Financement

Le GPE aide les pays à développer et financer la mise en œuvre de plans sectoriels de l'éducation solides, afin d'améliorer l'équité et l'apprentissage.

Le GPE tire parti du soutien financier des pays donateurs, des organisations internationales, du secteur privé et des fondations philanthropiques en vue de renforcer les systèmes éducatifs dans les pays en développement.

Notre stratégie, GPE 2020, vise à mobiliser des financements accrus et améliorés pour l'éducation en attirant des donateurs supplémentaires, en recherchant un financement accru auprès des donateurs traditionnels et en plaidant pour une augmentation du financement national de l'éducation.

Le GPE encourage davantage d'investissements dans l'éducation à travers le plaidoyer et l'innovation

Financement intérieur

Le GPE encourage les pays en développement partenaires à octroyer 20 % de leur budget national à l'éducation, avec une proportion significative (45 %) à l'éducation de base. En collaboration avec ses partenaires, le GPE encourage la publication transparente de ces allocations budgétaires.

Les pays partenaires ont démontré qu'ils augmentent leurs budgets consacrés à l'éducation beaucoup plus rapidement que les autres pays en développement.

Moyenne des dépenses publiques consacrées à l'éducation, 2002 et 2013

Moyenne des dépenses publiques consacrées à l'éducation, 2002 et 2013

Lire la note d'orientation sur l'action du GPE en faveur du financement intérieur de l'éducation

Pays donateurs

Le GPE reçoit des contributions financières des gouvernements des pays donateurs et de fondations philanthropiques. Depuis 2003, il a reçu 5,2 milliards de dollars US de 27 donateurs.

Contributions cumulées au Fonds du GPE par bailleur en % des contributions totales. 2003 à 2018

Les bailleurs suivants contribuent moins de 2 % :

Belgique 1,75 %
Irlande 1,63 %
Allemagne 1,47 %
Suisse 1,29 %
Italie 0,91 %
Japon 0,51 %
Russie 0,29 %
Luxembourg 0,15 %
Finlande 0,14 %
Children's Investment Fund Foundation (CIFF) 0,11 %
Corée 0,05 %
Open Society Foundation 0,03 %
Stichting Benevolentia 0,03 %
Dubai Cares 0,02 %
Roumanie 0,01 %
Rockefeller Foundation 0,01 %

En savoir plus les pays donateurs

Financements

Depuis 2003, le GPE a octroyé des financements pour un montant total de 4,9 milliards de dollars US en vue de :

  • aider les pays en développement partenaires à élaborer et mettre en œuvre leurs plans sectoriels de l'éducation
  • permettre aux organisations de la société civile de plaider en faveur de l'éducation pour tous
  • aider les organisations partenaires à soutenir la recherche et à partager les meilleures pratiques pour résoudre les problèmes liés à l'éducation.

En savoir plus sur les financements du GPE

Pour améliorer son impact dans les pays partenaires, le GPE utilise un modèle de financement axé sur les résultats :

  • Les allocations de financements dépendent des besoins du pays. L'admissibilité à un financement pour la mise en œuvre d'un programme dépend du niveau de pauvreté, de la vulnérabilité en matière d'éducation (nombre d'enfants non scolarisés) et de la fragilité.
  • La performance est essentielle : les pays éligibles peuvent recevoir 70 % de leur allocation maximale sur la base d'un plan sectoriel de l'éducation crédible approuvé par les partenaires nationaux et internationaux, l'engagement à collecter et analyser les données pour mieux gérer leur système éducatif et une augmentation des dépenses nationales en matière d'éducation jusqu'à au moins 20 % du budget national. Pour recevoir les 30 % restants de l'allocation, les pays doivent démontrer des résultats significatifs en termes d'équité, d'efficacité et de résultats d'apprentissage.

Cadre de mobilisation et d’allocations de financements

En 2018, le GPE lance un nouveau cadre de mobilisation et d'allocations de financements (FFF), qui comprend une combinaison de mécanismes visant à augmenter et optimiser le financement de l'éducation, et réaliser l'ambition du GPE à l'horizon 2020. Les principales caractéristiques du FFF sont :

  • Formuler de meilleurs arguments en faveur de l'investissement dans l'éducation
  • Attirer des financements supplémentaires, notamment via le fonds à effet multiplicateur du GPE
  • Renforcer la mobilisation des ressources nationales
  • Augmenter la flexibilité pour cibler les fonds sur des zones géographiques et des thématiques spécifiques
  • Créer deux nouveaux mécanismes de financement innovantspour soutenir les biens publics mondiaux :

Rapports financiers