17 récits de 2017 sur le pouvoir de l'éducation

A l'approche de la fin de l'année, nous revenons sur les 12 mois écoulés pour apprécier les progrès réalisés par les pays partenaires du GPE en vue d'améliorer leurs systèmes éducatifs.

Avec des chiffres tels que " 617 millions d'enfants et de jeunes vont à l'école mais n'apprennent pas " ou bien " 264 millions d'enfants ne sont toujours pas scolarisés ", il est facile d'oublier que des efforts remarquables sont réalisés par les gouvernements, la société civile et les partenaires de développement. Et ces efforts font une différence dans la vie de millions d'enfants.

Malgré des défis à surmonter énormes dus aux conflits, aux catastrophes naturelles ou aux pandémies, les pays partenaires ci-dessous travaillent dur pour assurer que leurs systèmes éducatifs continuent à fonctionner ou pour les reconstruire.

Après la catastrophe, Zinah continue d'apprendre

Zinah, 12 ans, vit à Zoanafindra, un village de la région d'Antananarivo à Madagascar. En 2012, un cyclone a détruit son école. Grâce au soutien du GPE, Zinah est maintenant de retour à l'école.

Libéria post-ebola: Rebondir grâce à l'éducation

Le virus Ebola qui a frappé le Libéria en 2014-2015 a fait plus de 4 800 morts et des milliers d'autres victimes. Dans cette vidéo, vous découvrirez les histoires de Miatta, Bendu, Elizabeth et Fazam qui expliquent comment ils s'en sortent après la crise.

Trois filles en classe au Tchad. Crédit : Educate a Child

Le point focal pour le GPE au Ministère de l'éducation du Tchad explique comment le financement accéléré fourni par le GPE a pu faire une différence pour les populations réfugiées et déplacées dans la région du lac Tchad.

Des enfants déplacés au Yémen sont en classe dans une école-tente fournie par l'UNICEF à Ibb. CREDIT: © UNICEF/UN050306/Madhok

Malgré une crise humanitaire et une économie effondrée, près de 90 % des écoles sont restées ouvertes, le gouvernement tentant de maintenir l'enseignement pour plus de 5 millions d'enfants et de jeunes, 73 % de la population des élèves. Contre toute attente, les communautés font de leur mieux pour maintenir les écoles en activité et empêcher l’effondrement du système scolaire.

Un système éducatif solide est la base d'un meilleur apprentissage. Les récits suivants montrent comment les pays partenaires renforcent leurs systèmes éducatifs en améliorant la gestion, le suivi, les infrastructures, les matériels pédagogiques et l'enseignement.

690 enfants vont à l'école à Ghindae. CREDIT: GPE/Fazle Rabbani

La ville de Ghindae en Érythrée ne compte qu'une école de 690 élèves, 7 enseignants et 5 classes délabrées. Grâce au soutien du GPE, d'anciennes salles de classe ont été remplacées, de nouveaux manuels ont été fournis et des enseignants ont été formés. Le financement du GPE apporte un soutien similaire à 80 communautés scolaires dans quatre districts, ce qui a permis de réduire le nombre d'enfants non scolarisés dans le pays.

Elèves de l'école primaire Sanjogo en Zambie. CREDIT: GPE/Carine Durand

Grâce à un programme financé par le GPE et le DfID, le Ministère de l'éducation de la Zambie dispose désormais d'un système renforcé de suivi et d'évaluation qui contribuera à améliorer l'apprentissage et l'obligation de rendre des comptes.

Des étudiantes au Pakistan. CREDIT: World Bank

Soutenu par un financement du GPE, le système de surveillance de l'école du Sindh est le premier système numérique dans le secteur de l'éducation au Pakistan qui permet un suivi transparent et efficace du personnel, des élèves et de l'infrastructure scolaire.

Plusieurs pays ont fait des efforts particuliers pour atteindre les plus jeunes élèves et les préparer pour leur succès scolaire futur.

les enfants d'une école maternelle au Nicaragua. Crédit: GPE/Carolina Valenzuela

Un programme financé par le GPE avec l'appui d'autres donateurs fait une grande différence dans l'amélioration de l'accès à l'éducation de la petite enfance et de sa qualité au Nicaragua.

Une élève s’entraine à écrire les chiffres de 1 à 5 au tableau du Centre TuTu de Mnyimbi, Province du Nord, Zanzibar. CREDIT: GPE/Chantal Rigaud

Le nouveau plan sectoriel de l'éducation élaboré par le gouvernement de Zanzibar vise à développer l'éducation de la petite enfance dans tout le pays.

L'une des contributions les plus importantes du GPE est son rôle de rassembleur de tous les partenaires de l'éducation en soutien aux priorités d'un pays. Le GPE agit aussi en tant que courtier de connaissances, d'expériences et de bonnes pratiques. Les exemples suivants le démontrent.

Une jeune élève à l'école primaire Tim Hines school à Tegucigalpa au Honduras. CREDIT: GPE/Carolina Valenzuela

Observations d'Alice Albright lors de son voyage au Honduras, où le nouveau plan sectoriel de l’éducation pour la période 2017–2030 a été présenté au partenaires. Ce plan est le résultat d'une collaboration suivie avec de multiples consultations et ateliers, rassemblant plus de 36 organismes, pour discuter des politiques d'éducation, de questions techniques, et arriver à un consensus sur le développement du système éducatif.

Une directrice d'école en Sierra Leone. CREDIT: GPE/Stephan Bachenheimer

Un atelier mené par le ministère de l’Éducation offre aux acteurs de l’éducation un espace pour discuter des progrès et des défis liés au secteur, et aider le pays à avancer.

les cadres de l’administration malgache et tchadienne se sont rendus à Kinshasa pour participer aux ateliers de la 3ème revue conjointe du Plan Intérimaire de l’Education. CREDIT: GPE/Vania Salgado

Répondant à l’invitation de la République démocratique du Congo, des cadres de l’administration malgache et tchadienne se sont rendus à Kinshasa pour participer aux ateliers de la 3ème revue conjointe du Plan Intérimaire de l’Education (PIE).

Nous avons aussi vu comment soutenir les acteurs les plus importants de la chaine éducative : les enseignants.

Les filles Fulani partageant un manuel scolaire. En dépit d'être au niveau 3, elles ne peuvent pas lire plus que quelques mots dans ce manuel. L'enseignante leur souffle chaque mot. Ecole Patti, Makalondi, région de Tilaberri au Niger.
CREDIT: GPE/Kelley Lynch

Au Niger, de nombreux élèves sont confrontés à la difficulté d'apprendre dans une langue différente de leur langue maternelle. Un financement du GPE de 84,2 millions de dollars aide le pays à améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage en élaborant des manuels scolaires et des guides d'enseignants dans trois langues locales, tout en examinant le programme d'études et en dispensant une formation initiale et continue aux enseignants.

Evelyne Saru Mchori, enseignante, travaille avec James Mwamta, technicien informatique, qui l'aide à entrée les données dans le TPAD. CREDIT: GPE/Kelley Lynch

Financé par le GPE et axé sur le renforcement des systèmes scolaires et de la gouvernance, l’outil d’évaluation des performances et du développement professionnel des enseignants (TPAD), fait partie du projet de développement de l’enseignement primaire (PRIEDE) au Kenya.

Et enfin, l'un des objectifs clés de l'ODD 4 et du GPE 2020 est de rendre l'éducation équitable et inclusive pour tous les enfants, quelles que soient leurs circonstances. Ceci comprend notamment les filles et les enfants handicapés.

Suwaiba Yunusa, 29 ans, est la seule enseignante à l'école Janbulo Islamiyya au Nigeria

Suwaiba Yunusa, 29 ans, est la seule enseignante à l'école primaire de Janbulo Islamiyya, à Roni (État de Jigawa), au Nigéria. En plus d'enseigner, elle est un véritable modèle pour ses élèves de sexe féminin.

un élève aveugle au Niger. Credit: GPE/Kelley Lynch

Dans ce diaporama, voyez comment les pays partenaires du GPE incluent les enfants handicapés dans leurs systèmes scolaires, et pourquoi cette inclusion est cruciale afin de réaliser l'objectif de développement durable 4 pour 2030.

Bendu, 14 ans, est en 2ème année du primaire au Libéria. Crédit: GPE/Kelley Lynch

À l'occasion de la Journée internationale de la fille, nous racontons les histoires de filles extraordinaires qui continuent à se battre pour leur éducation, en dépît des nombreux défis auxquels elles sont confrontées.

Lisez d'autres parcours de réussite

Auteur (s)

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a son siège à Washington D.C. et compte environ 100 employés. Le Secrétariat fournit un soutien administratif et opérationnel à tous ses partenaires,...

Derniers blogs

Ces 8 graphiques expliquent les principaux défis auxquels l'éducation est confrontée dans le monde, les principaux progrès réalisés par les pays en développement, notamment les pays partenaires...
Bilqis, 10 ans, a marché pendant 6 jours avec sa maman pour fuir la violence. Aujourd'hui, elle fréquente un espace « ami des enfants » au Bangladesh, mais elle veut pouvoir aller à l'école...
La série de webinaires du GPE vient de terminer une belle année 2017, explorant une série de questions techniques et thématiques telles que le handicap et l'éducation, l'apprentissage...