Riposte à la COVID-19

Allocation : 3,5 millions $US

Années : 2020-2022

Agent partenaire : UNICEF

Document clé :

Le financement de 3,5 millions de dollars octroyé à la Guinée-Bissau vise à soutenir :

  • le développement d'un programme d'enseignement à distance basé sur les programmes du primaire, et tenant compte des questions de genre et des spécificités des enfants ayant des besoins spéciaux
  • un programme non formel d'éducation à distance par la radio ciblant les enfants non scolarisés
  • une évaluation des niveaux d'apprentissage des enfants d'âge préscolaire et primaire pour déterminer le niveau de perte en matière d'apprentissage causé par la fermeture des écoles
  • un programme d'apprentissage accéléré basé sur les programmes des niveaux 1 à 6 année pour les enfants non scolarisés
  • les enfants vulnérables à risque d'abandonner l'école grâce à des transferts d'argents conditionnés
  • la mise en œuvre de stratégies pour lutter contre les violences sexistes en milieu scolaire
  • la mise en place de services de santé et de nutrition en milieu scolaire et d'installations d'hygiène et de sanitaires de base conformes aux normes, en vue de prévenir les abandons scolaires et garder les enfants en sécurité et en bonne santé
  • la formation de volontaires communautaires pour dynamiser les actions de sensibilisation pour la prévention de la COVID-19 et la protection des enfants, ainsi que la participation à des actions visant à améliorer l'environnement scolaire.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF en Guinée-Bissau a également reçu un financement du GPE de 70 000 $US destiné à aider le ministère de l'Éducation à planifier sa riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

L'éducation en Guinée-Bissau

Le plan de transition d'éducation (PTE) 2011-2013 a été approuvé en 2010 et le pays a organisé sa première et revue sectorielle conjointe (RSC) en 2014.

Le PTE n'a pas pu être pleinement mis en œuvre en raison du coup d'État de 2012, qui a conduit de nombreux donateurs à se retirer. Cependant, le pays a pris des mesures positives en prévoyant d'organiser des RSC annuelles dans le cadre de son nouveau mécanisme de suivi du plan sectoriel de l'éducation.

Le plan sectoriel de l'éducation 2017-2025 a été approuvé par les partenaires de développement en 2017. Les membres du groupe local des partenaires de l'éducation se sont fortement mobilisés autour du modèle du GPE et ont fourni un soutien technique et financier précieux au gouvernement pour la préparation de ce plan sectoriel.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Un élève de niveau 4 à l'école de Bissalanca en Guinée-Bissau

Un élève de niveau 4 à l'école de Bissalanca en Guinée-Bissau

CREDIT: Banque mondiale/Arne Hoel
Objectif de développement: Renforcer les capacités institutionnelles du Ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur pour améliorer les performances du secteur.
Allocation: 2 800 000 $US
Années: 2021-2025
Agent partenaire: WB
Utilisation: 250 000 $US

Le financement du GPE de 2,8 millions de dollars soutient des activités visant à renforcer la résilience du système éducatif du pays et soutenir une transformation de l'éducation à l'échelle du système qui ne laissera personne de côté.

Le programme soutenu par le GPE renferme plusieurs composantes dont :

  1. Renforcer les capacités institutionnelles. Cela consiste à :
    • Établir des structures organisationnelles claires et renforcer les capacités du personnel du Ministère de l'éducation, afin qu'ils puissent mener à bien leurs responsabilités
    • Fournir une assistance technique à temps plein au Ministère de l'éducation pour aider à atténuer les risques permanents liés aux changements fréquents de leadership et à la faiblesse des capacités.
  2. Améliorer la planification et la gestion des ressources. Il s'agit ici de :
    • Garantir la production de données exactes sur le système éducatif
    • Développer un mécanisme solide de collecte des données à travers l'élaboration d'une cartographie scolaire de l'ensemble du système éducatif
    • Développer des procédures de stockage et de gestion efficaces des matériels d'apprentissage au niveau de l'école.
  3. Renforcer l'engagement citoyen via le développement de mécanismes de rétroaction ; et s'attaquer aux normes de genre, notamment en renforçant la capacité des administrateurs de l'éducation et du personnel scolaire à prévenir et à signaler les cas de violences basées sur le genre en milieu scolaire.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2021-2025 2 800 000 250 000 WB  
2018-2024 4 700 000 1 433 086 WB Rapport d'avancement
2012-2017 12 000 000 11 981 725 UNICEF Rapport d'avancement
COVID-19 2020-2022 3 500 000 2 280 255 UNICEF  
Préparation d'un plan sectoriel 2017-2018 183 661 183 661 UNICEF  
Préparation d'un programme 2020-2021 136 000 131 944 WB  
2016-2018 200 000 197 335 WB  
  Total 23 519 661 16 458 006    
Dernière mise à jour : 22 novembre 2022

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient le Rede da Campanha da Educação Para Todos-Guiné-Bissau (RECEPT-GB) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Avant cela, le GPE avait accordé un financement du FSCE au Rede da Campanha da Educação Para Todos-Guiné-Bissau (RECEPT-GB) pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Dernière mise à jour 09 février 2022