Students at Filfele School in a rural village in Habero Subregion of Anseba, Eritrea. Credit:Samuel Yohannes

Partenaire depuis :

Financements reçus : 45 684 236 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Accélérateur de l'éducation des filles
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Pacte de partenariat

Priorité : offrir un enseignement et un apprentissage de base de qualité pour toutes les filles et tous les garçons.

Autres documents clés

Agence de coordination : UNICEF

Responsable au GPE : Nooruddin Gulbahar Shah

Transformer l’éducation en Érythrée

L’Érythrée a considérablement augmenté le nombre d’écoles et d’enseignants au cours de la dernière décennie, mais les inscriptions ont fluctué et de nombreux enfants ne sont toujours pas scolarisés. Pour ceux qui le sont, l’apprentissage ne suit pas toujours : en 2018 par exemple, 65 % des élèves de 5e année satisfaisaient aux exigences nationales minimales de compétences en matière d’alphabétisation dans la langue maternelle, 45 % pour l’alphabétisation en anglais et 9 % pour les mathématiques.

Comme indiqué dans le Pacte de partenariat de l’Érythrée, le gouvernement travaille avec le GPE et d’autres partenaires pour garantir un enseignement et un apprentissage de base de qualité pour tous les enfants.

Les interventions sont alignées sur le plan sectoriel de l’éducation de l’Érythrée 2022-2026 et visent à améliorer la préparation à l’école, les bases en littératie et numératie ; et à renforcer l’efficacité et le leadership du secteur en mettant l’accent sur l’équité.

Pour garantir que les enfants soient prêts à apprendre dès leur entrée à l’école primaire, l’Érythrée continuera à développer l’éducation de la petite enfance, en donnant la priorité aux infrastructures inclusives, au matériel d'enseignement et d’apprentissage basé sur le jeu et aux programmes de sensibilisation des parents et de la communauté.

Le perfectionnement des enseignants permettra de remédier au nombre élevé d’enseignants non formés et d’améliorer l’enseignement et la gestion des classes.

Les améliorations supplémentaires du système comprennent le développement professionnel des responsables d'écoles, une meilleure collecte et utilisation des données sur l'éducation, ainsi qu'un suivi et une évaluation renforcés de l'apprentissage.

L’accent mis sur l’éducation des filles vise à éliminer les obstacles grâce à un soutien tenant compte du genre, en particulier pour les filles issues des ménages les plus pauvres vivant dans des zones reculées.

Parcours de réussite

Érythrée. Construire des écoles, c’est construire des vies : rencontre avec Rekia

  • Depuis 2013, le GPE soutient le ministère érythréen de l'Éducation et l'UNICEF pour améliorer l'accès à une éducation de qualité.
  • Désormais, les enfants vivant dans des communautés rurales et nomades, comme Rekia âgée de 10 ans, ont de meilleures chances d'apprendre dans un environnement qui répond à leurs besoins éducatifs.
  • Grâce à ces efforts, l'avenir semble plus prometteur pour un plus grand nombre d'enfants.

Financements

(dernière mise à jour le 21 mai 2024)

 
  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2024 - 2027

    Allocation : 2 200 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 200 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Mise en œuvre d'un programme

    Années : 2020 - 2024

    Allocation : 17 200 000 $US

    Utilisation : 3 194 743 $US

    Agent partenaire : UNICEF

Connaissances et innovation

Infos et derniers blogs