Riposte au COVID-19

Le Rwanda est le premier pays à avoir reçu un financement accéléré COVID-19 de 10 millions de dollars pour répondre aux défis immédiats rencontrés par le secteur éducatif à cause de la pandémie et contribuer à bâtir un système éducatif plus résilient en cas de crise future.

Allocation : 10 millions $ US

Années : 2020 - 2021

Agent partenaire : Banque mondiale

Documents clés :

Le programme du PME soutient l'expansion équitable des possibilités d'apprentissage à distance en diffusant des cours à la radio alignés sur le programme d'études, ainsi qu'en faisant la promotion de l'utilisation de matériels audiovisuels alternatifs à la télévision et sur les réseaux sociaux.

Pour assurer le retour à l'école en toute sécurité de tous les élèves à la fin du confinement, le modèle actuel de subventions aux écoles sera révisé pour inclure des mesures de réponse au COVID-19. Le financement soutiendra :

  • l'augmentation de la fourniture de stations de lavage des mains et de réservoirs d'eau
  • l'établissement de programmes de rattrapage pour les élèves à risque de redoublement ou d'abandon
  • des subventions supplémentaires oour fournir aux élèves les plus vulnérables du préscolaire et du primaire un déjeuner pendant le premier trimestre après la réouverture et du matériel d'apprentissage.
  • la formation des enseignants aux directives de sécurité scolaire grâce à une combinaison de programmes radio, télévision et en ligne
  • une campagne de rentrée des classes pour sensibiliser les élèves et les communautés à la prévention des maladies et garantir que tous les enfants (y compris les filles et les enfants handicapés) retournent à l'école.

Les initiatives ci-dessus sont basées sur le plan de réponse COVID-19 du ministère de l'Éducation.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Rwanda a reçu un financement du PME de 70 000 $ US pour soutenir le ministère de l'Éducation dans le développement et la mise en œuvre d’un programme d'apprentissage à distance, ainsi que dans la coordination de la réponse du secteur de l'éducation à la fermeture des écoles.

L'éducation au Rwanda

Le Rwanda considère l’éducation comme un investissement primordial dans la croissance et le développement futurs du pays. Ceci est illustré par l’augmentation de la part du budget national affecté au secteur de l’éducation, qui devrait passer de 17 % pour la période 2012-2013 à 22 % pour la période 2017-2018.

Ces dernières années, le système éducatif rwandais a connu une impressionnante période de croissance, notamment en termes d’accès à l’éducation. Toutefois, le pays rencontre encore de nombreuses difficultés, telles que la lourde tâche du double temps de service des enseignants dans le cycle primaire, ainsi que la transition linguistique du français à l'anglais à partir du niveau 4, très difficile pour les enseignants ne disposant pas du temps nécessaire pour améliorer leurs compétences en anglais.

Les concepts d’accès équitable universel et d’offre éducative de qualité sont les fondements du Plan stratégique sectoriel de l'éducation (PSSE) 2013-14/2017-18. Ce plan s’appuie sur la priorité nationale donnée à l’offre d’une éducation de base de qualité sur douze ans à tous les enfants ; et reflète également la mission que s’est donné le pays de rendre l’éducation plus accessible à tous les niveaux.

Le PSSE détaille trois objectifs clés :

  • la promotion de l’accès à l’éducation à tous les niveaux
  • l'amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation
  • le renforcement de la pertinence de l’éducation et de la formation pour répondre aux demandes du marché du travail.

L’équité dans l’accès à l’éducation est soulignée dans ces trois objectifs, pour veiller à ce que les enfants défavorisés, tels que les filles, les enfants pauvres et les enfants handicapés, aient accès à un apprentissage de qualité.

Les résultats escomptés suivants ont été définis sur la base des objectifs mentionnés ci-dessus :

  • étendre l’accès à une éducation de base d’une durée de 12 ans
  • augmenter l’accès pour les élèves ayant des besoins spécifiques
  • améliorer les résultats de l’apprentissage dans l’enseignement primaire et secondaire
  • assurer la présence d'enseignants qualifiés, compétents et motivés
  • augmenter l'accès équitable aux programmes EFTP de grande qualité, adaptés et axés sur la demande
  • augmenter l’accès équitable à un enseignement supérieur financièrement abordable
  • améliorer l’accès aux programmes de préparation à la scolarisation
  • renforcer les performances en sciences, technologies et innovations à tous les niveaux
  • accroître l'accès à l'éducation de base des adultes pour améliorer leurs compétences en alphabétisation et en calcul
  • améliorer les services administratifs et de soutien à la gestion.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Objectif de développement: améliorer la qualité, l'efficacité et rendre l'éducation de base plus inclusive pour une économie fondée sur le savoir.
Allocations: 30 800 000 $US
Années: 2020
Agent partenaire: UNICEF
Décaissements: 0 $US

Le financement pour la mise en œuvre du programme sectoriel de l'éducation au Rwanda (RESPIG, du sigle en anglais), financé par 30,8 millions de dollars du GPE, est fondé sur les priorités du Plan stratégique du secteur de l'éducation pour la période 2018-2023 et comprend quatre principaux volets :

  1. La formation des enseignants à la bonne mise en œuvre des programmes. L'accent ici est mis sur l’enseignement de l'anglais et la maîtrise par les enseignants de cette matière et l'éducation inclusive. De manière spécifique, cela consiste à :
    • fournir des équipements multimédias au College of Education de l'Université du Rwanda et à 16 écoles normales ;
    • renforcer le programme de mentorat en milieu scolaire pour l'auto-apprentissage à travers des cours en ligne et des modules de formation en présentiel ;
    • appuyer l'unité de formation et le personnel pour développer un cadre de formation pour guider la mise en œuvre du mentorat en milieu scolaire ;
    • former les enseignants à l'éducation inclusive dans les écoles ciblées.
  2. L’élaboration de programmes d'études et l'acquisition de matériel d'enseignement et d'apprentissage, de liseuses et de matériel pour les élèves du préprimaire et du deuxième cycle du primaire, notamment les enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux. Cela consistera à :
    • développer, imprimer et distribuer du matériel d'enseignement et d'apprentissage et des liseuses, en mettant l'accent sur les STEM ;
    • acheter et distribuer des kits d'éducation de la petite enfance ;
    • fournir l'équipement et les logiciels nécessaires à leur numérisation et numériser l'apprentissage dans l'enseignement primaire et le premier cycle du secondaire ;
    • développer du contenu numérique pour le programme d'étude basé sur les compétences ;
    • fournir aux écoles ciblées dans les collèges d’enseignement secondaire du matériel pour équiper les « salles de classes intelligentes » et des technologies alternatives pour les écoles ne disposant pas de connexion Internet ;
    • inciter 50 chefs d'établissement et enseignants responsables des TIC à utiliser de manière efficace les salles de classe intelligentes.
  3. Le renforcement de l’apprentissage des STEM dans le préprimaire, le primaire et le premier cycle du secondaire en :
    • fournissant des kits scientifiques et du matériel de laboratoire ;
    • fournissant du matériel aux apprenants handicapés dans 20 écoles ;
    • renforçant les capacités des chefs d'établissement et des enseignants pour une utilisation efficace des kits scientifiques et une meilleure utilisation des ressources locales pour augmenter le nombre de kits dans l'enseignement des sciences.
  4. L’amélioration de l’infrastructure scolaire dans le premier cycle du secondaire grâce à la construction de salles de ressources dans les collèges d’enseignement secondaire ciblés.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
COVID-19 2020 10 000 000 0 Banque mondiale  
Mise en œuvre d'un programme 2020 30 800 000 0 UNICEF  
2015-2018 25 200 000 25 200 000 Foreign, Commonwealth and Development Office Rapport d'achèvement
2011-2014 70 000 000 70 000 000 Foreign, Commonwealth and Development Office  
2007-2010 70 000 000 70 000 000 Banque mondiale  
2009-2010 35 000 000 35 000 000 Banque mondiale Rapport d'achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2017-2018 323 570 323 570 Foreign, Commonwealth and Development Office  
Préparation d'un programme 2019-2020 121 776 0 Foreign, Commonwealth and Development Office  
2018 78 223 139 487 Foreign, Commonwealth and Development Office  
  Total 241 523 569 200 663 057    
Dernière mise à jour : 15 novembre 2020

Le GPE a également octroyé au réseau Éducation pour tous au Rwanda (REFAC), un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Rwanda et les données du PME montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du PME.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 19 mai 2020