Riposte à la COVID-19

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF aux Philippines a reçu un financement du GPE de 140 000 dollars US destinés à aider le ministère de l'Éducation à préparer la riposte du pays à la pandémie et à organiser les services éducatifs pendant la fermeture des écoles.

L’éducation aux Philippines

Le Plan de développement de l'éducation de base 2030 est le premier plan à long terme des Philippines à couvrir tout le secteur de l'éducation formelle pour les enfants de 5 à 18 ans et l'éducation non formelle pour les jeunes et les adultes.

Le plan décrit également les liens avec la petite enfance, l'enseignement supérieur, technique et professionnel.

Le plan vise à garantir que les apprenants bénéficient de la préparation physique, cognitive, socio-émotionnelle et morale nécessaire à une bonne participation civique, et pouvant leur permettre de saisir les opportunités postsecondaires tant dans leurs communautés locales, qu’à l’échelle nationale et mondiale. Il accorde notamment une attention particulière à :

  • L’accès : assurer que tous les enfants d'âge scolaire, les jeunes non scolarisés et les adultes aient accès à des opportunités d'apprentissage de base pertinentes.
  • L’équité : assurer à tous les enfants et les jeunes d'âge scolaire défavorisés, ainsi qu’aux adultes, de bénéficier d'opportunités de manière équitable/appropriée.
  • La qualité : garantir aux apprenants de terminer leur éducation de base après avoir acquis toutes les bases d'apprentissage qui leur permettent d'acquérir les compétences et les qualités nécessaires pour poursuivre la voie qu'ils ont choisie.
  • La résilience : s’assurer que les apprenants sont résilients et conscients de leurs droits, et ont les compétences nécessaires pour se protéger et protéger leurs droits.
  • La mise en place de mécanismes habilitants de gouvernance et de gestion : à travers des processus de gouvernance et de gestion efficaces, agiles et résilients.

Les défis qui façonnent les efforts de réforme comprennent la baisse des performances en lecture des premières années de scolarité au secondaire, les faibles capacités pédagogiques pour assurer aux élèves d’acquérir les compétences du 21e siècle et une baisse des taux d'inscription à la maternelle et à l'école primaire.

Bien que l’égalité entre les genres soit une réalité dans la participation/scolarisation des élèves dans les premières années, on observe un écart entre les sexes au niveau du secondaire avec plus de filles qui restent dans le système.

Le ministère de l'Éducation s'efforce de combler les lacunes en matière d'accès à l'éducation pour les groupes défavorisés qui ne sont pas scolarisés ou qui risquent d'être laissés de côté : les pauvres, les personnes vivant dans des communautés éloignées, les personnes handicapées, les peuples autochtones et les personnes vivant dans la région autonome de Bangsamoro dans la partie musulmane de l’île de Mindanao.

Le plan a été élaboré à travers un processus participatif et consultatif. Il est ancré dans la vision, la mission, le mandat et les valeurs fondamentales du ministère de l'Éducation, ainsi que dans les objectifs de développement nationaux et le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Infos et derniers blogs

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire
Préparation d'un plan sectoriel 2020-2021 410 625 410 625 UNICEF
  Total 410 625 410 625  
Dernière mise à jour : 27 septembre 2022
Dernière mise à jour 06 mai 2022