L'éducation au Timor-Leste

La vision globale du gouvernement du Timor-Leste pour le secteur de l'éducation vise à réaliser sa mission d'assurer l'accès de tous les individus à une éducation de qualité, qui leur permettra de participer au processus de développement économique, social et politique.

Le Timor-Leste a fait des progrès significatifs au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne le nombre d’écoles et les niveaux de scolarisation. En 5 ans, le taux net de scolarisation est passé de 67 à 83 % et la disparité entre les sexes a diminué de manière significative dans l'éducation de base.

Malgré ces progrès, le secteur de l'éducation du Timor-Leste fait encore face à certains défis. Dans l'éducation de base, les taux d’abandon et de redoublement sont élevés, tandis que près de la moitié des enfants de six ans ne commence pas leur scolarité à l'âge approprié.

Le Plan stratégique de l'éducation nationale (PSEN) 2011-2030 vise à atteindre l'achèvement universel de l'éducation de base, à éliminer l'analphabétisme ainsi qu’à assurer la parité entre les sexes grâce à des programmes prioritaires, des stratégies et des activités pour la petite enfance, le primaire, le secondaire, le supérieur et l'éducation continue.

Les stratégies soulignées dans le PSEN comprennent :

L’éducation de la petite enfance

  1. Fournir des plans révisés pour l'utilisation des bâtiments scolaires et des salles de classe, ainsi que des fournitures et du matériel pédagogique adéquats.
  2. Préparer et mettre en œuvre une stratégie visant à stimuler les partenariats d'utilité publique pour le développement du secteur privé en faveur de nouvelles salles de classe et des politiques scolaires d'accréditation.
  3. Élaborer et mettre en œuvre un nouveau cadre de programme.
  4. Développer de nouvelles formations initiales et continues des enseignants, ainsi que le recrutement ou la réaffectation des enseignants.

L’éducation de base

  1. Fournir des plans révisés pour l'utilisation des bâtiments scolaires pour atteindre la qualité équitable et un faible ratio élèves/enseignant.
  2. Veiller à la remise en état du mobilier et des équipements scolaires pour répondre aux normes minimales.
  3. Développer des outils de politique d'inclusion sociale pour assurer la scolarisation et la rétention, mais aussi les transferts de fonds, les bourses scolaires et les solutions de transport.
  4. Introduire des programmes d'apprentissage accéléré pour soutenir les élèves en surnombre.

L’éducation secondaire

  1. Fournir un plan global en faveur du développement de l'infrastructure pour les écoles secondaires professionnelles et techniques.
  2. Établir des liens formels avec l'industrie et le marché du travail dans le but de fournir une expérience directe en milieu professionnel.
  3. Élaborer un programme pour recycler et attirer les enseignants de talent dans l'enseignement secondaire technique.
  4. Élaborer et mettre en œuvre un nouveau cadre de programme.

L’enseignement supérieur

  1. Développer un système interinstitutionnel, établir un cadre réglementaire et élaborer un programme de renforcement des capacités afin de mieux gérer, définir un système d'enseignement supérieur et soutenir les services administratifs.
  2. Mettre en place le système polytechnique notamment en définissant les fins, la structure, les programmes et la formation des enseignants.
  3. Développer des mesures visant à accroître la participation des étudiants et l'achèvement de l'enseignement supérieur.

L'éducation continue

  1. Augmenter la capacité des programmes d'alphabétisation initiale.
  2. Poursuivre la promotion communautaire à travers des campagnes nationales d'alphabétisation.
  3. Elargir l'utilisation de la télévision comme aide à l'éducation à distance grâce à l'introduction de cours d'alphabétisation et de programmes d'éducation.
  4. Fournir des centres communautaires d'éducation récurrente dans tous les sous-districts

Le PSEN détaille également les résultats et les activités spécifiques au sein de chaque sous-secteur de l'éducation qui soutiendront ces stratégies.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Des élèves au Timor Leste devant leur salle de classe.

Des élèves au Timor Leste devant leur salle de classe.

CREDIT: PME/Tara O'Connell
Objectif de développement: soutenir la mise en œuvre du Plan Stratégique de l'éducation nationale par le renforcement des capacités et des systèmes du Ministère de l'éducation.
Allocations: 2 537 205 $US
Années: 2012-2015
Agent partenaire: Banque mondiale
Décaissements: 2 537 205 $US

Le dernier programme de 2,5 millions de dollars financé par le PME au Timor-Leste se concentrait sur le renforcement de la capacité et des systèmes du ministère de l'éducation. Le projet a soutenu directement le personnel du ministère, le but étant de faire bénéficier les élèves et les enseignants.

Les cinq éléments du financement étaient :

  1. Renforcer les systèmes de gestion supérieure et générale dans les directions de gestion de base pour soutenir la mise en œuvre du PSEN.
  2. Renforcer la gestion des finances publiques et la capacité de planification fondées sur des données concrètes en fournissant un appui technique pour renforcer la capacité des systèmes de politique et de planification, des systèmes de gestion financière transparente et de qualité, des fonctions d'approvisionnement et de gestion de contrat, ainsi que le suivi et l'évaluation du PSEN.
  3. Soutenir la capacité des équipes de gestion des écoles du cluster pour l’éducation de base en fournissant un appui technique pour l’élaboration et le renforcement de modules, matériels, systèmes et procédures de formation sur des thèmes tels que les subventions aux écoles, l’alimentation scolaire et le matériel d’apprentissage. Cette composante offrira également une formation aux directeurs d’école et aux directeurs adjoints.
  4. Renforcer la gestion des enseignants à travers la mise en œuvre et le suivi du programme de formation initiale et continue, en soutenant les activités de gestion de l'Institut national de formation des enseignants et des professionnels de l'éducation, en développant des systèmes de planification des politiques relatives aux enseignants basés sur des faits, ainsi qu’en soutenant la mise en œuvre et le suivi de la formation des enseignants.
  5. Renforcer le suivi et l'évaluation de manière efficace et opportune en fournissant un appui technique pour renforcer le système d'information de gestion de l'éducation (SIGE), étendre sa couverture et former du personnel à son utilisation.
  6. Le ministère de l'Éducation a dirigé le programme en coordination avec la Banque mondiale, agent partenaire et l'UNICEF, agence de coordination.

    Source : World Bank project appraisal document. June 2012

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2012-2015 2 537 205 2 537 205 Banque mondiale Rapport d'achèvement
2009-2010 4 861 428 4 861 428 Banque mondiale Rapport d'achèvement
2006-2009 8 188 095 8 188 095 Banque mondiale  
Préparation d'un plan sectoriel 2019 250 000 - Banque mondiale  
Préparation d'un programme 2019 200 000 - Banque mondiale  
  TOTAL 16 036 728 15 586 728    

Le PME a également octroyé à la Coalition pour l'éducation au Timor-Leste (TLCE), un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Timor oriental et les données du PME montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du PME.

Primary Completion Rate (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Public Expenditure on Education as Share of GDP (%)

Student/Teacher Ratio

Teachers Trained (%)

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 20 juin 2019