Un élève apprend à lire dans une école primaire en Zambie. Crédit : GPE/Dan Petrescu

Partenaire depuis :

Financements reçus : 132 289 193 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Plan sectoriel de l'éducation

Priorités : améliorer l'accès, l'efficacité et l'équité de l'enseignement général, à tous les niveaux y compris l’enseignement et de la formation technique professionnelle et universitaire.

Autres documents clés

Agence de coordination : UNICEF, UNICEF Zambia

Responsable au GPE : Plamen Danchev

Transformer l’éducation en Zambie

Le gouvernement zambien s'est engagé à allouer plus de ressources au secteur de l'éducation, afin d'élargir l'accès à l'enseignement primaire, secondaire et tertiaire. L'éducation en Zambie est considérée comme un facteur majeur dans la lutte contre la pauvreté et la faim.

Le pays travaille à accroître l'accès équitable à une éducation de qualité et à la formation des compétences, afin de renforcer la capacité humaine pour un développement national durable.

Le principal objectif du Cadre national de mise en œuvre III (NIF III) est de renforcer les capacités humaines en améliorant l'éducation de qualité et la formation professionnelle, tout en accordant une attention particulière à l'amélioration des niveaux des acquis scolaires et à l'atténuation des inégalités.

Malgré la hausse des effectifs dans les écoles et des taux d'achèvement au niveau du primaire, la qualité de l'éducation reste discutable. Cela met en évidence les défis liés à l’offre et aux compétences des enseignants, au matériel pédagogique et d'apprentissage, ainsi qu’à la gestion des écoles.

Le ministère de l’éducation, des sciences, de la formation professionnelle et de l’éducation de la petite enfance a défini 9 objectifs au cours de la période FNI III :

  1. Augmenter l’accès, l’efficacité et l’équité de la qualité de l’éducation de la petite enfance :
    • garantir de meilleurs services d’éducation pour la petite enfance grâce à de nouvelles lignes directrices et normes pour veiller à ce que tous les enfants de 3 à 6 ans aient un accès équitable à l’éducation préscolaire ;
    • Introduire l'éducation gratuite et obligatoire pour tous les élèves de la 1ère à la 7ème année ;
    • élaborer un programme complet et intégré pour les classes du primaire.
  2. Augmenter l’accès, l’efficacité et l’équité en termes de qualité de l’enseignement secondaire :
    • réintroduire l'éducation gratuite et obligatoire pour tous les élèves de la 8ème à la 12ème année ;
    • renforcer l'égalité des genres et la parité au sein du système de l'enseignement secondaire ;
    • réorienter le programme afin de mettre l’accent sur les compétences de la vie quotidienne, des besoins du marché du travail et ceux utiles aux travailleurs indépendants.
  3. Augmenter le nombre d’enseignants qualifiés et compétents dans les écoles :
    • offrir des programmes de formation aux enseignants axés sur le perfectionnement et la qualité en s’assurant qu’ils possèdent des compétences pédagogiques et celles liées aux savoirs disciplinaires ;
    • développer la capacité de la formation des enseignants par le secteur public et inciter le secteur privé à participer ;
    • réduire l'absentéisme des enseignants afin d’augmenter le temps en classe entre élèves et enseignants.
  4. Augmenter l’accès aux sciences, technologies et innovations :
    • donner la priorité à l'enseignement des sciences et des sujets technologiques à tous les niveaux d’enseignement ;
    • promouvoir la recherche, l'innovation et la collaboration entre l'industrie et les institutions de recherche.
  5. Augmenter l’accès, la participation et l’équité dans l'offre d'un enseignement universitaire de qualité :
    • accroître l'accès équitable à l'enseignement universitaire et améliorer la pertinence des programmes ;
    • accroître la participation des universités dans la recherche et le développement.
  6. Accroître l'efficacité et l'accès équitable à l'enseignement technique, aux formations professionnelles et à l'entreprenariat :
    • améliorer et développer des structures d’enseignement des sciences et des formations techniques, en créant notamment des écoles techniques, des collèges et des universités ;
    • promouvoir la collaboration entre l'industrie et les institutions d’éducation technique et professionnelle.
  7. Augmenter le niveau d’alphabétisation des adultes :
    • développer les structures d'enseignement et de formation professionnelle ;
    • sensibiliser aux programmes d'alphabétisation des adultes afin d’accroître l'accès aux services d’alphabétisation des jeunes et des adultes.
  8. Développer et améliorer les infrastructures par la construction de nouvelles installations et la réhabilitation de celles déjà existantes :
    • promouvoir la participation de la communauté dans les établissements de niveaux primaire, secondaire et tertiaire pour le développement des infrastructures ;
    • fournir un environnement d'apprentissage sécuritaire à tous les élèves grâce à la réintroduction des internats.
  9. Revoir le programme à tous les niveaux pour le rendre pertinent et adapté aux aspirations nationales et aux besoins éducatifs.

Afin de mettre en œuvre la stratégie sectorielle, le gouvernement a fixé un certain nombre de priorités stratégiques. Elles comprennent le fait d’entretenir de solides partenariats avec les fournisseurs de services d’éducation, la restructuration du système et le renforcement des capacités de gestion, ainsi que permettre des modes de prestation de l'éducation formels et alternatifs.

Parcours de réussite

Zambie : un retour à l’école en toute sécurité et inclusif

Découvrez comment le GPE et ses partenaires - dont l'UNICEF - aident la Zambie à surmonter la crise éducative créée par la pandémie et à renforcer la résilience des enfants, des parents et des enseignants à faire face aux défis futurs avec confiance.

Financements

(dernière mise à jour le 23 avril 2024)

 
  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 199 800 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : Banque mondiale

  • Type : Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur

    Années : 2021 - 2025

    Allocation : 39 836 000 $US

    Utilisation : 11 652 201 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2020 - 2024

    Allocation : 700 000 $US

    Utilisation : 602 066 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

Soutien à la société civile

Dans le cadre de son investissement dans les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale de la société civile, L'Éducation à voix haute du GPE soutient :

  • La Coalition nationale pour l'éducation en Zambie (ZANEC) pour la période 2020-2023. Ce soutien s’inscrit dans la continuité d’un appui antérieur du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) ;
  • La Tax Education Alliance (TaxEd) menée par ActionAid International pour la période 2021-2023 ;
  • Le Girls Education Advocacy in the Region (GEAR) mené par Students And Youth Working on reproductive Health Action Team (SAYWHAT) pour la période 2021-2024 ;
  • Le Transnational Networks Advocacy Capacity strengthened for improved ECDE legislation, policies and measures in Southern Africa (TRANAC) mené par le Zimbabwe Network of Early Childhood Development (ZINECDA) pour la période 2021-2023.

En savoir plus

Infos et derniers blogs