Éducation des filles et égalité des sexes

L'éducation des filles et l'égalité entre les sexes sont au cœur de la vision du GPE visant à améliorer l'apprentissage et l'équité pour tous d'ici 2020, grâce à des systèmes éducatifs renforcés.

Depuis l'an 2000, de grands progrès ont été réalisés pour stimuler l'inscription des filles à l'école. Cependant, on estime que dans le monde, plus de 130 millions de filles ne sont toujours pas scolarisées. Elles font face à de multiples obstacles pour accéder à l'éducation, tels que devoir parcourir une longue distance pour se rendre à l'école, le poids des normes et pratiques culturelles, les violences basées sur le genre et les mariages précoces ou forcés. Filles et garçons sont confrontés à des obstacles pour accéder à une bonne éducation dans les zones touchées par les conflits, où la sécurité peut être compromise, et dans les ménages qui dépendent de leur travail ou de leur revenu.

Garder les filles à l'école et veiller à ce qu'elles puissent y apprendre dans un environnement sûr et favorable présente de nombreux avantages pour les filles elles-mêmes, leurs familles, leurs communautés et leurs pays.

Accroître l'égalité entre les sexes est l'un des huit principes directeurs du GPE 2020, le plan stratégique du partenariat pour la période 2016-2020. Accroître l’équité, l'égalité entre les sexes et l'inclusion est l'un des trois objectifs stratégiques de ce plan.

Le GPE mobilise ses partenaires pour que l'égalité entre les sexes figure au cœur des systèmes éducatifs nationaux

Nos résultats

41 millions de filles de plus étaient scolarisées dans les pays partenaires entre 2002 et 2016
41
millions de filles de plus étaient scolarisées dans les pays partenaires entre 2002 et 2016
75 % des filles ont achevé l'école primaire en 2016 dans les pays partenaires contre 57 % en 2002
75 %
des filles ont achevé l'école primaire en 2016 dans les pays partenaires contre 57 % en 2002
66% des pays partenaires avaient autant de filles que de garçons ayant achevé le primaire en 2016
66 %
des pays partenaires avaient autant de filles que de garçons ayant achevé le primaire en 2016
50 % des filles ont achevé le 1er cycle du secondaire en 2016 dans les pays partenaires contre 35 % en 2002
50 %
des filles ont achevé le 1er cycle du secondaire en 2016 dans les pays partenaires contre 35 % en 2002

Sources

L'action du GPE

La politique et la stratégie du GPE pour l'égalité entre les sexes pour la période 2016-2020 reflète une volonté de passer du simple accent mis sur l'éducation des filles à l'égalité entre les sexes, et inclut les domaines dans lesquels les garçons sont défavorisés, ainsi que les questions de genre relatives aux enseignants, aux administrateurs et aux systèmes. Ainsi, le GPE soutient l'égalité des sexes de la manière suivante :

Plans sectoriels de l'éducation intégrant la notion de genre : Le GPE appuie les efforts déployés par les pays partenaires pour développer, financer et mettre en œuvre des plans sectoriels de l'éducation intégrant la notion de genre. Ces plans comprennent des mesures spécifiques visant à réduire les disparités entre les sexes et à faire en sorte que l'enseignement et l'apprentissage répondent mieux aux besoins des filles et des garçons. Des améliorations dans l'environnement physique de l'école, telles que la construction de toilettes séparées pour les filles et l'accès aux produits d'hygiène menstruelle, sont également incluses. En collaboration avec l'Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles (UNGEI), le GPE a élaboré un guide pour appuyer l'analyse et la planification sectorielle de l'éducation intégrant la notion de genre.

Zoom sur...

Alice Albright et la Ministre Ulla Tornæs en visite dans une école au Burkina Faso. Crédit: GPE/Roland Zanre
15 avril 2019
Alice Albright et la ministre danoise Ulla Tornæs reviennent sur leur récente visite conjointe dans le pays.
Les élèves de l'école primaire So-Ava près de Cotonou au Bénin. Crédit : GPE /  Chantal Rigaud
08 avril 2019
Plus de 176 millions de dollars en nouveaux financements approuvés pour le Bénin, le Burundi, le Népal, l’Ouzbékistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Tanzanie
Une petite souriant. Camp de réfugiés de Kiryandongo en Ouganda. Crédit: GPE/Henry Bongyereirwe
29 mars 2019
Les mesures audacieuses prises par l’Afrique pour traiter la dimension du genre dans les déplacements forcés et leur impact sur l’éducation des filles.
L'ENGAGEMENT DU GPE POUR L'ÉDUCATION DES FILLES
19 septembre 2017
Fiche d'information: découvrez les bénéfices de l'investissement dans l'éducation des filles, et voyez comment le GPE appuie une éducation inclusive et équitable de qualité, ainsi que...
GUIDE POUR L'ÉLABORATION DE PLANS SECTORIELS DE L'ÉDUCATION FAVORISANT L'ÉGALITÉ DES SEXES
24 mai 2017
Ce guide, préparé par UNGEI et GPE avec le soutien de l’UNICEF, offre les informations et les outils nécessaires pour porter un regard nouveau sur l’égalité des sexes et sur son importance pour l’...
NOTE D'ORIENTATION: PROMOUVOIR L'ÉGALITÉ DES SEXES DANS L'ÉDUCATION DANS LES PAYS DU GPE
23 novembre 2016
Le Partenariat mondial pour l'éducation a fait de l'égalité des sexes l'un de ses principes directeurs. Voyez comment le GPE appuie une éducation inclusive et équitable de qualité,...