Tous les enfants ont droit à une éducation de qualité
A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, passons en revue quelques exemples de la façon dont les pays partenaires du GPE œuvrent chaque jour au respect du droit à l’éducation, afin que chaque enfant, quel que soit l’endroit où il vit, puisse s’épanouir.
20 novembre 2018 par Secrétariat du GPE|
|
Un jeune élève de l'école maternelle Precious Gems au Guyana sourit
CREDIT: GPE/Carolina Valenzuela

Le 20 novembre de chaque année, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’enfance, qui marque l’anniversaire de l’adoption de la Déclaration des droits de l’enfant, en 1959 et de la Convention des droits de l’enfant, en 1989.

Toutes deux reconnaissent que l’enseignement primaire obligatoire et gratuit est un droit pour chaque enfant, essentiel à son épanouissement à l’âge adulte

Plus de 260 millions d’enfants sont non scolarisés, et deux-tiers des enfants scolarisés finiront le primaire sans savoir lire. Le Partenariat mondial pour l’éducation œuvre auprès de plus de 65 pays en développement partenaires au renforcement de leur système éducatif afin que tous les enfants, quel que soit leur statut économique, leur sexe, leur handicap ou l’endroit où ils vivent puissent aller à l'école et bénéficier d’un apprentissage.

Voici comment les pays partenaires du GPE mettent en œuvre des politiques en faveur du droit à l’éducation…

Abonnez-vous aux alertes de notre blog

…des filles

Scolariser les filles et les maintenir à l'école nécessite de surmonter les différents obstacles qui les en empêchent. De parents et communautés favorables à la reconnaissance de la valeur de l’éducation des filles ou la révision des manuels scolaires qui perpétuent des stéréotypes négatifs sur le genre, ce blog montre comment le Kenya, le Lesotho, le Soudan du Sud et l’Ouganda, avec le soutien du GPE, renforcent leur stratégie d’éducation des filles.

…des enfants handicapés

L’éducation est un des moyens les plus efficaces pour libérer le potentiel des enfants handicapés. Toutefois, dans les pays en développement, 40 % de ces derniers ne sont pas scolarisés dans le primaire.

A Zanzibar, l’État a mis en place un Conseil national pour les personnes handicapées et un Département chargé des affaires auprès des personnes handicapées pour garantir la prise en compte, dans les stratégies et programmes sectoriels de l’éducation, des droits et besoins des enfants handicapés.

Certains de ces programmes comprennent des activités de sensibilisation auprès des parents, des enseignants et des communautés pour veiller à ce que le système éducatif ne laisse aucun enfant handicapé pour compte.

…des enfants touchés par les crises et les conflits, notamment les réfugiés

Les conflits et les crises bouleversent la vie d’un enfant et le laissent pour compte, sans aucune éducation. Le GPE aide les pays à renforcer et rebâtir leur système éducatif pendant ou après une crise, afin que les enfants puissent poursuivre leur éducation et se construire un avenir meilleur.

Au Bangladesh, au Tchad et en Ouganda, le GPE soutient les États et les partenaires pour que les enfants réfugiés puissent continuer à aller à l’école et à apprendre, aux côtés des enfants des communautés d’accueil.

Pendant la crise d’Ebola en Sierra Leone, le Ministère de l’Éducation a pu continuer à enseigner au moyen d’un programme radio alors que les écoles étaient fermées pendant près d’un an.

En Afghanistan, l’État a reconnu que le trajet entre le domicile et l’école était souvent dangereux en temps de crise, et a donc créé des écoles communautaires.

Il existe de nombreux autres exemples d’efforts entrepris par les pays partenaires pour garantir aux enfants leur droit à une éducation de qualité.

Pour découvrir d'autres parcours de réussite

Laisser un commentaireou

Derniers blogs

Tous les blogs
Une enseignante stagiaire distribuant des manuels scolaires pendant une leçon dans une école au Burkina Faso. Crédit: GPE/Kelley Lynch
À l'occasion de la Journée des droits de l'homme, nous réfléchissons à l'importance d'intégrer l'éducation aux droits de l'homme dans les systèmes éducatifs.
La directrice générale du GPE, Alice Albright, a rencontré les élèves des écoles primaires et secondaires de Warrenton à Dublin, en Irlande. Crédit: GPE/Alexandra Humme
En marge de la réunion du Conseil d'administration du GPE qui s'est tenue à Dublin en Irlande cette semaine, Alice Albright, Directrice générale du GPE, s'est rendue dans une école et y a discuté...
Une jeune fille assise sur des marches et lisant un livre. Honduras. Crédit: GPE/Paul Martinez
Axée sur les problèmes les plus pressants auxquels l’éducation est confrontée aujourd’hui, la Réunion mondiale sur l’éducation s'est achevée sur deux axes principaux : la nécessité de mobiliser...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis