Aichetou Mint Mohamed Ali, au tableau sous le regard de son enseignant et directeur de son école. Crédit : GPE/Kelley Lynch

Partenaire depuis :

Financements reçus : 51 902 665 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Pacte de partenariat

Priorité : améliorer les qualifications et les compétences des enseignants pour un système éducatif performant et équitable.

Autres documents clés

Agence de coordination : Agence française de Développement

Responsable au GPE : Adria Rakotoarivony

Transformer l’éducation en Mauritanie

La Mauritanie a amélioré l'accès à l'éducation, mais 30 % des enfants ne sont toujours pas scolarisés. Ceux qui sont confrontés aux plus grands obstacles pour accéder à l'éducation sont les enfants des zones rurales, ceux issus de familles pauvres, les enfants handicapés et les filles.

Pour les enfants scolarisés, l’apprentissage est à la traîne : en 2022, seulement 35 % des élèves de 4e année avaient acquis des compétences de base en lecture et 7 % en mathématiques.

Le Pacte de partenariat de la Mauritanie, aligné sur le plan sectoriel de l’éducation 2023-2030, marque l’engagement du pays à réaliser un changement à grande échelle permettant à tous les enfants d’accéder à une éducation de qualité.

Le gouvernement travaille avec le GPE et d'autres partenaires pour améliorer les qualifications et les compétences des enseignants pour un système éducatif efficace et équitable.

S'appuyant sur les réformes récentes, la Mauritanie entend renforcer la formation initiale et le développement professionnel continu des enseignants. Les compétences des enseignants seront renforcées et ils seront accompagnés pour répondre aux difficultés d'apprentissage et aux besoins spécifiques des élèves.

Les efforts visant à améliorer l’environnement d’enseignement et d’apprentissage comprennent une allocation plus efficiente et plus équitable des ressources grâce à une meilleure gestion du système aux niveaux régionaux.

L’implication de la communauté et des parents dans l’éducation devrait améliorer la gestion au niveau scolaire.

Parcours de réussite

Mauritanie : la distance ne devrait pas empêcher les filles d'aller à l'école

  • En 2015, en Mauritanie, seules 55 filles sur 100 ont pu poursuivre leurs études au 1er cycle du secondaire, principalement du fait de l’éloignement des écoles de leurs domiciles.
  • Le gouvernement, avec le soutien du GPE, a construit plus d'écoles dans des zones reculées à forte concentration de population pour répondre à la demande.
  • Aujourd’hui, davantage de filles peuvent fréquenter le premier cycle du secondaire, augmentant ainsi leurs chances d’accéder à un avenir meilleur.

Financements

(dernière mise à jour le 20 juin 2024)

 
  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 165 082 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : AFD

  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2021 - 2024

    Allocation : 700 000 $US

    Utilisation : 484 657 $US

    Agent partenaire : UNESCO

  • Type : Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur

    Années : 2020 - 2026

    Allocation : 12 500 000 $US

    Utilisation : 5 674 125 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

Soutien à la société civile

Dans le cadre de son investissement dans les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale de la société civile, L'Éducation à voix haute du GPE soutient la Coalition des Organisations Mauritaniennes pour l’Éducation (COMEDUC) pour la période 2020-2023. Ce soutien s’inscrit dans la continuité d’un appui antérieur du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE).

En savoir plus

Connaissances et innovation

Infos et derniers blogs