Royaume-Uni

Royaume-Uni

  • Partenaire du GPE depuis : 2005
  • Responsable au Secrétariat : David Bridges
Annonce pour la reconstitution des ressources 2018-2020:
252 000 000 GBP
Part du total des annonces pour 2018-2020:
16,62 %
Contributions totales au GPE:
1 090 087 596 $US
Part du total des contributions:
22,01 %

L’aide à l’éducation

Au Royaume-Uni, le ministère du Développement international (DFID) est responsable de la gestion de la politique de développement. Le DfID est parmi les plus grands bailleurs de fonds de l'éducation primaire dans le Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE

Ci-dessous des priorités pour la coopération au développement du Royaume-Uni en matière d'éducation :

  • Accès à un cycle d'éducation de base pour le primaire et le premier cycle du secondaire, en particulier dans les pays touchés par la fragilité et les conflits.
  • L'éducation des filles et la transition vers le secondaire.
  • Qualité de l'enseignement et de l'apprentissage, en particulier pour les compétences de base en lecture, écriture et calcul.
  • Des compétences pour intégrer les jeunes aux opportunités, aux emplois et à la croissance.

En 2015, parmi les cinq principaux bénéficiaires de l'APD bilatérale britannique figuraient le Pakistan, l'Éthiopie, l'Afghanistan, le Nigéria et la Syrie.

Le Royaume-Uni et le GPE

Penny Mordaunt, Secrétaire d'Etat au Développement International, Royaume-Uni. Crédit photo : GPE/Heather Shuker
Nous croyons au Partenariat mondial pour l'éducation. C'est pourquoi le Royaume-Uni y a apporté la contribution la plus grande depuis 15 ans ... L’humanité ne pourra atteindre son plein potentiel que si tous les enfants y parviennent.  
Penny Mordaunt
Secrétaire d'Etat au Développement International, Royaume-Uni

Le Royaume-Uni fait partie du groupe constitutif « Bailleur 3 » au Conseil d’administration du GPE avec le Canada.

* L’annonce de contribution du Royaume-Uni s'élève à 300 millions de livres sterling et est plafonnée à 15 % des contribution totales, avec deux tranches de 50 millions de livres sterling conditionnées aux réformes du GPE. Avec le plafond, la contribution du Royaume-Uni pour 2015-2018 ne dépassera pas 210 millions de GBP.

Dernière mise à jour 20 mars 2018