Ecole Nationale Charles Belair (école publique) à Fond Verrette. Crédit : GPE/Chantal Rigaud

Partenaire depuis :

Financements reçus : 94 149 884 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Plan sectoriel de l'éducation

Objectif : transformer la gouvernance du système éducatif à tous les niveaux.

Autres documents clés

Agence de coordination : Banque Interaméricaine de Développement

Responsable au GPE : Koffi Segniagbeto

Transformer l’éducation à Haïti

Le coût de l’éducation et l'offre très limitée d'écoles publiques constituent un obstacle à l’accès des enfants à une éducation de qualité à Haïti. Le secteur de l'éducation à Haïti est dominé par des acteurs relevant du privé.

Les troubles récents renforcent la crise de l’apprentissage à laquelle est confronté le pays. La violence armée et l’insécurité ont entraîné des fermetures d’écoles fréquentes et prolongées, privant de nombreux enfants d’accès à l’éducation.

En octobre 2022, moins d’une école sur dix était ouverte. Cependant, grâce aux efforts du ministère de l'Éducation, trois écoles sur quatre avaient rouvert leurs portes en décembre 2022.

Malgré la réouverture des écoles, les problèmes d'accès et de sécurité continuent de poser problème. Les écoles ont été la cible de groupes armés, des rapports faisant état de fusillades, de pillages, d'enlèvements et d'incendies criminels.

Face aux nombreux défis auxquels est confronté le secteur éducatif à Haïti, le Plan décennal d’éducation et de formation définit 3 domaines nécessitant une transformation :

Les priorités définies dans le plan comprennent le renforcement de la qualité de l’éducation proposée, la transformation de la gouvernance du système éducatif, la garantie que les individus disposent des compétences et des valeurs nécessaires pour contribuer à la société et la garantie que les groupes marginalisés puissent accéder à l’éducation.

Parcours de réussite

Le soutien du GPE à l'éducation dans 8 pays touchés par des situations d'urgence

En plus de soutenir les efforts de riposte des pays à la pandémie de COVID-19 à travers 61 financements d'un montant total de plus de 457 millions de dollars depuis avril, le GPE reste déterminé à faire en sorte que d’autres situations d'urgence causées par des conflits ou des catastrophes naturelles ne perturbent pas l'éducation de millions d'enfants. Voici comment nous soutenons d'autres pays confrontés à des situations d'urgence.

Financements

(dernière mise à jour le 21 mai 2024)

 
  • Type : Multiplicateur

    Années : 2024 - 2028

    Allocation : 19 000 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : IADB

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2023 - 2025

    Allocation : 200 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : IADB

  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 1 585 406 $US

    Utilisation : 63 021 $US

    Agent partenaire : UNESCO

  • Type : Mise en œuvre d'un programme

    Années : 2021 - 2026

    Allocation : 16 500 000 $US

    Utilisation : 7 165 863 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

Soutien à la société civile

Dans le cadre de son investissement dans les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale de la société civile, L'Éducation à voix haute du GPE soutient le Regroupement Éducation Pour Toutes et pour Tous (REPT) pour la période 2020-2023. Ce soutien se base sur un appui antérieur du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE).

En savoir plus

Infos et derniers blogs