Le Plan stratégique du secteur de l'éducation 2016-2020 (ESSP) est axé sur :

  • la mise en place d'un contexte réglementaire fort
  • la mise en place d'un nouveau programme scolaire
  • l'éducation inclusive et les opportunités d'apprentissage de la seconde chance
  • l'infrastructure
  • le développement professionnel des enseignants
  • le développement des compétences en leadership et en gestion à tous les niveaux
  • l'élaboration de politiques basées sur des données probantes.

La dernière revue sectorielle conjointe a permis de noter que, malgré quelques difficultés, des efforts considérables ont été déployés pour la mise en œuvre du nouveau programme scolaire et que des progrès ont été réalisés dans tous les domaines, qu'il s'agisse de l’accès, de l’équité ou de l’efficacité. Cependant, des défis demeurent. Le sous-financement systématique depuis la fin des années 80 a posé le principal problème : le système dépend du soutien des parents et de la communauté.

À l'heure actuelle, les parents assument environ 96 % des coûts non salariaux de l'éducation, ce qui soulève des problèmes d'équité. L'abandon massif du premier cycle du secondaire (plus de 20 %) constitue un autre défi. Ces difficultés ont entraîné des inégalités d'accès et une qualité médiocre de l'offre d'éducation, touchant en particulier certaines régions du pays et les populations les plus pauvres.

Le plan stratégique vise à inverser l’impact sur l’accès et la qualité des résultats de l’apprentissage, résultant du contexte historique et de la crise économique.

Infos et derniers blogs

Derniers financements

Kanyepi et ses copains de 1ère année utilisent des outils de lecture préparés par leur enseignant. Zimbabwe

Kanyepi et ses copains de 1ère année utilisent des outils de lecture préparés par leur enseignant. Zimbabwe

CREDIT: GPE / Carine Durand
Objectif de développement: améliorer l'accès à un apprentissage de qualité et pertinent pour tous les enfants, en particulier les plus vulnérables, dans un cadre politique global, efficace et dynamique.
Allocations: 23 380 000 $US
Années: 2016-2021
Agent partenaire: UNICEF
Décaissements: 14 150 448 $US

En décembre 2016, le Conseil d'administration du GPE a approuvé la partie fixe du financement, soit 20,58 millions de dollars, entrée en vigueur en janvier 2017. En août 2018, le Conseil a approuvé un financement de 8,82 millions de dollars pour la partie variable, ainsi que 10 millions de dollars du fonds à effet multiplicateur.

Un montant supplémentaire de 50,5 millions de dollars a été mobilisé pour financer le secteur par l’intermédiaire du fonds à effet multiplicateur. Le ratio de financement mobilisé est ainsi de 5 pour 1, dépassant ainsi l'exigence de cofinancement de 3 pour 1.

Le financement du GPE d'un montant de 20,58 millions de dollars finance le GPE 2, un programme triennal visant à augmenter le nombre d'enfants qui achèvent avec succès l'éducation de base. Ce programme comprends 5 composantes :

  1. Fourniture d'un cadre politique, juridique et réglementaire solide
  2. Déploiement du programme scolaire
  3. Amélioration de l'équité et de l'accès
  4. Renforcement institutionnel
  5. Suivi sectoriel

Le financement de 8,82 millions de dollars porte sur 5 programmes alignés sur le plan sectoriel de l'éducation.

Le financement du fonds à effet multiplicateur de 10 millions de dollars sera alloué à 1 000 écoles dans le cadre des financements pour l’amélioration des écoles, pour financer les dépenses nécessaires à la finition des salles de classe et à l’aménagement de l’environnement d’apprentissage, afin que le nouveau programme puisse être dispensé efficacement.

Financements

All amounts are in US dollars.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur 2018-2020 18 820 000 163 486 UNICEF  
Mise en œuvre d'un programme 2016-2021 23 380 000 14 150 448 UNICEF Rapport d'avancement
2014-2016 23 600 000 23 600 000 UNICEF Rapport d'achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2012-2013 239 540 239 540 Banque mondiale  
  Total 66 039 540 38 153 474    
Data last updated: 03 avril 2020

Le GPE a également octroyé à la Coalition pour l'éducation au Zimbabwe (ECOZI), un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Zimbabwe et les données du PME montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du PME.

Primary Completion Rate (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Public Expenditure on Education as Share of GDP (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Teachers Trained (%)

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 13 février 2020