L'éducation au Bénin

S'appuyant sur les objectifs de développement du pays énoncés dans la « Vision Bénin Alafia 2025 » et approuvés par le gouvernement en juin 2018, le nouveau Plan sectoriel de l'éducation (PSE) pour la période 2018-2030 met en avant la vision du gouvernement qui voudrait qu'« En 2030, le système éducatif du Bénin assure à tous les apprenants, sans distinction aucune, l’accès aux compétences, à l’esprit d’entrepreneuriat et d’innovation qui en font des citoyens épanouis, compétents et compétitifs, capables d’assurer la croissance économique, le développement durable et la cohésion nationale ».

Les priorités inscrites dans la Politique éducative en matière d’éducation et de formation s’inspirent des options politiques du pays, avec un accent particulier sur la mise en place de la nouvelle architecture du système éducatif. Ces priorités sont les suivantes :

  1. Mettre en place une éducation de base universelle de douze ans en application de l’ODD 4. Cela implique des réformes et un meilleur ciblage de l'offre éducative au profit des garçons et des filles en dehors du système scolaire.
  2. Développer une offre de formation professionnelle adaptée aux besoins du développement économique, en partenariat avec le secteur privé. Cela passera par la diversification des programmes de formation ; l'augmentation des capacités d'accueil et l'amélioration des performances de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels ; et la professionnalisation de l'enseignement supérieur.
  3. Améliorer la qualité des enseignements/apprentissages. Cela consistera en la réformation du dispositif de formation initiale et continue des acteurs du secteur de l’éducation, des enseignants, des formateurs et des encadreurs ainsi que des personnels administratifs et d’orientation pour toutes les composantes du système éducatif.
  1. Développer une gouvernance plus efficace, plus efficiente et plus inclusive. Cela se fera à travers l’adoption d’un cadre institutionnel et de gouvernance adapté à la nouvelle architecture du système éducatif ; le renforcement de la décentralisation/déconcentration ; l’implication effective du secteur privé, de la société civile et des partenaires au développement et ; la sécurisation, la pacification de l’environnement d’apprentissage pour les enfants et leur préparation au leadership.

Le secteur de l'éducation est géré par trois ministères : le ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), le ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (MESTFP) et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS).

Grâce aux précédents financements du GPE, le Bénin collecte, analyse et publie régulièrement des statistiques scolaires, qui sont gérées par la Direction de la programmation et de la prospective du MEMP.

Le groupe local des partenaires de l'éducation (GLPE) aide le gouvernement et tous les partenaires à organiser des revues sectorielles conjointes de manière régulière depuis 2010. Tous les sous-secteurs sont représentés dans le GLPE et participent à la prise des décisions.

Infos et derniers blogs

05 octobre 2019
Célébrer tous les enseignants
La Journée mondiale des enseignants célébrée le 5 octobre de chaque année est l'occasion de rapeller le rôle fondamental que jouent les enseignants dans l'éducation des enfants à travers le monde.
04 mars 2019
Les partenaires parlent du PME
Du Burkina Faso au Tadjikistan, du Niger en Ouganda, les partenaires des ministères de l'éducation, des agences de coordination et de la société civile partagent leurs avis sur la valeur que le Partenariat...

Dernier financement

Une classe de CE2 à l'école primaire Saka, à Kandi. L'école a reçu un bloc de salles de classe grâce au financement du GPE

Une classe de CE2 à l'école primaire Saka, à Kandi. L'école a reçu un bloc de salles de classe grâce au financement du GPE

CREDIT: GPE / Chantal Rigaud
Objectif de développement: améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage au niveau de l’éducation de base en mettant l’accent sur les premières années de l’école primaire et renforcer l’équité dans l’enseignement primaire
Allocations: 19 400 000 $US
Années: 2020-2024
Agent partenaire: Banque mondiale
Décaissements: 0 $US

Le dernier financement vise à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage au niveau de l’éducation de base en mettant l’accent sur les premières années de l’école primaire et de renforcer l’équité dans l’enseignement primaire, en particulier dans quatre départements du pays (Alibori, Borgou, Collines et Zou).

Ce financement est versé dans un Fonds commun budgétaire (FCB), auquel d'autres partenaires peuvent contribuer. Le programme comporte 3 composantes :

  • La première composante, de portée nationale, vise à améliorer la qualité de l'éducation de base, en appuyant notamment les apprentissages dans les petites classes du cycle primaire et en appuyant une réforme profonde de la formation initiale des enseignants ;
  • La seconde composante se propose de renforcer l’équité dans l’enseignement de base dans des régions ciblées. Elle vise à promouvoir un accès équitable à la scolarisation à travers un appui (i) aux élèves en Cours d’Initiation (CI) et de Cours Préparatoire (CP) des écoles primaires publiques des communes les plus défavorisées des départements de l’Alibori et du Borgou ; et (ii) aux enfants handicapés dans les départements du Zou et des Collines et des centres spécialisés d’éducation et de formation ;
  • La troisième composante vise à renforcer les prestations des services d’éducation en appuyant le renforcement des capacités des ministères de l’éducation (MEMP et MESTFP), y compris le suivi-évaluation et la gestion du projet.

Financements

All amounts are in US dollars.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2020-2024 19 400 000 0 Banque mondiale  
2014-2018 42 030 538 42 030 538 Banque mondiale Rapport d'achèvement
2008-2012 75 108 025 75 108 025 Banque mondiale Rapport d'achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2016-2018 428 794 428 794 Swiss Development Corporation  
2012-2013 56 200 38 034 Banque mondiale  
Préparation d'un programme 2018-2019 200 000 198 507 Banque mondiale  
  Total 137 223 557 117 803 898    
Data last updated: 03 avril 2020

Le PME a également octroyé à la Coalition Béninoise des Organisations pour l'EPT (CBO-EPT) un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Bénin et les données du PME montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du PME.

Primary Completion Rate (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Public Expenditure on Education as Share of GDP (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Teachers Trained (%)

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 30 janvier 2020