans leur classe à l'école El Renacimiento, à Villa Nueva, au Guatemala. Crédit : Maria Fleischmann / Banque mondiale

Partenaire depuis :

Financements reçus : 10 900 000 $US

Plan sectoriel de l'éducation

Objectif : veiller à ce que tous les élèves (en particulier autochtones et dans les zones rurales) aient accès à une éducation de qualité et à des environnements d'apprentissage appropriés.

Autres documents clés

Agence de coordination : Fondation Carlos F. Novella

Responsable au GPE : Javier Luque

Transformer l’éducation au Guatemala

Le plan sectoriel de l'éducation du Guatemala pour la période 2020-2024 vise à garantir que les enfants, les adolescents et les jeunes - les autochtones et ceux vivant dans les zones rurales en particulier - aient accès à une éducation de qualité et à des environnements d'apprentissage à distance appropriés après la COVID-19.

Il vise notamment à aider le Guatemala à surmonter trois principaux problèmes :

  • Les enfants ayant un faible niveau de développement cognitif : il existe de nombreuses preuves qu'un développement cognitif adéquat chez les enfants au cours des premières années est essentiel pour s'assurer qu'ils sont prêts pour aller à l'école. Au Guatemala, le faible développement cognitif est attribué à la malnutrition, à la violence et aux faibles performances scolaires en communication et en langue. La stratégie vise à garantir que les enfants aient accès à des enseignants formés à l'apprentissage préscolaire et à des éducateurs communautaires certifiés, et qu'ils bénéficient d'interventions axées sur l'amélioration des performances scolaires.
  • Les services éducatifs ne sont pas adaptés aux normes nationales et internationales, en raison notamment de l'expansion de la technologie ainsi que des conséquences de la pandémie de COVID-19 sur le secteur de l'éducation. La stratégie se concentre sur la mise à jour du programme national, l'amélioration des compétences des enseignants en technologie et l'amélioration de la résilience des écoles face à la COVID-19 et à d'autres crises.
  • La vulnérabilité des enfants et des adolescents : les flux migratoires - nationaux et internationaux - sont un défi majeur qui interrompt à la fois la continuité de l'éducation et la capacité des élèves à achever leurs études. De plus, il existe un grand fossé numérique parmi ces élèves, ce qui limite leurs possibilités d'apprendre dans des environnements hybrides ou virtuels. La stratégie vise à fournir à ces élèves des parcours d'éducation alternatifs pour s'assurer qu'ils terminent leurs études.

Financements

(dernière mise à jour le 29 février 2024)

 
  • Type : Multiplicateur

    Années : 2022 - 2024

    Allocation : 10 000 000 $US

    Utilisation : 906 580 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2021 - 2025

    Allocation : 700 000 $US

    Utilisation : 402 157 $US

    Agent partenaire : UNICEF

Connaissances et innovation

Infos et derniers blogs