Une vue d'une des îles des États fédérés de Micronésie. Crédit : Banque mondiale

Partenaire depuis :

Financements reçus : 5 350 934 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Plan sectoriel de l'éducation

Objectif : améliorer la qualité de l'apprentissage, notamment de la lecture, de l'écriture et du calcul, à tous les niveaux d'enseignement, dans des environnements d'apprentissage sûrs et résistants au climat.

Autres documents clés

Agence de coordination : Ressources du Pacifique pour l'éducation et l'apprentissage

Responsable au GPE : Daisuke Kanazawa

Transformer l’éducation dans les États fédérés de Micronésie

Le système éducatif des États fédérés de Micronésie comprend l'éducation de la petite enfance, l'enseignement primaire et secondaire, l'éducation non formelle et d'autres composantes post-scolaires telles que l'enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) et d'autres formes d'enseignement dit « vocationnel ».

Les élèves ayant des besoins spéciaux ne bénéficient pas d’un traitement spécifique. Ils sont inclus dans le système au même titre les autres enfants.

En Micronésie, l'enseignement public est gratuit et la scolarisation dans les classes des niveaux 1 à 8 (c’est-à-dire de la maternelle à l’école primaire) est obligatoire pour tous les élèves âgés de 6 à 14 ans (y compris les élèves handicapés) ou jusqu'à la fin de la 8e année d’étude.

Le gouvernement fournit des manuels gratuitement à tous les élèves. L’enseignement secondaire (de la 9e à la 12e année de scolarisation) n’est pas obligatoire.

La diversité culturelle et linguistique des quatre États séparés et semi-autonomes qui composent le pays constitue un problème majeur pour le secteur de l'éducation.

Bien que l'anglais soit la langue officielle du pays et la langue d'enseignement utilisée dans les écoles, elle est la deuxième langue pour environ 98 % de tous les élèves. Il n'existe aucune autre langue qui soit parlée dans les 607 îles du pays.

Les nombreuses langues locales ne disposent pas de systèmes d’écriture bien établis et on ne trouve pas assez de textes imprimés dans ces langues.

Le plan de développement stratégique du secteur de l'éducation 2020-2024 (PSE) du pays, préparé avec le soutien du GPE, est aligné sur le Cadre régional pour l'éducation des pays du Pacifique et les objectifs de développement durable (notamment l'objectif 4 qui se rapporte à l'éducation).

Le reconnaît l'importance pour le pays de travailler en coopération avec les États de la région du Pacifique et de viser les standards internationaux en termes de qualité des résultats d'apprentissage.

Pour lutter contre les faibles résultats d'apprentissage, le plan vise à améliorer la qualité de l'apprentissage, notamment en matière de lecture et de calcul, à tous les niveaux. Il prévoit également la création d'environnements d'apprentissage sûrs et résilients face aux aléas climatiques.

Pour y parvenir, le PSE s’articule autour de 5 objectifs spécifiques :

  1. Offrir des programmes pertinents et de bonne qualité aux apprenants à tous les niveaux d'enseignement ;
  2. Améliorer les compétences des enseignants et la qualité de l'enseignement à tous les niveaux ;
  3. Maintenir un suivi cohérent des performances et des systèmes de prises de décisions basés sur des données ;
  4. Renforcer la participation des communautés à la gestion des écoles ;
  5. Veiller à ce que l'éducation soit adaptée au vécu et aux aspirations de la population.

En savoir plus sur l'appui du GPE à la région du Pacifique.

Parcours de réussite

Des repas pour améliorer la fréquentation scolaire : cas de 5 pays partenaires du GPE

Découvrez comment le GPE soutient le Burundi, les États fédérés de Micronésie, le Nicaragua, la Somalie et le Yémen pour assurer aux élèves d’apprendre dans de bonnes conditions grâce à des programmes d'alimentation scolaire.

Financements

(dernière mise à jour le 25 février 2024)

  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 802 084 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Mise en œuvre d'un programme

    Années : 2021 - 2024

    Allocation : 2 500 000 $US

    Utilisation : 336 772 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2020 - 2021

    Allocation : 389 875 $US

    Utilisation : 389 875 $US

    Agent partenaire : BAsD

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2020 - 2021

    Allocation : 297 213 $US

    Utilisation : 297 213 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : COVID-19

    Années : 2020 - 2022

    Allocation : 750 000 $US

    Utilisation : 732 056 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2018 - 2020

    Allocation : 235 695 $US

    Utilisation : 235 695 $US

    Agent partenaire : BAsD

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2017 - 2018

    Allocation : 195 102 $US

    Utilisation : 195 102 $US

    Agent partenaire : BAsD

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2016 - 2017

    Allocation : 180 965 $US

    Utilisation : 180 965 $US

    Agent partenaire : BAsD

Infos et derniers blogs