Le Vietnam a adopté le modèle Escuala Nueva de la Colombie pour créer des écoles où l'apprentissage est plus interactif. Crédit : GPE/Koli Banik

Partenaire depuis :

Financements reçus : 87 781 453 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système

Plan sectoriel de l'éducation

Priorités : Améliorer l'apprentissage précoce, la qualité du premier cycle de l'enseignement secondaire ; renforcer les internats des minorités ethniques ; restructurer le système d'enseignement professionnel ; développer l'enseignement supérieur non public ; diversifier les différentes formes de formation continue et créer des opportunités d'apprentissage tout au long de la vie.

Autres documents clés

Agence de coordination : UNICEF

Responsable au GPE : Aya Kibesaki, Katherina Hruskovec Gonzalez

Transformer l’éducation au Viet Nam

Le Viet Nam reconnaît l'éducation comme une priorité nationale. Depuis 2008, le gouvernement a alloué 20 % de son budget au secteur de l'éducation. Le solide engagement du gouvernement envers l'éducation ainsi que le soutien culturel et social à l'éducation ont conduit à des progrès significatifs dans ce secteur.

Le Viet Nam affiche des taux d'achèvement du primaire élevés, une forte parité entre les sexes, un faible ratio élèves/enseignant et un faible taux d’enfants non scolarisés. La politique du pays, baptisée Fondamentaux de la qualité des normes de niveau scolaire, a permis l'accès universel à l'éducation et de veiller à ce que des conditions minimales soient respectées dans chaque école primaire.

Malgré ces réalisations, le pays reste confronté à certains défis. L’accès et la qualité font toujours partie des préoccupations pour le premier cycle du secondaire et la qualité de l'éducation demeure encore assez limitée dans les zones reculées. L'accès et l'achèvement des études constituent un défi ​plus importants pour les filles et les minorités ethniques.

Le Plan stratégique de développement de l'éducation a pour objectifs de : rénover le système d'éducation, se rapprocher des normes régionales et internationales de qualité et assurer l'équité sociale et des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie.

Le plan sectoriel définit quant à lui des objectifs supplémentaires pour tous les niveaux d’apprentissage tels que :

  1. Parvenir à l’accès universel aux services d’éducation et de soins préscolaires pour faire en sorte que tous les enfants aient un développement intellectuel, émotionnel et physique adéquat, nécessaire pour entrer à l'école primaire.
  2. Améliorer et maintenir la qualité de l'enseignement universel du premier cycle du secondaire et poursuivre l'enseignement universel du deuxième cycle du secondaire dans les localités défavorisées.
  3. Renforcer les internats en faveur des minorités ethniques et permettre une éducation inclusive à tous les niveaux.
  4. Restructurer le système de formation professionnelle, créer de nouvelles universités qui répondent aux besoins d'apprentissage et veiller à ce que les étudiants y acquièrent des compétences professionnelles pour s’intégrer au marché international du travail.
  5. Développer l'enseignement supérieur privé et fournir davantage de cours préparatoires à l’université pour les minorités ethniques.
  6. Diversifier les types de formations continues et créer des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour améliorer constamment les qualifications professionnelles.

Le plan sectoriel propose également neuf solutions stratégiques axées sur la rénovation de la gestion de l'éducation, l'expansion du réseau d'établissements éducatifs, le développement des ressources humaines et le renforcement des investissements et de la formation.

Dans le cadre de ses plans nationaux d'éducation, le Viet Nam disposait également d'un Plan d'action Éducation pour tous pour la période 2003-2015, qui avait été mis à jour en 2012.

Parcours de réussite

Asie de l’Est et Pacifique : l’approfondissement des connaissances par l’apprentissage collégial renforce les systèmes éducatifs

Grâce aux cycles d’apprentissage proposés par le pôle Europe, Asie et Pacifique de KIX, les acteurs de l’éducation s’ouvrent à des connaissances qu’ils exploitent ensuite au regard des défis spécifiques qu’ils rencontrent dans leur pays. Découvrez ce que le Viet Nam, les Maldives et le Bhoutan ont ainsi pu mettre en place.

Financements

(dernière mise à jour le 12 avril 2024)

 
  • Type : Multiplicateur

    Années : 2024 - 2026

    Allocation : 2 600 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : Save the Children Italia

Soutien à la société civile

Dans le cadre de son investissement dans les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale de la société civile, L'Éducation à voix haute du GPE soutient l’Association vietnamienne pour l'éducation pour tous (VAEFA) pour la période 2020-2023. Ce soutien s’inscrit dans la continuité d’un appui antérieur du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE).

En savoir plus

Infos et derniers blogs

04 avril 2024
Viet Nam : rendre l'éducation plus inclusive
Au Viet Nam, trop d’enfants issus de minorités ethniques ne progressent pas dans le système éducatif parce que l’apprentissage de base ne se fait pas dans leur langue maternelle. Le GPE et la Nippon...