Riposte à la COVID-19

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Moldova a reçu un financement du GPE de 70 000 $ US destiné à soutenir le ministère de l'Éducation dans l'élaboration d'un plan de riposte au COVID-19, en coordination avec les bailleurs de fonds et les partenaires au développement.

Le Moldova a utilisé ces fonds pour améliorer l'accès à l'enseignement à distance en fournissant des appareils informatiques aux élèves et aux enseignants, et en distribuant des modules d'apprentissage aux enfants les plus démunis et sans accès aux technologies. Pour garantir la qualité de l'enseignement à distance et du bien-être des enfants, des éducateurs ont été formés en ligne sur la manière de travailler avec les parents pour soutenir l'éducation des jeunes enfants.

L'éducation en Moldova

Le gouvernement de Moldova considère l'éducation comme une priorité nationale et reconnaît son rôle dans la construction d'une société basée sur la connaissance. L'éducation est considérée comme un facteur déterminant de la qualité de vie et des opportunités. Le secteur de l'éducation est en train de passer d'un système traditionnel centralisé à un système centré sur les apprenants.

Les principaux défis du Moldova sont liés à l'offre d'une éducation de la petite enfance de qualité, en particulier pour les minorités et les enfants défavorisés, ainsi qu’à la gestion, au suivi, et à l'évaluation du secteur de l'éducation.

Infos et derniers blogs

12 septembre 2018
Nouveau financement pour Moldova
Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé un financement de 250 000 dollars en faveur du Moldova, afin que le pays procède à un examen à mi-parcours de la stratégie actuelle du...

Dernier financement

Un groupe d'élèves posant devant la caméra dans une école au Moldova.

Un groupe d'élèves posant devant la caméra dans une école au Moldova.

CREDIT: PME
Objectif de développement: améliorer l'accès, la qualité et l'inclusion de l'éducation préscolaire dans le pays.
Allocation: 4 672 895 $US
Années: 2022-2025
Agent partenaire: UNICEF
Utilisation: 6 375 $US

Le financement le plus récent du GPE de 4,35 millions de dollars était axé sur l'amélioration de l'accès, de la qualité et de l'inclusion pour l'éducation préscolaire.

Les quatre éléments du financement étaient :

  1. Accroître l'accès à l'éducation préscolaire grâce à la réhabilitation ou la rénovation de l'infrastructure ainsi que l'équipement des installations avec du mobilier et du matériel pédagogique.
  2. Étendre l'accès aux écoles maternelles pour les enfants ayant des besoins spéciaux et pour les enfants vulnérables en :
    • favorisant les services intégrés et inclusifs du développement de la petite enfance
    • soutenant les ajustements nécessaires aux locaux
    • fournissant les équipements requis pour la création de centres pour les enfants handicapés.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire
Multiplicateur 2022-2025 4 672 895 6 375 UNICEF
Mise en œuvre d'un programme 2012-2014 4 353 014 4 353 014 WB
2006-2010 8 768 414 8 768 414 WB
Préparation d'un plan sectoriel 2020-2022 250 000 250 000 UNICEF
2018-2019 250 000 250 000 UNICEF
Préparation d'un programme 2022 27 700 0 UNICEF
  Total 18 322 023 13 627 803  
Dernière mise à jour : 28 novembre 2022

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient l’Alliance des ONG actives dans le domaine de la protection sociale de l'enfant et de la famille (APSCF) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Le GPE avait également accordé à l’Alliance des ONG actives dans le domaine de la protection sociale de l'enfant et de la famille (APSCF) un financement du FSCE pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Dernière mise à jour 27 mai 2021