Zoom sur...

Le Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé près de 300 millions de dollars de nouveaux financements à 12 pays depuis la conférence de financement de Dakar en début...
Dans le cadre de la Journée du Partenariat de la Conférence de financement du GPE le 1er février 2018 à Dakar, l'Équipe de travail sur le renforcement des systèmes éducatifs du Groupe régional de...
Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l'éducation, exprime ses condoléances aux pays affectés par les récentes catastrophes naturelles qui ont touchés des milliers de...

L'éducation en Sierra Leone

Le gouvernement de Sierra Leone envisage de former des citoyens éduqués, dotés d'un esprit d'entrepreneuriat et d'innovation, qui soient également tolérants, productifs et compétitifs sur le plan international. À cet égard, il vise à offrir aux enfants et aux adultes des occasions d'acquérir les compétences, les valeurs et les attitudes qui favorisent la croissance et la prospérité du pays.

Suite à l'épidémie d'Ebola, la Sierra Leone a souffert d'une grave crise économique, sociale et organisationnelle, qui a eu un impact négatif sur le secteur de l'éducation. Pour se remettre de cette douloureuse expérience, le gouvernement a remodelé le plan sectoriel de l'éducation, qui est guidé par la volonté du pays de passer d'une situation d'urgence à une période de développement accéléré. Ce plan s'étend de 2018 à 2020 et couvre tous les sous-secteurs de l'éducation, notamment l'enseignement préprimaire, primaire et secondaire, ainsi que l'enseignement supérieur et non-formel.

Le nouveau plan sectoriel de l'éducation se concentre sur quatre domaines :

  1. Améliorer l'accès, l'équité et les taux d'achèvement en :
    • Augmentant le taux d'accès à l'éducation préscolaire gratuite pour les enfants de 3 à 5 ans,
    • Augmentant les taux d'entrée et d'achèvement au niveau du primaire en réduisant le coût de la scolarité pour les parents,
    • Améliorant le programme d'alimentation scolaire pour les écoles primaires avec l'aide du Gouvernement de Sierra Leone,
    • Augmentant les taux de transition de l'enseignement primaire vers le premier cycle du secondaire en augmentant le soutien aux frais de scolarité pour les filles, en officialisant la réintégration des mères adolescentes à l'école, en assurant la sécurité des filles et en limitant la violence sexuelle et l'exploitation dans les écoles,
    • Augmentant l'accès équitable à l'enseignement supérieur en offrant des bourses d'études aux groupes les plus vulnérables, notamment les filles, les pauvres et les enfants handicapés,
    • Améliorant l'infrastructure scolaire dans les niveaux du primaire et des premier et second cycle secondaire,
    • Augmentant l'accès équitable à l'enseignement technique et professionnel en mettant en œuvre la politique existante, en opérationnalisant les NCTVE, en révisant le système de financement et en renforçant les partenariats public / privé,
    • Augmenter l'accès équitable à l'enseignement supérieur en développant une stratégie pour l'enseignement supérieure, afin de répondre à une croissance équitable, en accordant des bourses aux étudiants les plus démunis et en continuant à octroyer des bourses au filles inscrites dans les filières STEM,
    • Améliorant les taux d'alphabétisation des jeunes adultes en multipliant les centres d'apprentissage non formel, en offrant une éducation primaire accélérée aux enfants plus âgés et aux jeunes âgés de 10 à 15 ans, et en augmentant le financement de l'éducation non formelle et des adultes.
  1. Améliorer la qualité et la pertinence du système éducatif en :
    • Améliorant le rendement et l'évaluation des élèves en veillant à ce que du matériel didactique soit disponible et que les laboratoires scientifiques soient équipés, en appliquant un programme d'études révisé et en effectuant une évaluation annuelle de l'apprentissage,
    • Veillant à ce que toutes les écoles respectent les normes de qualité minimales fixées par le ministère de l'Éducation, des Sciences et de la Technologie,
    • Veillant à ce que le secteur de l'éducation soit sûr et exempt de corruption,
    • Améliorant la compétence, l'orientation professionnelle et l'engagement des enseignants et des chefs d'établissement dans leur travail.
  2. Renforcer les systèmes éducatifs en :
    • Remplissant tous les postes clés au siège du ministère, dans les délégations au niveau des districts et de la commission des services d'enseignement,
    • Développant et maintenant des dossiers de paye propres,
    • Améliorant les prestations de services du Ministère grâce à une reddition de comptes et à un contrôle accrus,
    • Assurant la production de données et d'informations fiables et précises sur la performance du secteur en temps opportun,
    • Menant une analyse sectorielle complète.
  3. Améliorer le niveau de préparation et la capacité de réponse aux situations d'urgence en :
    • Élaborant un plan de préparation et d'intervention d'urgence, un manuel et un annuaire téléphonique,
    • Assurant la disponibilité à agir selon le plan de préparation et d'intervention en cas d'urgence.

    Source  : Plan sectoriel de l'éducation 2018-2020

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2014-2017 17 900 000 17 899 794 BIRD
2008-2012 11 691 405 11 691 406 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2012 250 000 249 961 BIRD
Préparation d'un programme 2012 207 567 203 908 BIRD
  TOTAL 30 048 972 30 045 069  

Données

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Le GPE en Sierra Leone

Une élève montre son pays sur un globe. Sierra Leone. Crédit: GPE/Stephan Bachenheimer

Le financement du GPE de 17,9 millions de dollars a été octroyé en 2014 pour soutenir la Sierra Leone à mettre en œuvre son plan sectoriel de l'éducation. Un financement supplémentaire du DFID (2,46 millions de dollars) a été intégré à l’ensemble du projet financé par le GPE ainsi que 10 millions de dollars supplémentaires de financement de la Banque mondiale. L'objectif global du programme est d'améliorer l'environnement d'apprentissage dans les écoles ciblées et d'établir des systèmes de suivi des résultats éducatifs en général.

Les quatre éléments du financement sont :

  • Améliorer l'environnement d'apprentissage et les opportunités dans les zones ciblées par le biais de financements scolaires basés sur la performance, en pilotant des approches pour augmenter la préparation à l’école, et en renforçant les résultats en lecture dans les premières années ainsi qu’en améliorant la gestion des enseignants.
  • Renforcer la prestation des services d'éducation en développant un meilleur système de mesure des résultats d'apprentissage, en soutenant une collecte de données scolaires cohérente et en établissant un système de prestation efficace sur la Stratégie sectorielle de l'éducation.
  • Soutenir la gestion de projet et la supervision.
  • Soutenir la mise en œuvre du Plan de réponse au virus Ebola grâce à des programmes d'urgence à la télévision et à la radio ainsi qu’à la création de milieux d'apprentissage sûrs et sécurisés.

Le ministère de l'Éducation, de la Science et de la Technologie met en œuvre le programme en coordination avec la Banque mondiale, agent partenaire et l'UNICEF, agence de coordination.

Source : World Bank project appraisal document. July 2014

Résultats

La crise de l'Ébola a entravé de manière significative les progrès du second financement du GPE pour la Sierra Leone. Un montant de 1,45 million de dollars initialement non alloué a été utilisé pour des activités liées au virus Ebola.

Malgré les retards, le financement du GPE a contribué aux résultats suivants :

  • 8 100 écoles ont été rouvertes
  • 5 970 écoles ont été désinfectées et ont bénéficié de l’aménagement de lavabos et de fournitures
  • 36 000 stations de lavage des mains ont été distribuées aux écoles
  • 600 heures de programmes radiophoniques sur la situation d’urgence relative à Ebola ont été diffusées
  • 1 145 écoles ont reçu des subventions et leurs comités de gestion scolaire ont reçu une formation
  • 50 salles de classe de maternelle ont été construites, avec des latrines et des meubles adaptés à l'âge des enfants
  • La politique d'éducation de la petite enfance, le programme et les normes minimales ont été élaborés et validés
  • 117 écoles maternelles ont reçu des visites mensuelles d'accompagnement et de suivi
  • 50 salles de classe de maternelle ont été établies, y compris les latrines, et la politique de la petite enfance, les programmes et les normes minimales ont été validés
  • 14 districts ont bénéficié d’une campagne de mobilisation sociale.
  • 2,5 millions de lecteurs supplémentaires et 56 000 guides pédagogiques de la 1ère à la 3e année ont été distribués dans toutes les écoles primaires du pays
  • 230 000 livres pour le niveau 4, 7 000 guides de l'enseignant et 30 000 trousses de soutien pédagogique ont été produits
  • 1 000 exemplaires de manuels et de guides en braille ont été développés et distribués
  • Une évaluation nationale de l'apprentissage pour les niveaux 4 et 5 en anglais, mathématiques et sciences a été réalisée dans 19 localités.
  • 5 400 enseignants ont reçu une formation

Source : World Bank Implementation Status and Results Report – January 2018

Dernière mise à jour 28 janvier 2018