Riposte à la COVID-19

Allocation : 0,75 million de dollars

Années : 2020-2021

Agent partenaire : UNICEF

Documents clés :

Le financement accéléré COVID-19 du GPE de 750 000 $US vise à soutenir :

  • la conception et la diffusion de messages et de conseils à l'intention des élèves, des parents et des familles sur la manière de soutenir l'apprentissage à la maison et l'importance d'adopter des pratiques sanitaires saines
  • la mise en œuvre d'une politique de protection de l'enfance et d'une formation pour répondre aux problèmes liés à la protection de l'enfance, y compris les violences sexistes
  • la préparation à d'éventuelles fermetures d'écoles dans le futur à travers le développement d'un programme d'apprentissage à domicile pour chaque niveau d'enseignement
  • la création d'un groupe de travail ayant pour mission de développer du matériel d'apprentissage et de s'assurer que les élèves vulnérables peuvent accéder aux ressources d'apprentissage
  • le développement de stratégies pour résoudre les problèmes de réinscription et d'abandon scolaire en temps de crise d'une part ; et remédier aux problèmes psychosociaux d'autre part.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF dans les Îles Salomon a reçu un financement du GPE de 70 000 $US destiné à aider le ministère de l'Éducation à préparer sa riposte à la pandémie de coronavirus, à travers la mise en œuvre de programmes d'apprentissage à distance.

L'éducation dans les îles Salomon

La stratégie régionale des États du Pacifique

En 2018, les ministres de l'Éducation du Secrétariat du Forum des îles du Pacifique, dont font partie les Îles Salomon, ont adopté le Cadre régional pour l'éducation des pays du Pacifique (PacREF, du sigle en anglais) intitulé : « Vers l'Éducation 2030 », qui couvre la période 2018-2030. Le PacREF décrit un programme régional d'éducation transformateur et durable, aligné sur les programmes mis en œuvre à l’échelle mondiale tels que les objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 4, et l’Éducation 2030 : Déclaration d'Incheon et cadre d'action pour la mise en œuvre de l’objectif de développement durable.

Le cadre de 12 ans promeut l'accès équitable à une éducation de qualité pour tous les Etats insulaires du Pacifique, afin de permettre à ces pays de faire face de manière efficace aux défis de développement auxquels la région du Pacifique est confrontée. Le cadre encourage également l'inclusion et les opportunités d'égal accès à l'enseignement et à la formation au niveau de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur ; et de la formation professionnelle. Il accorde une attention particulière à la qualité de l'éducation et à l'importance pour les Etats de la région de travailler en coopération au niveau régional et même au-delà.

Alors que les États du Pacifique intègrent les aspects du PacREF qu’ils jugent pertinents pour eux dans leurs politiques, programmes et pratiques nationales en matière d'éducation, le Cadre fournit également un moyen d'identifier et de comprendre les similitudes et les différences entre pays de la région. Il offre des mécanismes d’organisation pour la planification sectorielle, l’élaboration de rapports et la collaboration, entre les Etats et donne aux partenaires de développement une idée des priorités de la région en termes de ressources.

Le PacREF identifie 4 domaines clés à même de maximiser les gains en termes de résultats d'apprentissage et de bien-être des élèves :

  1. La qualité et la pertinence : en fournissant à tous les apprenants un environnement sûr et favorable dans lequel ils se voient offrir des opportunités d'apprentissage de qualité qui soient significatives, utiles, inclusives et tournées vers l'avenir.
  2. Le parcours d'apprentissage : en assurant à tous les apprenants un accès égal à des parcours et des modalités d'apprentissage multiples et transparents qui leur permettront de réaliser leur plein potentiel.
  3. Les résultats et le bien-être des élèves : en s’assurant que tous les apprenants acquièrent les connaissances, les compétences, les valeurs et les attributs qui leur permettront de contribuer au bien-être de leur famille et de leur communauté ; et à l'édification de leur nation.
  4. La profession enseignante : en soutenant et en responsabilisant les enseignants en leur assurant des opportunités de développement professionnel continu, de compréhension partagée et de responsabilité.

Le PacREF est divisé en trois phases de 4 ans chacune, afin de faciliter un examen approfondi du programme par les ministres de l'éducation.

Dernier financement

Des élèves des îles Salomon. Crédit: Banque mondiale (Région Asie de l'Est et Pacifique)

Des élèves des îles Salomon.

CREDIT: Banque mondiale (Région Asie de l'Est et Pacifique)
Objectif de développement: améliorer équitablement la qualité de l’éducation et les résultats d'apprentissage des élèves des pays de la région du Pacifique.
Allocations: 14 997 510 $US
Années: 2021
Agent partenaire: ADB
Utilisation: 0 $US

Ce premier financement régional de 14,9 millions de dollars concerne six pays : les Kiribati, les îles Marshall, les Samoa, les îles Salomon, les Tonga et les Tuvalu. Il soutient la mise en œuvre du programme du PacREF, également soutenu par le Ministère néo-zélandais des affaires étrangères et du commerce, les agences de mise en œuvre du PacREF et d’autres partenaires de développement. Le financement du GPE couvre 85 % des coûts totaux de ce programme.

Le programme fournira un ensemble intégré de produits, de normes et de services régionaux qui seront :

  • (i) testés et contextualisés, de manière à refléter les réalités du système éducatif de chaque pays participant, et
  • (ii) ultérieurement intégrés dans ces systèmes comme pratiques de routine.

Le programme comprend quatre composantes (équivalent aux domaines clés du PacREF) qui sont :

  1. Accroître la qualité et la pertinence de l'éducation à tous les niveaux en créant les conditions d’un environnement d’apprentissage sûr et favorable pour tous les apprenants ; des opportunités d'apprentissage de bonne qualité, significatives, précieuses, inclusives et tournées vers l'avenir. Cela consistera concrètement à :
    • identifier et convenir d'une définition des compétences non cognitives
    • évaluer les besoins en fonction de l'état de la qualité des environnements d'apprentissage
    • établir des cadres d'assurance de la qualité des environnements d'apprentissage scolaire.
  2. Veiller à ce que les besoins des apprenants soient satisfaits en leur donnant accès à un large éventail de programmes, de modalités de mise en œuvre et de parcours intégrés pour leur permettre de réaliser leur plein potentiel. Ceci implique de :
    • élaborer des lignes directrices pour une éducation de la petite enfance de qualité, des outils de gouvernance, de gestion, d'assurance qualité et de financement
    • mettre en place un cadre, des outils et des processus de transition de la maison à l'école
    • établir un cadre pour identifier les parcours d'apprentissage de l'éducation de la petite enfance à l'âge adulte
    • créer un cadre d’évaluation des compétences des pays du Pacifique et organiser un dialogue et un sommet à cet effet.
  3. Assurer à tous les apprenants de réaliser leur plein potentiel en acquérant les connaissances, les compétences, les valeurs et les attributs nécessaires pour leur permettre de contribuer avec succès au bien-être de leur famille, de leur communauté et de leur nation. Pour ce faire, le programme va :
    • améliorer la littératie et la numératie grâce au Waka Learning Hub utilisé par les enseignants en service
    • établir une mesure d’évaluation de la littératie et de la numératie chez les élèves du primaire des îles du Pacifique
    • aligner les évaluations du premier cycle du secondaire sur l'ODD 4.1.1
  1. Soutenir et responsabiliser les enseignants en mettant à leur disposition des opportunités de développement continu, de compréhension partagée et de responsabilité. Cela vise à former des enseignants et des chefs d'établissement compétents, qualifiés et certifiés, pleinement soutenus, engagés, efficaces et dévoués à la réussite de leurs élèves. Cela va consister à :
    • établir des normes de compétences des enseignants
    • instituer un système d’accréditation et de reconnaissance des programmes de formation des enseignants
    • établir des normes et des qualifications en leadership scolaire
    • créer un cadre de développement professionnel continu.

Les agences de mise en œuvre fourniront un appui technique pour le développement et la mise en œuvre de ces outils et services, tandis que les pays devraient en tirer le meilleur parti pour améliorer leurs systèmes éducatifs nationaux, ainsi que pour renforcer le régionalisme dans cet espace géographique qu’est le Pacifique.

Ce financement vient en complément du projet d’assistance technique de la Banque asiatique de développement (BAD) en cours.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire
Mise en œuvre d'un programme 2021 14 997 510 ** 0 ADB
COVID-19 2020-2022 750 000 2 164 UNICEF
Préparation d'un plan sectoriel 2020-2022 358 374 199 097 UNICEF
2017-2018 195 102 * 195 102 ADB
Préparation d'un programme 2020-2021 389 875 * 389 875 ADB
  Total 16 690 861 786 238  
Dernière mise à jour : 08 septembre 2021

** Il s'agit d'un financement régional commun aux Kiribati, aux îles Marshall, aux îles Samoa, aux îles Salomon, aux Tonga et à Tuvalu.

* Le financement pour la préparation d’un programme est un financement régional commun aux Kiribati, aux îles Marshall, aux îles Samoa, aux îles Salomon et aux Tonga. Le financement pour la préparation du plan sectoriel de l’éducation concerne tous les pays de la région du Pacifique.

Dans le cadre de ses investissements visant à soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient la Coalition pour l'éducation des Îles Salomon (COESI) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation par les Îles Salomon.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 30 mai 2021