L’expérience de la Sierra Leone durant la crise d’Ebola peut-elle aider à mieux gérer la crise de l’éducation liée à la pandémie de COVID-19 ?

Pour ce premier blog d'une série de trois, nous passons en revue quelques leçons tirées de la stratégie mise en place par la Sierra Leone pour maintenir son système éducatif à flot pendant l'épidémie d'Ebola. Cela pourrait bien aider ces nombreux pays dont les systèmes éducatifs sont actuellement confrontés à des défis majeurs.

31 mars 2020 par Colin Bangay, Department for International Development (DFID)
|
Lecture : 4 minutes
|
Des élèves alignés dans la cour d'une école en Sierra Leone. Crédit : PME/Stephan Bachenheimer
Des élèves alignés dans la cour d'une école en Sierra Leone.
PME/Stephan Bachenheimer

En tant que conseiller au DFID en Sierra Leone, j’ai récemment reçu une série d’e-mails sur les leçons tirées de la réponse apportée par la Sierra Leone pour faire face à l’impact de la crise d’Ebola dans le secteur de l’éducation en 2014/2015.

Le COVID-19, du fait de sa transmission asymptomatique, présente un niveau de défi différent pour les systèmes éducatifs. Certes, il y’a bien des enseignements utiles à partager – notamment en ce qui concerne la remise à flot des systèmes éducatifs – mais, je laisserai mes prédécesseurs aux DFID commenter cela dans les prochains blogs.

Je me contenterai d'offrir ici des réflexions générales sur la préparation à la réponse dans des contextes de ressources limitées et je partagerai des liens vers le matériel éducatif (en anglais) utilisé par la Sierra Leone l'année où Ebola a contraint le pays à fermer ses écoles.

Veuillez noter que ces commentaires ne sont en grande partie pas truffés de données de recherche, et s'appuient davantage sur l'intuition, le bon sens et l'expérience.

Du fonctionnement des systèmes éducatifs

  1. Ne pas mettre en danger ceux qui occupent des postes de direction. C’est la première règle dans la gestion des crises : pensez à la sécurité du personnel en première ligne. Mettez en place des équipements, des protocoles, des lignes téléphoniques et un protocole de communication claire et régulière.
  1. Il ne s'agit pas seulement des enfants - mais également de l'administration. Le renforcement des capacités de la chaîne, des responsables du ministère de l’éducation aux enseignants intervenant dans les milieux ruraux, est un investissement intelligent. Vous pouvez, par exemple, utiliser des outils de communication virtuelle tels que Zoom et Teams ; créer des groupes sur WhatsApp, ou utiliser des transferts d'argent mobile pour poursuivre les activités.
  1. Pour paraphraser Michael Barber : « Ce n’est pas l’innovation mais la routine » qui entraîne un changement qui tient sur la durée. La routine et la confiance que les bases sont en train d’être mises en œuvre ne sont jamais plus importantes qu’en temps de crise - tant pour les élèves que pour les adultes. La mise en place de routines et de protocoles intelligents pour faire face au COVID-19, qu'il s'agisse de temps d'apprentissage ou de réunions de coordination, permettra aux systèmes de fonctionner et de soutenir tant la santé mentale que la productivité de chaque individu.
  1. Exploitez les médias sociaux autant que possible. Les groupes WhatsApp sont parfaits pour partager des messages et apporter un soutien à ceux qui en ont besoin. Un excellent travail a été fait au Bangladesh où des cours de formation des enseignants étaient enregistrés sur des cartes SIM que ces derniers pouvaient ensuite insérer dans leur propre téléphone et consulter quand ils en avaient envie.

De la poursuite de l’apprentissage

  1. Les technologies de l'information ne sont pas uniquement constituées des tablettes et téléphones intelligents. La radio pourrait être le média de masse ayant la plus grande portée, le coût le plus bas, pouvant permettre le démarrage le plus rapide tout en restant le moins susceptible d'être un vecteur de transmission de virus.
  1. En fonction de la durée de la distanciation sociale due au COVID-19, des supports d'autoformation sur papier peuvent être pertinents. Le matériel d'autoformation doit s'adresser aux enfants qui peuvent se situer à des niveaux d’apprentissage très différents. Ils doivent inclure des exercices gradués selon les niveaux de chaque potentiel apprenant (débutant, intermédiaire ou avancé). Les programmes d’autoformation ici doivent tenir compte du fait que de nombreux enfants n'auront pas à leur disposition des parents alphabètes ou des membres de leur famille capables de les aider en cas de besoin. Il existe une pléthore de ressources gratuites à ce sujet. L'UNESCO, l'UNICEF et la Banque mondiale par exemple, proposent des ressources à cet effet. Sur Internet aussi vous trouverez d'excellents cours en ligne gratuits dans diverses langues sur diverses plateformes.
  1. Les apprenants ne sont pas des êtres passifs. De nombreux cas d’initiatives de réduction des risques de catastrophe montrent à quel point les enfants peuvent être des agents de changement efficaces. Néanmoins, une attention particulière est nécessaire, en particulier pour que les très jeunes enfants ne se sentent pas inutilement angoissés, comme le suggèrent ces exemples (en anglais).
  1. L'apprentissage est un processus dynamique. Pour ce qui est des matières relevant des sciences exactes, les élèves doivent savoir s'ils ont raison ou tort. Mettre des réponses dans des livres en est une façon, mais des exemples de modules de formation mixtes accompagnés d’un support radio programmé pour travailler sur le contenu et obtenir des réponses seraient préférables. Pour rendre cela plus efficace, on peut avoir recours à l'art de la question ouverte (écrivez ce que cela vous inspire ; faites un schéma de ce que cela vous inspire, que feriez-vous si… ? etc.). En plus de tout cela, il reste la possibilité de s’évader à travers un livre de lecture attrayant et bien rédigé, bien sûr. Après tout, l'apprentissage n'a pas toujours à être testé. On ressent toujours de la joie et un sentiment d'accomplissement après avoir lu une bonne histoire.
  1. La distribution de matériel d’apprentissage sous forme papier crée des défis logistiques. Une attention particulière doit être portée ici à la fois à l'hygiène (le COVID-19 peut vivre pendant des heures sur du papier) et au système de distribution (des distributions couplées aux livraisons d'autres produits tels que des bières ou des boissons gazeuses pourrait être une option, par exemple).

Pensez toujours plus grand

  1. Il ne s'agit pas seulement de gains en termes d'apprentissage. Les crises sociales affectent toujours davantage les plus vulnérables. Pendant la crise d’Ebola, nous avons enregistrés plus de cas de violences sexistes et de grossesses chez les adolescentes, du fait que les filles étaient parfois forcées à avoir des relations sexuelles en échange de certains services sociaux vitaux. Le COVID-19 aura un impact plus important sur les filles et les femmes ainsi que des conséquences sociales plus larges. Il est maintenant temps de penser d’une manière qui prenne en compte les réalités de tous les secteurs (santé, éducation, environnement, protection sociale).

Au final...

  1. Cette crise aussi passera. Les pays s'en sortiront - mais cela entrainera des changements profonds dans la marche du monde. Il y aura la possibilité de nouvelles apparitions périodiques de coronavirus. Il est peu probable que les pays en développement reçoivent autant de fonds que la Sierra Leone en a reçu après la crise d’Ebola car, tous les pays auront chacun du mal à se remettre sur pied. Ceci est à la fois un défi et une opportunité. Il faut maintenant réfléchir à la manière de relancer les systèmes éducatifs, une intégration plus forte entre les différents services, une véritable appropriation locale et une utilisation plus intelligente de la technologie, le tout en gardant en tête qu’ignorer les réalités de notre environnement nous exposerait à davantage de risques (Ebola et COVID étant des zoonoses qui ont probablement pu se répandre aussi facilement à cause du commerce illégal d'espèces sauvages).

Contenu associé

Sierra Leone : le pouvoir d'un enseignement de qualité

Laisser un commentaire ou
Santé scolaire

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.