Le PME et la pandémie de COVID-19 (coronavirus)

Alors que la pandémie de COVID-19 entraine la fermeture des écoles à travers le monde, le PME aide les pays partenaires à faire face à ces perturbations de leurs systèmes éducatifs qui entrainent la déscolarisation des millions d’enfants.

Le COVID-19 n'est pas juste une urgence sanitaire. Il est également à l'origine d'une crise de l'éducation. Alors que les fermetures d'écoles s'enchaînent à travers le monde, le PME aide les pays en développement à faire face à l'impact de cette pandémie qui a déjà entrainé la déscolarisation de centaines de millions d'enfants.

La situation au 2 avril 2020

Nombre de pays partenaires ayant fermé des écoles : 64

Enfants non scolarisés dans les pays partenaires : 383 millions

Source : UNESCO et Banque mondiale

Infos

Un défi majeur

Pour des millions d'enfants dans les pays en développement, les écoles sont bien plus que de simples lieux d’apprentissage. Elles leur donnent parfois également accès à des soins de santé, à des repas nutritifs et à d'autres services vitaux, et les protégeant de la violence et de l'exploitation.

Plus les enfants vulnérables - filles, enfants issus de familles pauvres, enfants déplacés, enfants vivant avec un handicap - sont éloignés de l'école, moins ils sont susceptibles d’y retourner.

La pandémie de COVID-19 a perturbé l'éducation à un niveau que le monde n'a jamais connu. Nous devons agir rapidement pour en atténuer les effets sur les enfants dans les pays en développement, assurer la sécurité et l'apprentissage des enfants et veiller à ce que les enfants les plus vulnérables ne soient pas laissés pour compte.

Notre réponse

Le PME s'est rapidement mobilisé pour fournir un soutien financier et technique aux pays partenaires pour les aider à faire face aux impacts de la pandémie.

Nous nous sommes engagés à :

  • Atténuer les effets de la pandémie sur les enfants les plus vulnérables en veillant à ce que l'apprentissage puisse se poursuivre, en aidant les écoles et les enseignants à reprendre leurs études en toute sécurité et en veillant à ce que les plus pauvres et les plus marginalisés ne soient laissés pour compte.
  • Mobiliser des financements pour soutenir des solutions à l'échelle des systèmes qui permettront aux pays en développement de répondre aux besoins immédiats, de favoriser une reprise rapide et de renforcer la résilience et la préparation pour faire face aux crises futures.
  • Aligner le soutien apporté aux pays en développement sur les priorités de leurs gouvernements et des actions coordonnées.

Une réponse rapide

Dans un premier temps, pour garantir la disponibilité rapide des ressources pour les pays qui en ont le plus besoin, le PME a fourni 8,8 millions de dollars de financement d'urgence à l'UNICEF. Le financement permet de répondre aux priorités urgentes dans 87 pays et aide les gouvernements à coordonner la planification des interventions, à communiquer sur la sécurité des opérations scolaires, à partager les connaissances et à renforcer leurs capacités.

Le 1er avril, le PME a annoncé 250 millions de dollars pour aider 67 pays en développement à atténuer l’impact des perturbations immédiates et à long terme causées par la pandémie de COVID-19 sur l'éducation des enfants. Ces fonds aideront à soutenir l'apprentissage de jusqu'à 355 millions d'enfants, en particulier les filles et les enfants issus des familles les plus pauvres.

Alignement et coordination des actions du PME

Le PME travaille avec tous ses partenaires et utilise son réseau pour partager des informations, des enseignements et des expériences sur la manière de bien réagir à l’impact de cette pandémie sur l’éducation.

Le PME encourage également des réponses coordonnées à la pandémie et soutient les groupes locaux des partenaires de l'éducation dans leurs efforts pour apporter des solutions aux besoins éducatifs des pays partenaires.

Le PME participe à la Coalition pour assurer une continuité scolaire initiée par l'UNESCO.

carte des pays éligibles au soutien du PME

Blogs

Ressources utiles de nos partenaires