Riposte à la COVID-19

Allocation : 750 000 $ US

Années : 2020-2021

Agent partenaire : UNICEF

Document clé : requête de financement et document de programme

Le financement COVID-19 de 750 000 dollars soutient :

  • la distribution de postes de télévision aux élèves des régions éloignées qui ont accès à de l'électricité ;
  • la distribution de matériel d'apprentissage aux élèves n'ayant pas accès aux programmes en ligne ;
  • la mise à disposition d'équipements sanitaires (masques, blouses de protection, gants, gels hydroalcooliques, savons, zones de lavage des mains, etc.) en quantité suffisante dans toutes les salles de classe de toutes les écoles, et le nettoyage des parties communes selon les nouvelles normes ;
  • la formation des enseignants à l'utilisation des plateformes numériques et à la création de contenu, et la mise à leur disposition et celles des parents, d'une ligne de soutien ;
  • la formation d'une équipe « Radio et Technologies Educatives » en charge de la création d'un nouveau programme d'éducation télédiffusé.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF à Cabo Verde a également reçu un financement du GPE de 70 000 $ US destiné à soutenir le ministère de l'Éducation dans sa riposte à la pandémie. Le financement a servi à produire une vidéo faisant la promotion de l'enseignement à distance via la radio et la télévision, entre autres.

L'éducation au Cabo Verde

Avec une durée moyenne de scolarisation de 13 années, le Cabo Verde a considérablement progressé en termes de couverture d’ensemble du système. Les analyses en termes d’équité et de différenciations selon divers groupes de population (genre, rural/urbain et quintile de niveau de vie) soulignent l’existence de disparités modérées, et ce jusqu’à la fin du second cycle du secondaire (10 années d’études).

Le plan sectoriel finalisé en 2017 Plano Estratégico da Educação 2017-2021cible trois principaux axes stratégiques :

  • l'universalisation de l'accès de tous les enfants de 4/5 ans à l'éducation préscolaire, y compris ceux avec des besoins spéciaux
  • une meilleure articulation entre l'éducation préscolaire et l'éducation de base, de sorte que tous les élèves bénéficient de 2 années d'éducation préscolaire
  • l’égalité d'accès à une scolarisation universelle et gratuite jusqu'à la huitième année, à travers la mise en œuvre de programmes d'action sociale en faveur des écoles, en particulier pour les groupes prioritaires et l'éducation spéciale pour tous.

Le groupe local des partenaires de l’éducation comprend des représentants du ministère de l'Éducation, des partenaires techniques et financiers et de la société civile, et son mandat réside dans le suivi de la mise en œuvre du plan sectoriel dans ses différentes étapes.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Un garcon de l’ile de Boavista au Cabo Verde.

Un garcon de l’ile de Boavista au Cabo Verde.

CREDIT: Isidro Lopez-Arcos/Flickr
Objectif de développement: améliorer la qualité, l’efficacité, l’efficience et l’effectivité des politiques éducatives ; renforcer l’inclusion et réduire les disparités.
Allocation: 2 500 000 $US
Années: 2018-2023
Agent partenaire: UNICEF
Utilisation: 1 259 631 $US

Le programme de Renforcement Institutionnel du Secteur de l’Education (RISE) est soutenu par un financement du GPE de 2,5 millions de dollars (dont 1,4 million de financement initial + 1,1 million de financement additionnel).

Il vise globalement à améliorer la qualité, l’efficacité, l’efficience et l’effectivité des politiques éducatives par le renforcement de la qualité de l’enseignement et des services fournis par les établissements du préscolaire et de l’enseignement de base obligatoire, et le renforcement du suivi-évaluation de la mise en œuvre du plan sectoriel de l’éducation.

Les activités du projet sont divisées en quatre composantes et visent à :

  1. Renforcer les outils règlementaires de gestion pédagogique et administrative à travers :
    • l’élaboration de cadres juridiques et de normes
    • l’équipement des écoles maternelles en matériel d’apprentissage
    • l’amélioration de la gestion administrative et pédagogique des établissements d'éducation préscolaire, obligatoire et secondaire.
  2. Renforcer les capacités administratives et pédagogiques dans l’éducation préscolaire et de base par :
    • la formation pédagogique des enseignants
    • la formation à la planification et à la gestion administrative et financière
    • la formation à la gestion pédagogique.
  3. Renforcer les systèmes d’évaluation des acquis scolaires à travers :
    • la création d’une cellule d'évaluation au sein du ministère
    • le développement des méthodologies d'évaluation
    • l’évaluation des acquis scolaires.
  4. Créer un service de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre du plan sectoriel de l’éducation. Il s’agira ici de développer un système de suivi et d’évaluation des programmes et projets d’éducation. Cette composante inclut également l’évaluation du programme RISE.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
COVID-19 2020-2021 750 000 531 483 UNICEF  
Mise en œuvre d'un programme 2018-2023 2 500 000 1 259 631 UNICEF Rapport d'avancement
Préparation d'un plan sectoriel 2014-2017 234 775 234 775 UNICEF  
Préparation d'un programme 2018 17 400 0 UNICEF  
  Total 3 502 175 2 025 889    
Dernière mise à jour : 28 novembre 2022

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient la Rede Nacional Da Campanha de Educação Para Todos (RNCEPT-CV) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Avant cela, le GPE avait accordé un financement du FSCE à la Rede Nacional Da Campanha de Educação Para Todos (RNCEPT-CV) pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Dernière mise à jour 19 octobre 2021