Récits de résilience durant la pandémie de COVID-19

Des histoires inspirantes sur la façon dont les pays partenaires transforment l'éducation de millions d'enfants - en particulier les plus vulnérables - alors que nous restons confrontés à cette crise sanitaire extraordinaire.

11 juillet 2022 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 5 minutes
|
Une élèves utilisant du gel désinfectant pour les mains en classe. Soudan, juillet 2021. Crédit : GPE
Une élèves utilisant du gel désinfectant pour les mains en classe. Soudan, juillet 2021
Credit: GPE

Pakistan : faire reprendre le chemin de l’école aux enfants

« Nous avons eu très peur de la propagation du coronavirus lors de la réouverture des écoles. Mais, j’ai vu des messages du ministère fédéral de l’Éducation sur Facebook qui m’ont appris comment me comporter à l’école pour ne pas l’attraper. »

Maryam Bibi, élève en classe de CM2

Le ministère fédéral pakistanais de l’Éducation et de la Formation professionnelle, avec le soutien du GPE et de la Banque mondiale, a sensibilisé la population pour assurer un retour à l’école aussi sûr que possible au moment de leur réouverture.

Grâce à une campagne de communication active, les élèves, les enseignants et les parents - notamment ceux qui vivent dans les zones les plus reculées - ont mieux appris les gestes à adopter pour maintenir une bonne hygiène pendant la pandémie et lors de la réouverture des écoles.

La campagne a également contribué à promouvoir le contenu développé dans le cadre du programme d'apprentissage à distance, l'importance d'assurer la continuité de l'apprentissage et la retour à l'école, la valeur de l'éducation des filles et des informations sur la façon de faire face au stress lié à la pandémie.

Plus de 21 millions de personnes ont ainsi été sensibilisées dans le pays, à travers une multitude d’outils de communication, notamment les journaux en langues nationale et régionale, les médias sociaux et les SMS. Des messages sont également diffusés à travers une campagne à grande échelle menée à la télévision et à la radio.

La campagne contribue également à briser les barrières géographiques et sociales en créant des moyens d’atteindre les enfants non scolarisés, les filles en particulier, et joue un rôle essentiel pour aider les communautés à relever les défis posés par la pandémie de la manière la plus sûre possible - et faire en sorte que leurs enfants continuent d’apprendre.


Somalie : permettre aux enfants les plus vulnérables de poursuivre leur apprentissage

« Pendant la pandémie, nous n’avons pas pu communiquer avec nos enseignants en classe. Mais, je suis contente d’avoir pu continuer à apprendre grâce à cette application mobile. J’aime beaucoup les leçons au format vidéo car elles permettent de voir ce qui est expliqué. L’application est très utile et je peux y accéder depuis la maison. »

Suhayba*, élève en classe de CM2

Le ministère somalien de l’Éducation, de la Culture et de l’Enseignement supérieur, appuyé par le GPE et Save the Children, a été en mesure d’assurer la continuité de l’apprentissage pendant la fermeture des écoles durant la pandémie.

Une plateforme en ligne (à la fois site web et application) qui héberge des contenus éducatifs aux formats vidéo et audio a été lancée. À ce jour, 200 écoles ont été enregistrées et plus de 17 800 élèves y accèdent quotidiennement.

En 2020, des leçons aux formats vidéo et audio ont également été diffusées sur la chaîne de télévision et la radio nationales pour permettre à un plus grand nombre d’enfants d’en profiter.

Les élèves vulnérables ont reçu des postes de radio avec des cartes mémoire et des clés USB contenant toutes les leçons pour les classes des niveaux 1 à 8. Au total, plus de 17 300 postes de radio ont été distribués.

Pour pallier l’accès limité à l’électricité, des panneaux solaires ont été distribués pour aider les élèves à charger leurs postes de radio afin qu’ils puissent les utiliser pour suivre les leçons. Ces leçons radiodiffusées permettent d’atteindre les élèves des zones difficiles et les enfants marginalisés et déplacés à l’intérieur du pays.

L’aide aux enfants en situation de handicap a également été une priorité : le GPE a soutenu la production et la distribution de plus de 8 600 exemplaires de manuels en braille à plus de 650 élèves malvoyants. De plus, 199 élèves ont bénéficié de 387 appareils fonctionnels, dont des cannes, des calculatrices parlantes, des lunettes et des béquilles.

*Le nom a été modifié


Tanzanie : des écoles sûres pour un apprentissage en toute sécurité

Durant la pandémie de COVID-19, une importance toute particulière a été accordée au respect des bonnes pratiques d’hygiène dans les écoles en Tanzanie. Historiquement, les maladies imputables au manque d’hygiène étaient liées à l’absentéisme des élèves. L’attention accrue portée aux bonnes pratiques d’hygiène suite à la pandémie permet de maintenir les élèves dans les écoles.

Grâce au financement du GPE et au soutien de l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement, le ministère tanzanien de l’Éducation, des Sciences et de la Technologie a pu alimenter les écoles primaires en eau potable, et mettre en place des installations et équipements sanitaires, pour éviter la propagation de maladies contagieuses, dont la COVID-19.

Le programme a permis la construction de plus de 13 000 latrines et des réservoirs de stockage des eaux de pluie dans 1 100 établissements d’enseignement primaire et secondaire qui ne disposaient pas d’une source d’eau fiable. Les élèves et les enseignants peuvent désormais facilement respecter les pratiques d’hygiène lorsqu’ils sont à l’école, comme se laver les mains avant d’entrer en classe.

Grâce aux points d’accès à l’eau, aux installations sanitaires et aux équipements de santé, les enfants se sentent plus en sécurité à l’école et acquièrent des habitudes saines, ce qui est bénéfique pour eux, leurs familles et leurs communautés.


Tonga : assurer la continuité de l’apprentissage même en cas de catastrophe naturelle

« Je suis heureux de pouvoir étudier depuis la maison pour préparer les examens de fin d’année que je vais passer demain ».

Mosa, élève de 12 ans

Les îles Tonga sont très exposées aux catastrophes naturelles, notamment aux cyclones et aux tsunamis, ainsi qu’aux effets du changement climatique, qui menacent tous la continuité de l’apprentissage. Le ministère de l’Éducation et de la Formation, avec le soutien du GPE et de Save the Children, a pris des mesures pour s’assurer que le système éducatif est mieux préparé pour répondre à toute situation d’urgence, y compris la pandémie de COVID-19.

Le programme de résilience accélérée des Tonga (TARP), financé par le GPE, a été mis en œuvre en 2021 et a déjà permis d’atténuer les pertes et l’interruption de l’apprentissage pour des milliers d’élèves du pays. Alors qu’elles étaient encore sous le choc d’un tsunami dévastateur, les Tonga ont connu leur premier confinement prolongé au début de l’année 2022, mais le système éducatif du pays était mieux préparé pour aider les élèves à apprendre depuis chez eux.

Le projet TARP a permis de concevoir des kits d’apprentissage à domicile, constitué de leçons imprimées sur papier (distribuées aux élèves), de leçons diffusées à la télévision, à la radio et disponible sur une plateforme en ligne, ainsi que des conseils destinés aux enseignants et aux parents pour aider les élèves à apprendre à distance.

Depuis le début du confinement, des milliers d’enfants se sont connectés à la plateforme d’apprentissage en ligne Hama, spécialement conçue à cet effet, pour accéder à des leçons interactives depuis chez eux. Des leçons ont également été diffusées à la radio et à la télévision par le ministère de l’Éducation. Ces leçons et leur diffusion ont été adaptées à l’évolution des situations de confinement et ont mis l’accent sur l’inclusion et la protection des enfants.

Les entreprises locales de télécommunication Digicel et Tonga Communications Corporation se sont associées au ministère de l’Éducation pour faciliter l’accès à la plateforme en ligne pendant le confinement. Ces entreprises permettent aux élèves et aux parents de se connecter gratuitement à la plateforme pour accéder à ces contenus éducatifs depuis leur maison.

Grâce au soutien du TARP, plus de 20 000 élèves et leurs parents ont eu accès à des ressources d’apprentissage à distance pendant le confinement et 362 enseignants ont été dotés des compétences nécessaires pour les accompagner. Si les Tonga ne peuvent empêcher les catastrophes naturelles, elles peuvent mieux s’y préparer en mettant en place un système éducatif plus résilient.

Vous pouvez lire tous les récits produits dans notre brochure intitulée : Récits de résilience durant la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire ou
COVID-19

Derniers blogs

21 novembre 2022 par Rasha Alsabbagh
Syrie : un avenir prometteur pour Ameer
Pour aider les enfants handicapés à accéder à l'éducation en Syrie, le GPE et l'UNICEF ont soutenu des programmes d'éducation non formelle dont ont bénéficié des centaines d'entre eux. Ameer, qui est né...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.