Népal

Népal

  • Partenaire du GPE depuis : 2009
  • Agence de coordination: UNICEF
  • Responsable pays au GPE: Aya Kibesaki

Zoom sur...

A l'occasion de la Journée mondiale des enseignants, découvrez comment les enseignants dans le monde entier façonnent l'avenir de millions d'enfants, en particulier ceux qui en ont le...
Dans ce diaporama, découvrez les nombreux défis auxquels sont confrontés enfants et jeunes du monde entier dans leur quête d’une éducation de qualité
Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l'éducation, exprime ses condoléances aux pays affectés par les récentes catastrophes naturelles qui ont touchés des milliers de...

L'éducation au Népal

Pour poursuivre ses efforts en vue d'assurer un accès équitable à une éducation de qualité pour tous, le gouvernement du Népal a élaboré son plan de développement du secteur scolaire pour la période 2016-2023. Le plan vise à :

  • Veiller à ce que le système éducatif soit inclusif et équitable en termes d'accès, de participation et de résultats d'apprentissage,
  • Améliorer l'apprentissage des élèves en améliorant la pertinence et la qualité de l'environnement d'apprentissage, du programme scolaire, du matériel d'enseignement et d'apprentissage (y compris les manuels scolaires), les méthodes d'enseignement, l'évaluation et les examens,
  • Renforcer et réorienter les systèmes de gouvernance et de gestion dans le secteur de l'éducation afin de les rendre solides et responsables vis-à-vis des gouvernements locaux, tout en assurant des normes minimales globales convenues dans les processus d'enseignement et d'apprentissage et l'environnement d'apprentissage.
  • Adapter la restructuration politique et administrative du secteur de l'éducation en fonction des besoins identifiés et du contexte fédéral; et assurer un financement durable et une gestion financière solide, en introduisant une modalité de partage des coûts entre les gouvernements centraux, provinciaux et locaux,
  • Intégrer la sécurité à l'école et des mécanismes de réduction des risques de catastrophe dans le secteur de l'éducation, en renforçant la gestion des catastrophes scolaires et la résilience des écoles, les élèves et les communautés, et s'assurer que les écoles sont à l'abri des conflits

Ci-dessous les principaux éléments du plan avec leurs objectifs respectifs :

  1. L'éducation de base vise à développer un potentiel physique, socio-émotionnel, cognitif, spirituel et moral pour tous les enfants de 4 à 12 ans, en assurant la préparation scolaire et l'accès universel à une éducation de base de qualité, afin de pour promouvoir les compétences de la vie et l'éducation fondée sur des valeurs,
  2. L'enseignement secondaire vise à préparer les élèves au monde du travail en développant des ressources humaines qualifiées; à fournir des options entre l'enseignement secondaire technique et secondaire; à renforcer les liens institutionnels et à faciliter la transition vers l'enseignement supérieur,
  3. L'alphabétisation et l'apprentissage tout au long de la vie visent à améliorer l'alphabétisation fonctionnelle et à cultiver des habitudes de lecture et d'apprentissage chez les jeunes et les adultes.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre du programme 2016-2018 59 300 000 36 687 006 BIRD
2010-2014 117 760 473 117 760 473 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2015 465 774 365 559 UNICEF
Préparation d'un programme 2014 179 700 155 321 BIRD
  TOTAL 177 705 947 154 968 359  

Données

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE au Népal

Shakuntala Badi a 13 ans et élève en classe 5B à l'école secondaire supérieure d'Adarsha Saula Yubak, à Bhainsipati au Népal. Elle est la seule élève non-voyante dans sa classe. Crédit: GPE/NayanTara Gurung Kakshapati

La première subvention du GPE au Népal a été de 117,8 millions de dollars, couvrant les années 2010-2014.

Le Programme de réforme du secteur scolaire du Népal pour la période 2009-2016 (SSRP) est le plan du secteur national de l'éducation au Népal et a apporté des améliorations importantes dans les domaines de l'accès, de la parité entre les sexes, de l'efficacité scolaire et de la qualité, ce qui indique que le programme fait de bons progrès dans la réalisation de son Objectif de développement.

La subvention de GPE a été associée aux fonds de huit autres partenaires pour soutenir le système national dans le cadre du SSRP, qui couvre environ 7 millions d'élèves, 200 000 enseignants et 28 000 écoles publiques du préprimaire au niveau 12 à travers le pays.

Le Népal a reçu une nouvelle subvention de 59,3 millions de dollars (préparée avant le tremblement de terre de 2015), selon le nouveau modèle de financement du GPE, dans lequel 30 % de la subvention est décaissé après démonstration de résultats significatifs dans les trois dimensions clés que sont l'équité, l'efficacité et les résultats d'apprentissage, censées conduire à des progrès substantiels à moyen terme.

  • La subvention apporte un soutien supplémentaire au Programme de réforme du secteur scolaire du Népal et au nouveau plan de développement du secteur scolaire axé sur les principaux objectifs suivants :
    • Assurer un accès équitable et une éducation de base de qualité à tous les enfants de 5 à 12 ans, préparer les enfants d'âge préscolaire à travers le développement de l'éducation de la petite enfance pour l'éducation de base, et fournir des connaissances et favoriser l'alphabétisation de base aux jeunes et aux adultes - en particulier les femmes et les groupes marginalisés
    • Améliorer l'accès, l'équité, la qualité et la pertinence de l'enseignement secondaire, ciblant les enfants de 13 à 16 ans
    • Améliorer la capacité des organismes de mise en œuvre du Programme de réforme du secteur scolaire et ses partenaires à améliorer la prestation et le suivi des services et des produits éducatifs.

    Le Groupe local des partenaires de l'éducation local est présidé par deux entités: (i) le ministère de l'Éducation, qui définit les politiques, et (ii) le Département de l'Éducation, chargé de la mise en œuvre des stratégies d'éducation. L'agence de coordination actuelle est l'UNICEF.

    Résultats

    Les tremblements de terre dévastateurs d'avril et mai 2015 ont détruit ou endommagé près de 36 000 salles de classe, laissant plus d'un million d'enfants sans accès à des lieux sûrs et permanents pour apprendre. Malgré ces circonstances dramatiques, le Plan de réforme du secteur scolaire 2009-2016 a obtenu les résultats suivants :

    • Le taux net de scolarisation dans le primaire de la 1ère à la 5ème année se situe actuellement à 97 %, contre 92 % en 2009.
    • Le taux net de scolarisation au primaire de la 1ère à la 8ème année a augmenté, passant de 73 % en 2009, à 89 % en 2016.
    • Le taux d'achèvement du primaire est passé de 58 % en 2009 à 81 % en 2016.
    • La parité des sexes dans les inscriptions a été atteinte au niveau de l'enseignement primaire, de base et secondaire.
    • Plus de 90 % des enseignants des écoles communautaires ont reçu une formation de perfectionnement professionnel.

    Source : World Bank Implementation Status & Results Report. March 2016

    Dernière mise à jour 14 septembre 2017