Riposte à la COVID-19

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF en Mongolie a reçu un financement du GPE de 70 000 $ US destiné à aider le ministère de l'Éducation à planifier sa riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

L’éducation en Mongolie

Le secteur de l'éducation en Mongolie a obtenu des résultats significatifs au cours des dernières années en modifiant les programmes d'enseignement dans le préprimaire, le primaire, le secondaire et l'enseignement et la formation professionnels et l'enseignement supérieur. Le pays a également réviser les manuels scolaires et le matériel d'apprentissage des élèves et créer un environnement d'apprentissage favorable. La formation des enseignants a elle aussi été améliorée, de même que les infrastructures des écoles maternelles et primaires.

Cependant, malgré ces avancées notables, le secteur reste confronté à des défis, notamment en ce qui concerne :

  • l'amélioration de la qualité des services éducatifs
  • la réduction des écarts entre les milieux urbains et ruraux
  • la création d'un environnement d'apprentissage accessible et adapté aux besoins des enfants
  • le renforcement des liens intersectoriels et la mise en œuvre de partenariats avec toutes les parties prenantes
  • l'amélioration de la gouvernance et la gestion du système éducatif.

Pour relever ces défis, le pays a adopté, en octobre 2020, le Plan de développement à moyen terme du secteur de l'éducation (2021-2030), qui vise à assurer à tous les citoyens un accès égal aux services éducatifs, garantir des liens verticaux et horizontaux dans les politiques éducatives, faciliter l'accès aux technologies intelligentes et numériques à tous les niveaux de l’éducation et promouvoir le développement durable dans les environnements et les matériels d’apprentissage.

Conçu conformément au document de politique de développement à long terme de la Mongolie - Vision 2050, aux lois, aux politiques et à la règlementation en vigueur, l'objectif final du plan sectoriel de l'éducation de la Mongolie est « d'assurer le développement holistique de ses citoyens en les dotant des compétences dont ils ont besoin pour prospérer à l'ère du numérique et participer activement à une société basée sur la connaissance et favorise un apprentissage tout au long de la vie à travers des services éducatifs de qualité, ouverts, inclusifs et flexibles »..

Le plan énonce les priorités de chaque sous-secteur qui, ensemble, doivent contribuer à :

  • améliorer la qualité et la pertinence du système et des services éducatifs
  • favoriser l'égalité des genres en termes d'accès et d'inclusion dans les services
  • améliorer l'efficacité de la gouvernance, de la gestion et de l'administration de l'éducation.

Centré sur le développement holistique des apprenants, le plan est basé sur les principes fondamentaux suivants :

  • offrir à tous les citoyens des chances égales d'accéder à des services éducatifs
  • renforcer et soutenir la responsabilité partagée et la redevabilité entre les parties prenantes
  • renforcer la gestion, de manière à ce qu'elle soit durable et professionnelle
  • garantir les liens verticaux et horizontaux des politiques éducatives
  • utiliser les outils numériques/technologies intelligentes à tous les niveaux d'enseignement
  • promouvoir le développement durable dans l'environnement et le matériel d'apprentissage.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Dans les écoles rurales de Mongolie, les élèves et les enseignants conçoivent des « affiches » sur des histoires qu'ils lisent dans les bibliothèques. Une méthode d’enseignement qui améliore efficacement les compétences en lecture des élèves.

Dans les écoles rurales de Mongolie, les élèves et les enseignants conçoivent des « affiches » sur des histoires qu'ils lisent dans les bibliothèques. Une méthode d’enseignement qui améliore efficacement les compétences en lecture des élèves.

CREDIT: Khasar Sandag/Banque mondiale
Objectif de développement: aider le gouvernement à faire face à la forte hausse des taux de fécondité en assurant un meilleur accès à l'éducation préscolaire aux enfants issus des communautés défavorisées.
Allocations: 9 878 779 $US
Années: 2012-2015
Agent partenaire: WB
Utilisation: 9 878 779 $US

Le financement de 10 millions de dollars du GPE en faveur de la Mongolie pour la période 2012-2015 était un « financement complémentaire », et a permis de cofinancer un projet d'éducation à la petite enfance.

Ce projet a mis un accent stratégique sur l'augmentation de l'accès à l'éducation de la petite enfance, principalement par la construction d’écoles maternelles dans les zones urbaines et la création d'écoles maternelles alternatives (mobiles) dans les zones rurales. Le projet a également soutenu le déploiement d’écoles maternelles mobiles pour les enfants d'éleveurs nomades durant l'été.

Le projet d’éducation de la petite enfance en Mongolie a été restructuré trois fois. La dernière restructuration a eu lieu début 2015 pour réattribuer les produits de l’offre, modifier la description du projet dans l'accord de financement, et ajuster les indicateurs et les cibles du cadre de résultats.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2012-2015 9 878 779 9 878 779 WB Rapport d'achèvement
2007-2013 29 400 000 29 400 000 WB  
Préparation d'un plan sectoriel 2019-2020 472 100 472 095 WB  
  Total 39 750 879 39 750 874    
Dernière mise à jour : 27 juillet 2021

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient la Coalition nationale de la société civile « All for Education! » sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Le GPE avait également accordé à la Coalition nationale de la société civile « All for Education! » un financement du FSCE à cette même coalition pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation en Mongolie et les données du GPE montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du GPE.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 27 mai 2021